Les actus

L’École de la transition écologique essaime en Occitanie

Le petit village de Lahage, en Haute-Garonne, est le berceau de l’École de la transition écologique ETRE. Pour remobiliser les jeunes sur leur avenir via de nouvelles compétences, la Région a choisi d’essaimer ce modèle d’école originale dans tous les départements d’Occitanie. Elle signait avec la Fondation ETRE une convention ce vendredi 5 février, en présence de Nicolas Hulot. Une action de plus au service du « Pacte Vert » adopté en décembre.

Au sud-ouest de Toulouse, les jeunes en décrochage scolaire peuvent se former aux métiers de la transition écologique et de l’économie circulaire
Crédits : Lydie Lecarpentier

La transition écologique, ça s’apprend ! Dans le petit village de Lahage au sud-ouest de Toulouse, la présidente de la Région a rencontré ce vendredi 5 février les jeunes stagiaires des ateliers bois et menuiserie de l’École de la transition écologique ETRE, en compagnie de Nicolas Hulot. Cette école originale propose à des jeunes en décrochage scolaire des formations aux métiers de la transition écologique et de l’économie circulaire : professions du bois, de la menuiserie, de l’animation nature, de la maçonnerie écologique, du maraîchage bio…

L’objectif des Écoles de la transition énergétique : former jusqu’à 800 jeunes par an en Occitanie
Crédits : Lydie Lecarpentier

Afin de déployer ces formations « vertes » à l’échelle de l’Occitanie, la Région signait ce même jour une convention d’essaimage avec la Fondation ETRE, placée sous le haut patronage de la Fondation Nicolas Hulot. Chaque département d’Occitanie a vocation à accueillir une École de la transition écologique. L’objectif partagé est de former jusqu’à 800 jeunes par an. Une nouvelle formation a déjà démarré à Montarnaud en Hérault en janvier et ETRE doit s’implanter à Montricoux dans le Lot en septembre, puis à Alénya dans les Pyrénées-Orientales, en Aveyron, Ariège…
La Région et l’École de la Transition Écologique partagent les mêmes objectifs : remobiliser les jeunes sur leur avenir via de nouvelles compétences et une première expérience du développement durable, et accompagner leur insertion professionnelle.

Former les jeunes aux métiers de demain

Au service de ces formations, la Région a mobilisé plusieurs outils : une quarantaine de jeunes ont bénéficié du programme « Déclic » pour 100 000 € depuis 2019, l’école de Lahage du dispositif « Nouvelles chances » pour 100 000 € en juin 2020 et celle de Montarnaud d’« Innov’Emploi » pour 80 000 € en octobre 2020.

Le financement de formations aux métiers de la transition écologique s’inscrit parfaitement dans le « Pacte Vert » adopté par la Région en décembre 2020. Celui-ci affirme l’engagement de la Région pour un modèle de société tourné vers le développement durable et la solidarité, dans le droit fil de sa trajectoire pour devenir la 1ère Région à énergie positive d’Europe.