Stratégie régionale pour la biodiversité

La Stratégie régionale pour la Biodiversité en Occitanie 2030/2040

Réunis en Assemblée plénière, sous la présidence de Carole Delga, le jeudi 5 mars 2020, les élus régionaux ont adopté la Stratégie régionale pour la Biodiversité (SrB).
Issue d’une concertation large sur le territoire, et impliquant particulièrement les partenaires régionaux (OFB, DREAL, Agences de l’eau), elle est constituée d’une trajectoire, d’un diagnostic partagé et d’un programme d’actions collectif, décliné en engagements concrets.
Elle fixe un cap pour préserver et reconquérir la biodiversité en Occitanie, pour l’ensemble des acteurs du territoire.

Une ambition collective et 5 défis à relever d’ici 2030/2040

Notre territoire bénéficie d’un patrimoine naturel exceptionnel et d’acteurs de la biodiversité particulièrement mobilisés et dynamiques. Face à l’ampleur de l’érosion du vivant, nous avons besoin d’un profond changement dans nos manières de penser et d’agir, de produire et de consommer. Il faut replacer le vivant au cœur de notre modèle de développement. C’est l’ambition collective portée par la Stratégie régionale pour la Biodiversité en Occitanie. Issue d’une large concertation, elle constitue la pierre angulaire de notre chef de filât régional en matière de biodiversité.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Cette ambition collective s’articule autour de 5 défis et a pour finalité de replacer le vivant au cœur du modèle de développement de l’Occitanie.

Les 5 défis collectifs

Défi n°1 : Réussir le zéro artificialisation nette à l’échelle régionale à horizon 2040

Cible collective 2040 : « zéro artificialisation nette et non perte nette de biodiversité »

Défi n°2 : Renforcer la résilience des écosystèmes et des territoires, dans un contexte de changement climatique

Cible collective 2030 : « des sols vivants en Occitanie »

Défi n° 3 : Construire un modèle de développement sans pollution et à faibles impacts sur la biodiversité

Cible collective 2030 : « des acteurs économiques engagés en faveur de la biodiversité »

Défi n° 4 : Mieux connaître, mieux partager pour mieux agir individuellement et collectivement

Cible collective 2030 : « des citoyen.ne.s sentinelles de la biodiversité »

Défi n° 5 : Cultiver l’excellence en faveur de la biodiversité, au travers de l’exemplarité et des synergies entre acteurs

Cible collective 2030 : « la biodiversité prise en compte dans toutes les politiques publiques »

Cette Stratégie a vocation à constituer un cadre de référence pour l’action sur l’ensemble du territoire, facilitant la coordination entre les acteurs locaux, dans le respect du rôle et des compétences de chacun. Les cinq défis que nous devons relever forment une trajectoire commune pour les dix prochaines années. C’est en conjuguant nos efforts que nous pourrons obtenir des résultats significatifs pour préserver la biodiversité sur notre territoire

Le programme d’actions collectif avec 29 fiches-actions

Ces 5 défis régionaux sont déclinés en 29 fiches-actions structurantes pour le territoire. Chaque acteur du territoire peut s’en saisir et en assurer la mise en œuvre, à leur échelle et plus largement à l’échelle régionale.
Chacun des partenaires est donc ainsi appelé à contribuer et à devenir un relais auprès des acteurs du territoire et des citoyen.ne.s.

C’est en conjuguant nos efforts que nous pourrons obtenir des résultats significatifs pour préserver la biodiversité sur notre territoire

Carole Delga

Des engagements concrets

Cette stratégie n’a de sens que si elle déployée par l’ensemble des acteurs au travers d’engagements et d’actions concrètes. Chaque partie prenante doit pouvoir contribuer suivant son rôle, ses compétences et ses moyens.

Afin d’accompagner cette dynamique, la Région s’engage dès à présent pour mettre en œuvre cette Stratégie, au travers, d’une part, d’un document formalisant ses engagements pour la période 2020-2022, et, d’autre part, de son Plan pour l’arbre et le carbone vivant, qui affirme son ambition en matière d’atténuation du changement climatique et de biodiversité, via la préservation des forêts naturelles patrimoniales et la restauration de la trame arborée hors forêt.

La Région souhaite ainsi montrer l’exemple et prendre sa part dans la mise en œuvre de cette feuille de route collective, et invite l’ensemble des acteurs du territoire à faire de même.

Les partenaires régionaux s’engagent pour relever les défis en faveur de la biodiversité (DREAL, OFB, Agence de l’eau Adour-Garonne, Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse).

Occitanie, tous engagés pour la biodiversité !

Le diagnostic partagé qui met en évidence les enjeux propres au territoire

Pensée dès son engagement comme une feuille de route collective, au service d’une trajectoire commune, la SrB est ainsi issue d’une intense concertation, conduite sur une période de près de 2 ans et selon des méthodes de construction participatives (Assises régionales de la biodiversité, qui ont regroupé en 2018 plus de 350 participants, travail en ateliers, consultation citoyenne dématérialisée, rencontres bilatérales spécifiques,…), mobilisant un grand nombre d’acteurs, avec notamment les partenaires institutionnels (État, Office français de la biodiversité, Agences de l’eau), le Comité Régional Biodiversité (collectivités / État et ses établissements publics / socio-professionnels : représentants des filières agricole et forestière, chasseurs, pêcheurs, carriers, énergéticiens,… / associations / organismes scientifiques), les Départements, etc.

Le diagnostic a permis de :

  • Consolider une vision partagée de la biodiversité en Occitanie
  • Proposer une vision dynamique et positive de la biodiversité
  • Établir un diagnostic pédagogique et stratégique synthétique
  • Mettre en exergue les enjeux propres au territoire régional en matière de biodiversité.