AccueilJe m’informeLes actusPlan Littoral 21 : sous le signe du tourisme « bleu » et (...)

Plan Littoral 21 : sous le signe du tourisme « bleu » et de la pêche à Gruissan, dans l’Aude

Ce mercredi 31 octobre à la Maison du Tourisme Bleu de Gruissan, la présidente de la Région a évoqué avec les acteurs audois les avancées du Plan Littoral 21, qui donne un nouvel élan à l’économie de la mer et du littoral. Elle a aussi rencontré une délégation de pêcheurs d’Occitanie.

En phase avec les orientations du « Plan Littoral 21 », la Maison du Tourisme bleu aura une mission de sensibilisation à l'environnement, la biodiversité et au tourisme durable
En phase avec les orientations du « Plan Littoral 21 », la Maison du Tourisme bleu aura une mission de sensibilisation à l’environnement, la biodiversité et au tourisme durable

Tourisme et pêche étaient au cœur du déplacement de la présidente de la Région dans l’Aude, à Gruissan, ce mercredi 31 octobre, à la « Maison du Tourisme bleu », en cours de réalisation par l’Office de tourisme local. Tout près de la capitainerie, cet espace innovant pratique l’accueil et la médiation numérique, pour sensibiliser plaisanciers, usagers et touristes, à l’environnement, la biodiversité et le tourisme durable en faisant la promotion des sites naturels et des voies « vertes » et « bleues » du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée. Cette opération d’un peu plus de 1 M€ HT est accompagnée par des aides d’environ 234 000 € de la Région et plus de 187 000 € du Feder. Car la Maison du Tourisme Bleu est en phase avec les orientations du « Plan Littoral 21 », lancé à l’été 2016, comme du Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. Dans l’Aude, le Plan Littoral apporte en 2018 une aide de près de 3,6 M€ pour faire aboutir 22 dossiers représentant 13,6 M€ d’investissements.

Doté de 1 milliard d’euros sur 4 ans, le Plan littoral 21 donne un nouvel élan à l’économie de la mer et du littoral, en préservant et modernisant le littoral languedocien, lance Carole Delga.
Le projet d'aménagement de l'EcoQuartier de la Sagne porté par la commune de Gruissan a été au coeur des échanges
Le projet d’aménagement de l’EcoQuartier de la Sagne porté par la commune de Gruissan a été au coeur des échanges
Crédits : Antoine Darnaud - Région Occitanie

À la Maison du Tourisme Bleu, la présidente de la Région a échangé sur le projet d’éco-quartier de La Sagne, porté par la commune et son maire Didier Codorniou, 1er vice-président de la Région en charge de l’économie maritime, du littoral et des aéroports. Elle a aussi rencontré une délégation de pêcheurs d’Occitanie - pêcheurs au chalut ou à l’anguille - inquiets des évolutions à venir de la politique européenne. 69 des 74 chalutiers encore en activité en Méditerranée se trouvent dans les ports d’Occitanie, où 160 professionnels pratiquent la pêche à l’anguille.

La Région soutient les revendications légitimes des pêcheurs, a assuré Carole Delga.
La Région soutient la pérennité de la filière pêche en Méditerranée, qui emploie 4 500 personnes sur le territoire
La Région soutient la pérennité de la filière pêche en Méditerranée, qui emploie 4 500 personnes sur le territoire
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

C’est ainsi qu’un vœu pour la pérennité de la pêche en Méditerranée sera soumis à l’Assemblée régionale du 16 novembre et relayé auprès des députés européens. La présidente de Région a aussi écrit au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation pour lui demander de recevoir une délégation des pêcheurs d’Occitanie.
La Région se mobilise pour la filière pêche (4 500 emplois en Occitanie), à laquelle elle a accordé depuis 2016 des aides globales de 8,8 M€ en intégrant celles du fonds européen FEAMP. Elle investit notamment dans les criées et ports de pêche de Sète et Port-la-Nouvelle, et a repris le port de pêche du Grau-du-Roi, où un plan de rénovation inédit sera engagé.