AccueilJe m’informeLes actusAssemblée plénière du 22 juin : la Région « avance vite (...)

Assemblée plénière du 22 juin : la Région « avance vite »

Ce vendredi 22 juin, les élus régionaux ont voté le renforcement des grandes politiques régionales, avancé pour la transition écologique et énergétique, appuyé l’aménagement du territoire et soutenu les acteurs du tourisme.

Les 158 élus régionaux ont approuvé une décision modificative sur le budget 2018, avancé sur l'excellence environnementale, et appuyé une politique d'aménagement du territoire
Les 158 élus régionaux ont approuvé une décision modificative sur le budget 2018, avancé sur l’excellence environnementale, et appuyé une politique d’aménagement du territoire
Crédits : Antoine Darnaud - Région Occitanie

« Notre région est bien gérée et elle avance vite ! », affirme la présidente Carole Delga en ouvrant l’assemblée plénière de la Région au Parc des Expositions de Montpellier. Les élus régionaux ont en effet approuvé une décision modificative du budget 2018 et le compte administratif 2017. La Région a aussi affiché son engagement pour l’excellence environnementale, avec l’adoption des statuts de l’Agence régionale de la biodiversité, le lancement de quatre appels à projets sur la transition énergétique et d’un plan d’intervention pour la gestion durable de l’eau. Mobilisée pour les territoires, elle apporte son soutien aux quartiers de la Politique de la ville. Enfin, elle appuie l’emploi touristique en mettant sur pied un fonds d’intervention de 100 M€.

 

Une bonne gestion pour des priorités renforcées

JPEG - 67.6 ko
Crédits : Hotel Republique

Les élus régionaux ont approuvé les comptes administratif et de gestion 2017, réalisés à près de 93 % hors fonds européens. « Parce que notre gestion est rigoureuse, nous pouvons pousser l’investissement. Et l’investissement, c’est l’emploi de demain ! », a souligné Carole Delga. La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la région française qui investit le plus par habitant : 205 €. Près de 1 milliard, soit un tiers des dépenses de 2017, a alimenté le Plan BTP en particulier sur les lycées (63 opérations), le transport ferroviaire et les ports. 70% des investissements sont financés par l’épargne et les fonds propres de la Région.

 

Alerte : l’Etat en retard sur les chantiers du CPER

La présidente de la Région a affirmé son refus de conclure un « pacte financier » avec l’Etat et alerté sur l’avancée du Contrat de Plan Etat-Région.

L’Etat donne des leçons, mais ne respecte pas ses engagements dans le cadre du CPER 2014-2020. En Occitanie, 350 M€ de travaux sont en attente de l’engagement des crédits d’Etat, une dizaine d’opérations routières et ferroviaires bloquées et mises en très grande difficulté. On attend toujours l’intégration du Plan Littoral 21 dans un CPER revu. Cela veut dire aussi le retard de l’ensemble des opérations politique de la ville.

 
Les 21 M€ d’économies réalisées par la Région vont alimenter la formation professionnelle, notamment le plan de formation de 13 000 demandeurs d’emploi supplémentaires, et la mobilité. Nouvelle convention TER, transports scolaires et interurbains et pôles d’échanges multimodaux (PEM) sont les 3 piliers de LIO, le nouveau service public Occitanie Transports.

 

Bienvenue à l’Agence régionale de la biodiversité Occitanie

L'Agence régionale de la biodiversité renforcera l'attractivité d'Occitanie
L’Agence régionale de la biodiversité renforcera l’attractivité d’Occitanie
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

Au bout d’une concertation d’un an, les élus ont adopté les statuts de l’Agence Régionale de la Biodiversité, ARB Occitanie, qui va mettre en œuvre et accélérer la Stratégie régionale de la biodiversité. Elle aura son siège à Montpellier, des locaux à Toulouse et un budget annuel de base de 600 000 €, versé à parité par la Région et l’Etat.

Ce sera le premier Etablissement public de coopération environnementale de ce type en France, précise la présidente de Région. Normal pour la première région métropolitaine en matière de biodiversité. C’est notre richesse et une chance pour renforcer notre attractivité.

