AccueilActualitesAssemblée plénière : « nous tenons nos engagements (...)

Assemblée plénière : « nous tenons nos engagements »

A l’occasion de l’Assemblée plénière du Conseil régional, réunie ce jeudi 22 décembre, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a souligné que, « budget après budget, nous respecterons nos engagements, y compris ceux que nous avons pris il y a deux ans, souvent en allant au-delà.

Ce que nous avions annoncé, nous le faisons. OrdiLib’ a été mis en place en seulement 9 mois, Midi-Pyrénées a été la première Région de France à créer ce nouveau droit d’accès aux outils informatiques pour tous les lycéens et apprentis. Une Carte jeune sera distribuée à la rentrée 2012. Pour les étudiants, le Pass Mutuelle santé est devenu une réalité.

Nous avons mis en place le plan Energie le plus ambitieux de France ; nous lancerons, cette année, le Service Public Régional de la Formation Professionnelle destiné à éviter les ruptures de parcours pour les publics les plus fragiles ; nous mettons le paquet sur l’enseignement supérieur et l’innovation ; nous avons créé le fonds de garantie pour l’artisanat et du commerce ; le cap des 1 000 contrats d’appui sera atteint cette année, au profit des PME régionales ; un plan en faveur de l’installation des agriculteurs vient de s’ajouter aux politiques dont bénéficie l’agriculture biologique, les bâtiments d’élevage, les production sous signe de qualité, la viticulture, l’hydraulique agricole ;le spectacle vivant et la numérisation des salles de cinéma font l’objet de politiques nouvelles et nous tenons tous nos engagements auprès des territoires, urbains et ruraux, de Midi-Pyrénées.

C’est notre conception de la politique », a poursuivi Martin Malvy : « dire ce que l’on fera, faire ce que l’on a dit. Ce n’est certes pas l’exemple qui nous vient du sommet de l’Etat, particulièrement ces cinq dernières années. On nous pardonnera pourtant, je l’espère, à persister dans cette voie sans doute démodée, mais que nous croyons correspondre à ce qu’attendent de nous nos concitoyens ».