Les actus

La Région s’engage pour l’avenir des jeunes, la mobilité et la transition écologique

Près de 275 dossiers ont été votés par la commission permanente de la Région ce vendredi 13 décembre. La Région investit pour les jeunes en soutenant les centres de formation d’apprentis et les formations dans les villes universitaires d’équilibre. Elle se mobilise fortement pour la mobilité des habitants d’Occitanie, ainsi que pour la transition écologique via l’économie circulaire et la biodiversité. Enfin, elle déploie sa démarche « Occitanie Ambition 2024 ».

Près de 200 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 7 février
Près de 200 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 7 février

Avec l’adoption de 273 dossiers proposés par les 20 commissions, les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi 13 décembre de multiples actions et investissements pour améliorer la vie des habitants d’Occitanie. Beaucoup accompagnent l’avenir et la formation des jeunes, ou favorisent la performance des entreprises, donc le développement économique et l’emploi. D’autres vont améliorer la mobilité sur les routes et la qualité du réseau ferroviaire. La Région s’attache aussi à la préservation de l’environnement et à faire rayonner l’Occitanie sportive.

 

« Jeunes d’OR », pour un monde plus solidaire

Le Conseil Régional des Jeunes d'Occitanie
Le Conseil Régional des Jeunes d’Occitanie

Le Conseil Régional des Jeunes valorise les actions d’autres jeunes s’impliquant pour un monde plus solidaire, avec le concours « Jeunes d’OR », qui sera ouvert du 15 décembre 2019 au 29 février 2020. Chaque lauréat des catégories « Bénévole », « Association » et « Projet » recevra une dotation de 3 000 € de la Région. L’action des associations d’OR doit porter sur le développement durable et la transition énergétique, les projets d’OR sur l’alimentation. La remise des prix aura lieu lors du Jour J à l’Arena de Montpellier le 14 mai 2020.

 
 

Près de 6 M€ pour les centres de formation d’apprentis

Avec la réforme de l’apprentissage qui retire une compétence historique aux Régions, la rentrée 2019 a été la dernière où la Région a assuré une compétence pleine et entière. Afin de ne pas freiner la réelle dynamique de l’apprentissage en Occitanie, la Région exerce pleinement sa compétence jusqu’au 31 décembre : la commission permanente décide une subvention globale de fonctionnement de près de 5,92 M€ pour des CFA du bâtiment, de l’artisanat, du commerce, de l’industrie, des CFA agricoles, et le CFAS Occitanie Ouest qui accompagne des jeunes en situation de handicap. La Région valide aussi l’augmentation de capacité de certaines formations, portant sur 314 contrats d’apprentissage.

 
 

Des études supérieures accessibles à tous

Campus connecté au Vigan
Campus connecté au Vigan

La Région accompagne 10 nouvelles formations d’enseignement supérieur dans 8 villes universitaires « d’équilibre » en 2019, grâce à une aide de près de 1,17 M€. Exemples : l’ouverture de la 2e année du Master Audiovisuel, Medias Interactifs Numériques, Jeux de l’INU Champollion d’Albi, et de la spécialisation « Informatique et Intelligence Artificielle » du diplôme d’Ingénieur de l’IMT Mines Alès. La Région a déjà soutenu entre 2016 et 2018 la création de 27 formations dans les 18 villes universitaires d’équilibre (Albi, Carcassonne, Rodez, Sète, Font-Romeu, Florac-Mende…).
La Région souhaite amplifier l’expérimentation « Campus connectés » avec de nouveaux sites en Occitanie (trois ont ouvert en septembre à Cahors, Carcassonne et au Vigan labellisés par l’Etat et avec l’aide de la Région). Aussi la Région lance son propre dispositif afin d’aider des projets de collectivités volontaires (maximum de 50 000 €). Rappel : l’initiative « Campus connectés » offre aux jeunes de territoires éloignés des principaux centres d’enseignement supérieur l’accès à des licences et BTS via la formation à distance.

 
 

Optimiser les ressources humaines

La Région a développé une offre de services sur les ressources humaines, pour optimiser les performances des entreprises. Les élus approuvent 13 dispositifs « Objectif Compétences » ou « Contrats Appui », présentés notamment par les Transports Cabaillé (47 salariés) des Pyrénées-Orientales et le spécialiste des volets roulants et vérandas en aluminium Falliero (71 salariés) des Hautes-Pyrénées. Sont votés 600 000 € pour renouveler les marchés du Pass Conseil RH (120 Pass déjà réalisés) et 200 000 € pour le centre d’appels (déjà en contact avec 6 000 entreprises). Les élus ont aussi adopté la convention d’application de l’accord-cadre 2018-2020 sur la coordination entre la Région et Pôle emploi en matière de compétences et ressources humaines.