L’Occitanie est un « hot spot » de la biodiversité, avec ses 4 régions bioclimatiques. Elle accueille plus de la moitié des espèces françaises de faune et de flore. Elle compte 7 parcs naturels régionaux et 13 réserves naturelles régionales.

En savoir plus

 

4 appels à projets pour faire briller les énergies renouvelables

De nouveaux appels à projets dans les énergies renouvelables, pour soutenir les projets citoyens et de territoires
De nouveaux appels à projets dans les énergies renouvelables, pour soutenir les projets citoyens et de territoires
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

La transition énergétique avance, en témoigne l’inauguration il y a quelques jours du 1er parc solaire citoyen de France à Luc-sur-Aude. La Région lance avec l’Ademe un 4e appel à projets « Energies renouvelables coopératives et citoyennes » (36 projets déjà lauréats). Trois autres appels à projets sont approuvés ce 22 juin, dont deux renouvellements : « Installations solaires photovoltaïques en autoconsommation » (déjà 31 projets soutenus) et « bâtiments Nowatt » (déjà 50 projets aidés). Nouveauté : le « développement de projets d’énergies renouvelables territoriaux », destiné aux communes et intercommunalités. Des opérations qui s’articuleront avec l’action de l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat, qui apporte ingénierie et financement pour soutenir les projets des territoires.

 

L’eau, un enjeu vital

La sécurisation de l'approvisionnement en eau via Aqua Domitia fait partie des 21 chantiers prioritaires identifiés par le Plan d'intervention régional de gestion intégrée de l'eau
La sécurisation de l’approvisionnement en eau via Aqua Domitia fait partie des 21 chantiers prioritaires identifiés par le Plan d’intervention régional de gestion intégrée de l’eau
Crédits : Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

« Potable ou pour l’agriculture et le tourisme, l’eau est un enjeu vital pour l’avenir de l’Occitanie », souligne Carole Delga. La démarche « H2O 2030 », menée depuis 2017, débouche sur l’adoption d’une nouvelle ambition avec le « Plan d’intervention régional de gestion intégrée de l’eau », un programme de 21 chantiers prioritaires, dont la sécurisation de l’approvisionnement en eau du littoral via Aqua Domitia. Objectif : prévenir les risques d’inondation, valoriser les milieux aquatiques et accompagner les initiatives territoriales.

 

Solidarité pour la Politique de la ville

Le développement des territoires ruraux fait partie des engagements de la Région
Le développement des territoires ruraux fait partie des engagements de la Région
Crédits : Maisonabe Adélaïde - Région Occitanie

Engagée aux côtés des territoires, la Région a déjà signé 39 contrats de ville 2015-2020. Elle sera à l’avenir aux côtés de l’Anru, des collectivités, de l’État et des bailleurs sociaux pour financer les conventions de renouvellement urbain. Les premières devraient être signées dès 2018, les suivantes le seront en 2019 ou 2020. Cet engagement de la Région s’inscrit dans sa politique de contractualisation 2018-2021 et la politique des bourgs-centres, qui vise à booster le développement des territoires ruraux.

 

Tourisme : un fonds d’intervention de 100 M€ monté avec l’Europe

Tournée vers le tourisme, Occitanie se dote d'un fonds d'intervention de 100 M€
Tournée vers le tourisme, Occitanie se dote d’un fonds d’intervention de 100 M€
Crédits : Scheiber Frédéric - Région Occitanie

Bonne nouvelle pour le tourisme, 2e pilier de l’économie d’Occitanie : un fonds d’intervention touristique va être créé par la Région avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) pour accompagner des projets publics ou privés majeurs sur le littoral, les zones de montagne, rurales et urbaines. 100 M€ sont prévus à l’horizon 2022, dont 60 % apportés par la BEI et 35% par la Région. 40 à 50 dossiers seront soutenus tous les ans. L’ambition de la Région est de placer la destination Occitanie dans le Top 10 européen d’ici à 2021.
Au-delà du tourisme, la Région soutient globalement la croissance des entreprises : les élus ont aussi approuvé une contribution de 12 M€ à un fonds de co-investissement dans les PME régionales de 60 M€ monté par l’investisseur régional Irdi Soridec Gestion.