L’alimentation : grande cause régionale

L’Occitanie veut être la région du bien vivre et du bien-être, dans son esprit collectif et de responsabilité environnementale.

L’alimentation est un sujet de la vie quotidienne pour nos concitoyens. Ils attendent de la puissance publique des actions en matière de santé publique, de qualité des produits, mais ils se questionnent également en termes d’impacts sociétaux, économiques, agricoles, environnementaux, de lien social, d’éthique, et de sauvegarde de notre territoire.

En Occitanie, le domaine de l’alimentation représente un secteur économique essentiel, avec près de 2000 entreprises agro-alimentaires et exploitations agricoles qui emploient 164 000 personnes, soit le premier employeur régional.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a donc décidé de faire de l’alimentation la grande cause régionale pour 2018 et 2019.

Cette mobilisation exceptionnelle s’est concrétisée par le Pacte Régional pour une Alimentation en Occitanie qui a été adopté à l’Assemblée plénière de décembre 2018.

Ce plan propose des actions à finalités économiques, environnementales, sociales, sanitaires et culturelles.

Consultations citoyennes sur l’alimentation : plus de 100 000 contributions au total

D’avril à septembre, les habitants de la région Occitanie ont ainsi été invités à participer à cette grande concertation citoyenne sur l’alimentation en remplissant dans un 1er temps un questionnaire sur leurs habitudes de consommation. 1200 participants ont parallèlement pris part aux 14 rencontres territoriales organisées dans les 13 départements d’Occitanie, de mai à juillet 2018.

Les résultats de l’enquête et des réunions territoriales ont permis de faire émerger 4 champs d’action pour l’alimentation durable :

  • Environnement & Santé : pour une agriculture durable
  • Favoriser la consommation de produits d’Occitanie
  • Éducation : permettre à chacun de choisir son alimentation
  • Innover du champ à l’assiette, au juste prix, pour tous.

Du 15 octobre au 15 novembre, les citoyens d’Occitanie ont de nouveau eu la parole, afin de définir cette fois-ci les actions prioritaires du futur « Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie ».
Via un bulletin accessible en ligne et en version papier, les participants ont eu la possibilité de prioriser (en les numérotant de 1 à 4) les propositions d’actions qu’ils souhaitent voir mises en œuvre par la Région à travers le Pacte alimentaire régional.

Plus de 100 000 contributions ont au total été enregistrées durant ces deux phases de concertation.

JPEG - 103.3 ko

Les résultats de la consultation citoyenne

Environnement et santé : pour une agriculture durable

Soutenir les agriculteurs dans leur volonté de modifier leurs pratiques : 74% [1]
Accélérer la recherche pour éviter les pesticides : 59%
Contribuer au bien-être animal : 35%
Assurer la pérennité des exploitations : 27%

Favoriser la consommation de produits d’Occitanie

Soutenir davantage la vente de proximité : 78%
Proposer plus de produits locaux et bio dans les restaurants scolaires : 63%
Augmenter le nombre de produits régionaux au supermarché : 30%
Améliorer la visibilité des produits de notre région : 24%

Éducation : permettre à chacun de choisir son alimentation

Accompagner les dynamiques citoyennes et territoriales : 66%
Développer des activités pour les lycéens autour de l’alimentation : 53%
Soutenir les associations d’aide alimentaire d’Occitanie : 43%
Organiser des financements citoyens : 31%

Innover du champ à l’assiette, au juste prix, pour tous

Soutenir les exploitations agricoles durables : 75%
Garantir un juste salaire à chaque professionnel de l’alimentation : 57%
Financer des initiatives anti-gaspillage : 52%
Favoriser l’innovation dans les entreprises agroalimentaires : 11%

Le chiffre : +5 M€

C’est l’augmentation du budget régional souhaitée par la majorité des participants (40%) à la consultation citoyenne, pour la réalisation du Plan alimentation (« +2M€ » en 2e position, « Budget constant » en 3e position).

Une politique régionale concertée avec les habitants de l’Occitanie

La construction d’une politique régionale de l’alimentation s’appuie d’abord sur une grande concertation : celle-ci a commencé dès la fin de l’année 2017, avec des débats et des rencontres avec les professionnels des filières agricole et agro-alimentaire, des organismes représentant les consommateurs et des experts.

