Les actus

Emploi et transition écologique au cœur des votes des élus

Les élus de la commission permanente de la Région ont délibéré ce vendredi 7 février sur plus de 190 dossiers. Les nouvelles actions adoptées améliorent le cadre de vie et la formation des habitants, soutiennent les petites entreprises et les commerçants en difficulté, et font avancer la mobilité durable et l’aménagement du territoire.

Près de 200 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 7 février
Près de 200 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 7 février

Réunis ce vendredi 7 février en Commission permanente sous la présidence de Carole Delga, les élus régionaux ont étudiés plus de 190 dossiers. Au menu notamment : la validation de la carte des formations professionnelles à la rentrée 2020, l’appui à la production et l’utilisation des énergies renouvelables, la mobilité et les aides aux entreprises, en particulier celles de l’économie sociale et solidaire. En outre, deux futurs lycées ont reçu leur nom de baptême.

 

Les nouveaux lycées s’appelleront Martin Malvy et Simone Veil

Chantier du futur lycée Simone Veil à Gignac
Chantier du futur lycée Simone Veil à Gignac

En construction à Cazères en Haute-Garonne et Gignac en Hérault, deux futurs lycées ont reçu leurs noms de baptême. Le lycée polyvalent de Cazères s’appellera Martin Malvy, ancien président de la Région Midi-Pyrénées de 1998 à 2015. Celui de Gignac portera le nom de Simone Veil, ancienne ministre de la Santé, présidente du Parlement européen et de la fondation pour la mémoire de la Shoah. Tous deux ouvriront leurs portes à la rentrée 2020 et seront à énergie positive, à l’image de tous les nouveaux lycées construits par la Région Occitanie.

 

Formations professionnelles  : la carte de la rentrée 2020

Au total, 26 nouvelles formations seront ouvertes à la rentrée 2020, dont 3 dans l'enseignement agricole
Au total, 26 nouvelles formations seront ouvertes à la rentrée 2020, dont 3 dans l’enseignement agricole

La Région copilote avec l’Etat l’évolution de l’offre de formations professionnelles initiales par voie scolaire. C’est une priorité majeure de la Région. La carte 2020-2021, qui intègre les lycées de Cazères et Gignac, prend en compte des besoins des territoires, l’équilibre territorial répartition et la sécurisation des parcours de formations professionnelles des jeunes. 26 ouvertures de formations avant le Bac sont validées sur les Académies de Toulouse ou Montpellier, comme des Bac Pro Coiffure à Toulouse et Perpignan, un Bac Pro métiers du Commerce à Ferrières sur-Ariège et un CAP Pâtissier à Castelsarrasin. Trois ouvertures sont prévues dans l’enseignement agricole, comme le CAPA Métiers de l’agriculture à Vézénobres.

 

Energies renouvelables  : plus de 30 projets soutenus

La Région accompagne de nombreux projets dans le domaine des énergies, notamment l'installation de chaufferies bois
La Région accompagne de nombreux projets dans le domaine des énergies, notamment l’installation de chaufferies bois

Mobilisée pour devenir la première Région d’Europe à énergie positive, la Région Occitanie apporte à 31 nouveaux projets de production et d’usage des énergies renouvelables près de 3,6 M€. Elle injecte 2,16 M€ HT pour faire sortir de terre trois unités de méthanisation agricole collective à Coussergues en Aveyron, ainsi qu’à Momères et Saint-Sever-de-Rustan dans les Hautes-Pyrénées. Elle accorde 500 000 € à Transdev Occitanie Ouest pour l’achat de 5 bus à hydrogène pour le projet Hyport de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.
De nombreux types d’énergies sont accompagnés. La Région soutient 6 études de faisabilité en géothermie, méthanisation, aquathermie, hydrogène vert …, l’installation de 14 chaufferies bois dans des sites très variés (un accueil social à Azillanet en Hérault, une mégisserie à Lacabarède Rouairoux dans le Tarn), des centrales photovoltaïques en autoconsommation à Onet-le-Château en Aveyron et Lagraulet dans le Gers.

 

En route pour la mobilité douce

La Région vous donne aussi un coup de pouce pour l'achat d'un vélo à assistance électrique
La Région vous donne aussi un coup de pouce pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

Pour encourager les mobilités «  propres  » en Occitanie, la Région a lancé fin 2018 son «  Plan mobilités  », l’a complété en mars 2019 et a reconduit ses mesures pour 2020. Ce 7 février, elle vote l’extension de l’éco-chèque mobilité aux collectivités pour l’achat de véhicules électriques. Environ 140 communes, communautés de communes et parcs naturels régionaux pourraient solliciter cette aide régionale expérimentale en 2020.

