Les actus

La Région met l’accent sur notre alimentation !

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de repenser notre chaîne alimentaire vers plus de produits locaux et de qualité. Des actions concrètes sont déjà mises en place en Occitanie pour produire et consommer autrement. Grande cause régionale 2018 et 2019, la Région met à nouveau l’accent sur l’alimentation avec le Green New Deal, sa feuille de route pour l’avenir.

L'alimentation, une priorité de longue date pour la Région qui en a fait sa Grande Cause régionale en 2018 et 2019
L’alimentation, une priorité de longue date pour la Région qui en a fait sa Grande Cause régionale en 2018 et 2019

Pénurie de produits frais, défaillance des réseaux logistiques, progression de la précarité alimentaire… La crise sanitaire liée au coronavirus a mis en lumière les faiblesses de notre chaîne alimentaire. Elle doit donc se réinventer pour offrir aux agriculteurs une rémunération plus juste et agir pour que les citoyens aient accès à une alimentation locale et de qualité. Pour rapprocher le consommateur du producteur, la Région s’est appuyée dès 2018 sur son Pacte régional pour l’Alimentation Durable. L’alimentation figure également en première ligne du Plan de transformation et de développement, le "Green New Deal", qui sera soumis aux votes des élus fin 2020.

Riche de ses produits et producteurs, l’Occitanie a tous les atouts pour relever le défi d’une transition alimentaire durable, affirme Carole Delga.

 

Une agriculture qui répond aux défis de demain

La Région facilite la transmission d'activité et encourage les pratiques vertueuses
La Région facilite la transmission d’activité et encourage les pratiques vertueuses

Depuis 2016, la Région accompagne le secteur agricole, à travers ses dispositifs (aide à l’installation, plan BiO, Pass et contrats agro-viti…). Elle facilite notamment le renouvellement des générations d’agriculteurs (en 2020, 39% ont plus de 55 ans et un tiers n’est pas remplacé). Concrètement, un fonds foncier spécifique et la généralisation du Contrat Emploi Formation - qui permet de verser une indemnité à l’agriculteur nouvellement installé - leur donneront un coup de pouce pour assurer la continuité de l’activité.
Autre enjeu d’une agriculture durable, la prise en compte de l’environnement dans l’exploitation des surfaces . Il s’agit d’une part d’inciter les producteurs à réduire aux maximum l’utilisation de pesticides et de produits phytosanitaires, et d’autre part, de freiner la disparition des terres agricoles. La Région aide les agriculteurs en finançant des essais de pratiques alternatives innovantes, vers de nouveaux modèles plus respectueux de l’environnement.

 

Des filières régionales prometteuses

Le riz de Camargue, une filière d'avenir et 100% locale
Le riz de Camargue, une filière d’avenir et 100% locale

Pour répondre aux besoins des consommateurs, la production locale est encouragée. De nouvelles filières émergent, soutenues par la Région. À saint-Gilles dans le Gard, la création d’une station de reconditionnement pour le riz de Camargue est aussi une bonne nouvelle pour l’économie. Cette relocalisation de l’activité permettra la création de seize emplois. La Région mise également sur d’autres domaines de production, comme la filière porcine. En effet, la production de porcs - constituée à 85% de viande sous signe de qualité - ne suffit pas à répondre à la demande. Un projet de construction d’un élevage porcin Label Rouge "Haut de Gamme" est en projet au lycée agricole de Figeac pour former les futurs agriculteurs, dans le respect du bien-être de l’animal et de la protection de l’environnement.

Sud de france, la marque des produits régionaux

Choisir les produits de la marque Sud de France, c’est opter pour une sélection de 10 000 produits qui illustrent bien les productions très variées issues des territoires d’Occitanie. Au quotidien, les habitants d’Occitanie peuvent identifier les bons produits locaux grâce à la marque Sud de France. « En privilégiant la marque Sud de France, les consommateurs achètent des produits locaux et soutiennent l’économie régionale », affirme Carole Delga.

Des circuits courts privilégiés

L'objectif de l'opération est de porter à 40% la part de produits de qualité et de proximité dans les cantines des lycées
L’objectif de l’opération est de porter à 40% la part de produits de qualité et de proximité dans les cantines des lycées

Pour donner la possibilité à chacun d’être consomm’acteur, les produits locaux doivent être davantage présents dans les circuits de distribution. Dans sa feuille de route baptisée "Green new deal", la Région met à nouveau l’accent sur leur accessibilité. Elle s’adresse notamment aux plus jeunes pour les sensibiliser à une alimentation de qualité. Avec l’opération "Occitanie dans mon assiette", les restaurants scolaires des lycées privilégient davantage les circuits courts pour augmenter la part de denrées alimentaires locales et de qualité. A ce jour, près de 100 établissements d’Occitanie se sont inscrits dans cette démarche. Pour aller plus loin, la Région envisage la création d’une centrale d’approvisionnement local pour la restauration collective et l’expérimentation d’une chaîne logistique "bas carbone" grâce au réseau de transports régionaux LiO.

 

La Région solidaire des plus fragiles

Pour soulager les familles en difficulté, la Région met à disposition des associations des produits frais, achetés aux producteurs locaux, pour les familles les plus démunies. L’opération "Bien manger pour tous", s’adresse aux publics fragilisés, tout particulièrement aux familles de lycéens boursiers et aux personnes habituellement accompagnées par les associations. Les bénéficiaires peuvent récupérer les dons dans plus de 500 points de distribution répartis sur les 13 départements de la Région. Mise en place durant le confinement, l’opération est reconduite jusqu’en décembre 2020.
Initiée durant la crise du Covid19 pour permettre aux habitants d’Occitanie de s’approvisionner en produits frais et locaux, la plateforme web solidarite-occitanie-alimentation est, elle, devenue « Tous Occitariens ». Le site met en relation producteurs et consommateurs pour manger 100% local et 100% convivial. Être Occitarien, c’est vivre en Occitanie et manger des produits locaux, mais c’est aussi montrer sa solidarité avec les producteurs régionaux, rappelle Carole Delga.

SOLAAL, un exemple de solidarité alimentaire à suivre

A l’occasion de la Journée nationale du don agricole en Occitanie, l’association SOLAAL (Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires) lance aujourd’hui une antenne sur le territoire. L’association organise les dons entre agriculteurs et associations d’aide alimentaire pour offrir des produits frais aux plus démunis. A ce jour, l’association a distribué depuis 2013 18 500 tonnes de produits, soit 37 millions de repas.