AccueilJe m’informeLes actusPlan Littoral 21 : un bilan et des perspectives

Plan Littoral 21 : un bilan et des perspectives

Ce jeudi après-midi à Port-la-Nouvelle, un comité de pilotage qui réunissait la Région Occitanie, l’État et la Caisse des dépôts et consignations a permis de faire un premier bilan des opérations engagées dans le cadre du Plan Littoral 21. L’occasion aussi d’évoquer les projets à l’étude, comme le lancement d’une expérimentation sur l’hébergement flottant.

Collioure, dans les Pyrénées-Orientales
Collioure, dans les Pyrénées-Orientales
Comité de pilotage du Plan Littoral 21 jeudi 5/07 à Port-la-Nouvelle © Antoine Darnaud
Comité de pilotage du Plan Littoral 21 jeudi 5/07 à Port-la-Nouvelle © Antoine Darnaud

Favoriser l’innovation pour réinventer notre façade méditerranéenne -50 ans après la mission Racine, est l’ambition majeure du Plan Littoral 21. Un premier bilan des opérations soutenues dans le cadre de ce Plan a été présenté ce jeudi 5 juillet à Port-la-Nouvelle, lors du comité de pilotage qui réunissait la Région Occitanie, l’État et la CDC (Caisse des dépôts et consignations).
 
 

JPEG - 106.5 ko

Les dossiers soutenus par le Plan Littoral 21 concernent la modernisation des infrastructures portuaires et touristiques, le développement de l’éolien en mer, l’aménagement de la côte et la valorisation des espaces protégés. En 2017, 149 opérations ont été engagées, pour un investissement de 246 millions d’euros, dont 55,6 M € de la Région, 9,9 M € de l’État et 21 M € de la Caisse des dépôts.

Je veux inscrire la façade méditerranéenne de notre grande région dans la « croissance bleue » : une croissance bâtie sur le développement durable, les énergies renouvelables et le développement des activités, traditionnelles et innovantes, a indiqué la présidente de Région Carole Delga.

Ce comité de pilotage a aussi été l’occasion d’évoquer les projets à l’étude, comme le lancement d’une expérimentation sur l’hébergement flottant.

Plusieurs projets d’habitat flottant

L’habitat flottant est l’une des pistes de réponse au changement climatique, une proposition nouvelle pour l’aménagement touristique sur le littoral.

Le Plan Littoral 21 favorise l'innovation pour réinventer notre Méditerranée
Le Plan Littoral 21 favorise l’innovation pour réinventer notre Méditerranée

Parmi les projets à l’étude dans le cadre du Plan Littoral 21, le port de plaisance de Gruissan, dans l’Aude. Il s’agirait de concevoir des hébergements HQE (Haute Qualité environnementale) qui reposeraient sur des coques, une solution technique en cours d’étude. Dans le Gard, une étude est menée pour l’installation de 310 emplacements, avec des barges habitables, au port de plaisance fluvial sur le petit Rhône à Fourques. Autre projet du côté d’Agde, dans l’Hérault, la mise en eau d’une ancienne friche industrielle pour y créer de l’habitat flottant sur 5 hectares.

Un groupe de travail sur l’habitat flottant s’est réuni le 6 juin dernier.

Le Plan Littoral en action
La Grand-Motte se dote d'une base pour les bateaux à foils, dits "bateaux volants", grâce au PL21 © Richard Sprang
La Grand-Motte se dote d’une base pour les bateaux à foils, dits "bateaux volants", grâce au PL21 © Richard Sprang

Quelques exemples des opérations soutenues en 2017 par le Plan Littoral 21 : à la Grande-Motte, l’installation d’une base de haut niveau dédiée aux bateaux à foils, dits "bateaux volants", fait de l’Occitanie un lieu de référence pour la formation des futurs champions ; à Banyuls-sur-mer, dans les Pyrénées-Orientales, le réaménagement du biodiversarium a permis la création d’un espace de recherche et d’un aquarium de 900 m2 ; enfin, à Marseillan dans l’Hérault, le lido de Sète a été réaménagé pour limiter l’érosion du littoral.

La croissance bleue en Occitanie, ce sont :
  • 220 kilomètres de rivage
  • 70 ports de plaisances, maritimes, lacustres et fluviaux
  • 4 ports de pêche dotés d’une halle à marée (Grau du Roi, Sète-Frontignan, Agde, Port-la-Nouvelle)
  • 3 ports de commerce (Sète, Port-la-Nouvelle, Port-Vendres)
  • 1 port fluvial (Laudun l’Ardoise)
  • 6,3 millions de tonnes de frêt en 2017
  • 1 parc naturel marin du Golfe du Lion – 4 000km² protégés en mer
  • 20 stations balnéaires
  • 180 000 passagers et croisiéristes dans les ports de Sète-Frontignan, Port-la-Nouvelle et Port- Vendres
En savoir plus