 

Rendez-vous sur la plateforme citoyenne

«  Etes-vous favorable à l’ouverture au public des transports scolaires en région Occitanie  ?  » La question est posée sur la plateforme citoyenne laregioncitoyenne.fr depuis ce 7 février jusqu’au 9 mars. La proposition vient d’une habitante de Lozère, que la Région a amendée pour l’élargir à l’Occitanie. Si 10 000 soutiens sont enregistrés, une votation citoyenne sera organisée du 15 mai au 15 juillet sur la plateforme web. Si le résultat est positif, la Région fera une priorité de l’ouverture de lignes de transports scolaires à d’autres usagers, avec pour horizon la rentrée 2021.

 

L’intermodalité sur la bonne voie

5 nouveaux pôles d'échanges multimodaux verront prochainement le jour en Occitanie
5 nouveaux pôles d’échanges multimodaux verront prochainement le jour en Occitanie

Le Plan régional PEM (pôles d’échanges multimodaux) continue d’avancer : la commission permanente a examiné cinq dossiers en cours d’études ou de préparation des travaux. Il s’agit du PEM routier de Gignac en Hérault et de ceux des gares de Béziers, Saint Sulpice La pointe (axe Toulouse-Albi), du Grau-du-Roi et de Beaucaire dans le Gard.
Par ailleurs, la Région investira 1,6 M€ dans la reconstruction à l’identique de l’ancien bâtiment voyageurs de la gare de Figeac, incendié fin 2018. Il deviendra la «  maison liO  » destinée à l’attente, l’orientation, et l’intermodalité des voyageurs. Prévu pour 2021, ce réaménagement adoptera la démarche Bâtiment Durable d’Occitanie.

 

Soutenir les commerçants et artisans en difficulté

Pour aider les commerces et artisans de centre-ville confrontés à la fermeture forcée ou aux dégradations liées aux manifestations des samedis depuis novembre 2018, la Région a d’abord adopté en février 2019 des mesures d’urgence (aides à la réparation des dégâts, prêts de trésorerie ou d’investissements) puis en juillet 2019 des subventions pour compenser les pertes de chiffres d’affaires. Pour traiter les dernières demandes, la commission permanente décide des crédits supplémentaires de 1,6 M€ (l’enveloppe était de 5,76 M€ fin 2019).

 

Pérenniser les petites entreprises et investir solidaire

Les TPE et PME bénéficient également de dispositifs régionaux pour doper leur croissance
Les TPE et PME bénéficient également de dispositifs régionaux pour doper leur croissance

De nouveaux dispositifs vont répondre aux besoins des TPE et des coopératives, acteurs de l’économie sociale et solidaire. La Région favorise déjà la transmission des entreprises avec le «  Contrat transmission-reprise  ». Lancé en décembre 2017, il a touché près de 190 entreprises en 2019. Pour mieux viser les TPE, la Région crée le «  Pass Reprise  » qui mobilisera des subventions de 10 000 à 20 000 € pour le rachat de fonds de commerce ou artisanal de moins de 100 000 €.
«  Impact ESS  : investir solidaire en Occitanie  », c’est le nouveau programme de financement, créé avec France Active Investissement (FAI) pour faciliter l’accès au capital-risque d’ici 2022 de 50 à 75 associations, Scop, Scic ou entreprises sociales d’Occitanie en phase de développement, accélération ou transmission. La Région vote une participation de 2 M€ au capital de FAI et le fonds de 8 M€ devrait être opérationnel dès le premier semestre 2020. Un plan d’action de deux ans et 200 000 € est adopté pour accompagner le déploiement de ce nouvel outil.

 

À la reconquête des friches d’Occitanie

Chantier de la future Cité des start-up à Toulouse
Chantier de la future Cité des start-up à Toulouse

La 4e vague de l’appel régional à manifestation d’intérêt « Reconquête des friches en Occitanie » retient 13 nouveaux projets. Ils sont prometteurs : un parc d’activités doit voir le jour à Auterive en Haute-Garonne, une « Cité de l’Eau » à Bagnères-de-Bigorre, des pôles sur les métiers de la chapellerie à Montazels dans l’Aude et sur les métiers d’art à Lauzerte en Tarn-et-Garonne. Désormais, 50 dossiers de reconquête des friches sont accompagnés par la Région et ses partenaires (Etat, Ademe, BRGM, EPF Occitanie, CDC, l’URCAUE et trois agences d’urbanisme).