Les actus

Plus d’infirmiers et d’aides-soignants formés en Occitanie

Insérée dans le « Plan Santé bien-être », la nouvelle Carte des formations sanitaires et sociales en Occitanie programme 16 % de places supplémentaires en 2021-2022 pour former des infirmiers, aides-soignants, auxiliaires de puériculture… En outre, pour favoriser la mobilité « verte » des aides-soignants et des aides à domicile, la Région double son coup de pouce à l’achat d’un véhicule électrique d’occasion.

La Région augmente dès la rentrée 2021 les places en formation destinées aux futurs infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture

Infirmiers et aides-soignants font partie des professions « en première ligne » face à la pandémie Covid-19. Au-delà de la crise sanitaire, leur formation est plus que jamais un enjeu d’avenir : l’Occitanie reçoit 50 000 nouveaux habitants par an, sa population vieillit et les pratiques évoluent vers le maintien à domicile et les soins ambulatoires. Pour répondre à l’enjeu, le Plan santé bien-être de la Région adopté en novembre 2020 au sein du Pacte Vert régional, s’enrichit ce jeudi 25 mars d’une programmation en hausse de 16% des places de formation destinées aux futurs infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture, dès 2021-2022.

60% des nouvelles places créées hors métropoles

La nouvelle Carte des formations paramédicales se traduira par 1 700 élèves infirmiers et aide-soignants de plus à l’horizon 2023, par rapport aux 11 500 formés par an aujourd’hui. 60% des nouvelles places de formation vont ouvrir hors métropoles. Des promotions d’élèves infirmiers seront ainsi créées en septembre 2021 à Uzès et au Vigan par le CHU de Nîmes, ainsi qu’à Toulouse par l’AEHP. Des aides-soignants seront formés à Nogaro dans le Gers par l’IRFSS Croix-Rouge, à Ramonville Saint-Agne par l’Adrar et à Toulouse par l’AEHP. Le CHU de Nîmes ouvrira aussi 25 places de formation d’aide-soignants pour les étudiants et les demandeurs d’emploi à Uzès en 2021, et une promotion d’infirmier de bloc opératoire à Nîmes en septembre 2022. . Enfin, des formations d’auxiliaire de puériculture seront créées par le GIP 32- IFMS du Gers à Auch, et par l’AEHP à Toulouse.

Près de 260 000 « paramédicaux » en Occitanie

L’univers sanitaire, médico-social et social emploie près de 260 000 professionnels en Occitanie (12% des emplois régionaux). La Région, compétente depuis 2014 sur les formations paramédicales, de sage-femme et de travail social, finance les formations des jeunes en poursuite d’études, des demandeurs d’emploi et des salariés précaires, dans des instituts agréés et autorisés.

Favoriser la mobilité « verte » des aides-soignants et aides à domicile

Pour encourager les aides-soignants, aides à domicile et auxiliaires de vie, aux rémunérations modestes, à passer à la mobilité « verte », la Région double son aide à l’acquisition de véhicules électriques ou hybrides rechargeables d’occasion. Valable à partir du 1er avril, ce coup de pouce financier pourra aller jusqu’à 4 000 € (conditions de ressources inchangées). Condition : acheter le véhicule chez un professionnel d’Occitanie.

Éco-chèque mobilité : près de 2 000 aides distribuées pour l’achat d’une voiture électrique

Tout habitant d’Occitanie peut bénéficier depuis 2019 de l’Eco-chèque mobilité́, mis en place par la Région pour acheter une voiture d’occasion, électrique ou hybride rechargeable. L’aide régionale va jusqu’à̀ 2 000 € (sous conditions de ressources) et peut se cumuler avec la prime à la conversion de l’État. 1 800 aides régionales ont déjà été attribuées à fin janvier 2021. Une aide existe aussi pour l’achat d’un vélo à assistance électrique.