 
 

De gros investissements pour la qualité des réseaux ferroviaires et routiers

Ce vendredi, la commission permanente a voté le projet de convention avec Sncf Mobilités sur la première phase de la modernisation du matériel roulant ferroviaire (autorails grande capacité) sur 2019-2023. La subvention régionale atteint près de 23,7 M€. En outre, la Région investira près de 12 M€ pour des opérations d’amélioration du réseau routier d’intérêt régional, menées par les Départements en 2019. Par ailleurs, la Région veut inclure le covoiturage dans l’offre publique de mobilité : elle accorde une aide globale de 233 800 € à 4 expérimentations d’opérateurs publics, associatifs ou privés sur le bassin sud-ouest toulousain, le haut plateau audois, le Pays Cœur d’Hérault et l’axe Saint Jean-du-Gard-Alès.
Les élus régionaux ont aussi validé le protocole d’accord entre la Région et Tisséo Collectivités (syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine) sur le financement du Plan de Déplacements Urbains. Celui-ci comprend un projet de 3e ligne de métro (Toulouse Aerospace Express) et le prolongement de la ligne B. Cheffe de file de l’intermodalité, la Région pourrait participer pour 150 M€ à l’investissement d’installations et d’infrastructures bénéficiant au transport public sur l’aire urbaine toulousaine de 1,3 million d’habitants.

 
 

Plus haut et plus fort avec « Occitanie Ambition 2024 »

Avec « Occitanie Ambition 2024 », la Région veut fédérer et accompagner le mouvement sportif régional dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques. La convention approuvée ce vendredi entre la Région et le Comité d’Organisation des JOP Paris 2024, qui attribue le label « Terre de Jeux » à la Région, est une véritable reconnaissance de l’action de la Région en matière de sport. Une convention sera aussi signée avec l’Agence Nationale du Sport, qui fait de la Région Occitanie une « Région pilote pour la haute performance sportive ». Son objectif : mieux détecter, former et accompagner les athlètes régionaux capables de participer aux grandes compétitions internationales.

 
 

Economie circulaire : ça avance !

Les déchets et l’économie circulaire sont un des grands enjeux de la transition écologique dans laquelle s’est résolument engagée la Région, qui a adopté mi-novembre son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets. Une aide régionale globale d’environ 830 600 € appuie 15 dossiers d’économie circulaire en Occitanie, tels la création d’une recyclerie à Sesquières par Emmaüs Toulouse, le déploiement du compostage collectif et de la valorisation des déchets verts par la communauté de communes lozérienne Randon Margeride.

 
 

Favoriser l’éducation à l’environnement

L’implication des citoyens, en particulier des jeunes, en faveur du climat et de l’environnement est de plus en plus forte. Pour encourager les évolutions des comportements, la Région adopte la « Convention-cadre de la dynamique régionale de concertation pour l’éducation à l’environnement et au développement durable ». Elle sera signée pour trois ans avec l’Etat, les Rectorats des Académies de Toulouse et Montpellier, le Rectorat d’Académie Agricole d’Occitanie, l’Ademe, l’Agence Française pour la Biodiversité, l’Agence Régionale de Santé, l’Agence de l’eau Adour-Garonne, l’Agence Régionale de la Biodiversité et le réseau « Graine Occitanie ». Elle permettra de renforcer l’action auprès de tous les publics.

En savoir plus

 
 

Biodiversité : appel à projets pour les milieux aquatiques « urbains »

Etang du Canet-Saint-Nazaire, zone naturelle protégée par le conservatoire du littoral
Etang du Canet-Saint-Nazaire, zone naturelle protégée par le conservatoire du littoral

Avec 74 000 km de cours d’eau, 35 500 zones humides et 40 000 ha de lagunes méditerranéennes, l’Occitanie bénéficie de milieux aquatiques variés et remarquables pour leur biodiversité. La Région veut valoriser les milieux aquatiques en zone urbaine (village, bourg, ville ou métropole) en lançant l’appel à projets « Revalorisons nos milieux aquatiques urbains », doté de 1 M€. Les candidatures pourront être déposés du 1er janvier au 15 juillet 2020, pour un démarrage à l’automne 2020.