Cette démarche entend faire émerger les enjeux du futur plan alimentation et a pour objectifs de :

  • favoriser la mise en place progressive d’un cercle vertueux de reconquête de la relation entre consommateurs et producteurs locaux ;
  • permettre au plus grand nombre, notamment les personnes vivant avec un revenu faible et étant en situation d’insécurité alimentaire, de disposer d’une alimentation de qualité, saine et équilibrée, à des prix socialement acceptables ;
  • structurer et développer les filières économiques de proximité, en adaptant la production locale à la demande régionale et en favorisant des prix plus rémunérateurs pour les producteurs ;
  • renforcer les achats effectués par les lycées en matière de restauration collective en faveur de l’achat local et bio ;
  • préserver l’environnement et favoriser la transition énergétique.

Parallèlement, il s’agit aussi de sensibiliser les consommateurs, les jeunes notamment, pour manger mieux et d’accompagner leur prise de conscience quant à leur rôle de citoyens-acteurs économiques susceptibles d’orienter l’évolution des modes de production et de distribution.

Le « Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie »

Construit à partir des contributions citoyennes, le « Pacte régional pour une alimentation durable [2] en Occitanie » sera proposé au vote des élus régionaux lors de l’Assemblée Plénière du 20 décembre 2018.

Mis en oeuvre dès janvier 2019, le Pacte reposera sur 6 orientations stratégiques permettant d’agir sur l’ensemble des enjeux concernés par l’alimentation :

  1. Valoriser le patrimoine alimentaire régional
  2. Structurer des filières alimentaires durables
  3. Éveiller, informer et former pour des choix alimentaires éclairés
  4. Favoriser la solidarité et la citoyenneté alimentaires
  5. Faire de l’alimentation un pilier de la transition écologique
  6. Faire de l’Occitanie un laboratoire d’innovation pour l’alimentation de demain

A partir des priorités fixées par les citoyens, la Région a identifié 10 actions phares qui seront mises en oeuvre dans le futur Pacte :

  • Accompagner les agriculteur.rice.s vers des pratiques visant à diminuer l’utilisation de pesticides et de traitements phytosanitaires de synthèse à travers des contrats de transition agricole durable
  • Organiser les assises régionales de la distribution alimentaire (grandes et moyennes surfaces, grossistes) pour soutenir les producteurs locaux dans leur droit à une juste rémunération
  • Développer et soutenir de nouveaux réseaux de distribution (magasins de producteurs, marchés, criées, e-commerce) pour augmenter l’achat de produits locaux au juste prix
  • Créer une centrale régionale alimentaire de produits locaux, bio et de qualité en partenariat avec les initiatives existantes
  • Initier les jeunes au bien manger et à l’utilisation de produits locaux, de qualité et de saison, par des cours de cuisine et des activités pédagogiques telles que la création d’un foodtruck
  • Valoriser et former les jeunes aux métiers de demain en agriculture, agroalimentaire et restauration en multipliant les rencontres avec les professionnels pour sensibiliser et susciter des vocations, et en s’appuyant sur les Cités des métiers et de l’orientation.
  • Récompenser les initiatives exemplaires de lutte contre le gaspillage alimentaire et de réduction des emballages en allant vers l’objectif « Zéro plastique en resto’co »
  • Accompagner les initiatives citoyennes en faveur d’une alimentation durable avec notamment la création d’un "Printemps de l’alimentation durable", manifestation citoyenne et festive autour de la question alimentaire
  • Favoriser le développement d’épiceries sociales, solidaires et ménagères et des initiatives d’accompagnement permettant à tous d’accéder une alimentation de qualité
  • Accompagner financièrement la transition pour une meilleure prise en compte du bien-être animal, durant l’élevage, le transport et l’abattage des animaux

Restez informé.e sur la consultation alimentation

Pour recevoir les résultats de l’enquête "alimentation" et être informé.e des prochaines étapes de cette grande concertation citoyenne sur l’alimentation en Occitanie, veuillez renseigner le formulaire ci-dessous.

Plus d’informations

Les vidéos

[1taux des participants ayant placé cette proposition en tête (1er ou 2ème choix)

[2Alimentation durable : alimentation viable sur le plan économique et social, qui préserve l’environnement, la santé et la diversité culturelle.