AccueilJe m’informeLes actusMobilité : les pôles d’échanges multimodaux irriguent (...)

Mobilité : les pôles d’échanges multimodaux irriguent l’Occitanie

Encourager la mobilité, favoriser la proximité : c’est la vocation des pôles d’échanges multimodaux ferroviaires. Lancés par des dizaines de territoires, ils sont fortement soutenus par la Région. Samedi 27 avril a été inaugurée la première tranche des travaux du PEM Occitanie Pays de Lunel.

Le nouveau PEM de Lunel (34) prévoit l'aménagement d'espaces piétonniers.
Le nouveau PEM de Lunel (34) prévoit l’aménagement d’espaces piétonniers.

Un million de voyageurs fréquente annuellement la gare de Lunel, à un quart d’heure de Montpellier, desservie aujourd’hui par 58 TER les jours ouvrables. Samedi 27 avril, la première tranche de travaux du futur pôle d’échange multimodal (PEM) Occitanie Pays de Lunel, porté par la communauté de communes du Pays de Lunel, a été inaugurée. Elle porte sur les parvis et le parking Nord de 145 places. Les travaux de la seconde tranche viennent de débuter et s’achèveront début 2020 : elle créera une halte routière avec six quais pour les bus, une zone de stationnement sud de 355 places, des parcs à vélos sécurisés… Le PEM achevé, cette gare sera l’une des mieux équipées d’Occitanie, entièrement accessible, avec des liaisons fluides et sécurisées entre modes de transports, et rapprochera le Pays de Lunel des grands centres de Montpellier et Nîmes. Ses travaux vont coûter au total 9,3 M€ et la Région apporte 40 % du financement, en associant fonds régionaux et fonds européen Feder.

La Région prend toute sa part, aux côtés des territoires, pour mettre en musique le plan régional PEM doté de 25 M€ jusqu’en 2030, assure Carole Delga. Nous voulons que chaque citoyen d’Occitanie bénéficie d’un service public régional de transports de proximité, durable et innovant.
À Baillargues près de Montpellier (34), la Région finance le Pôle d'échanges multimodal pour 5,5 M€.
À Baillargues près de Montpellier (34), la Région finance le Pôle d’échanges multimodal pour 5,5 M€.

Pour encourager les pôles d’échanges multimodaux sur toute l’Occitanie, la Région les accompagne via le « Plan régional PEM ». Une centaine de projets sont recensés en zones urbaines, en périphérie de villes ou en zones rurales, à Carcassonne, Muret, Lourdes, Figeac, Vauvert, Ax-les-Thermes… Depuis mars 2018, une trentaine ont déjà été retenus par la Région qui contribuera jusqu’à 40%, voire 50 % du financement. Sur l’axe ferroviaire majeur entre Nîmes et Béziers, 7 pôles multimodaux ferroviaires sont en études ou réalisation à Vergèze, Lunel, Baillargues, Frontignan, Sète, Agde et Béziers.

A noter : pour améliorer la mobilité, la Région mène aussi depuis juin 2018 un accompagnement de pôles d’échanges multimodaux routiers, comme à Gignac, Saint-Affrique, Sommières…

Plus de trains sur l’axe Lunel-Sète dès la fin 2019

Douze trains supplémentaires passeront à Lunel à partir de la fin 2019, soit un total de 70 TER quotidiens. Une volonté de la Région pour augmenter la fréquence des liaisons sur l’axe littoral Lune-Sète très fréquenté et saturé aujourd’hui. Cette croissance des fréquences* sera permise grâce à l’ouverture de la future gare TGV de Nîmes-Pont du Gard. Les contournements ferroviaires de Nîmes et de Montpellier libèreront des créneaux de circulation pour les « trains du quotidien ».