Toutes les aides

Dispositif régional de soutien aux associations et EPCI en faveur de la Politique de la Ville

La Région Occitanie soutient le développement social et économique des quartiers et l’égalité des chances grâce à ce dispositif en faveur de la Politique de la Ville.

Contexte et objectifs

Objectifs

  • Permettre l’égalité des chances et l’accès aux droits pour toutes et tous,
  • Contribuer au développement social et économique des quartiers Politique de la Ville,
  • Favoriser le développement d’actions à envergure départementale / régionale ou actions structurantes ou actions mutualisées, s’inscrivant dans la thématique « emploi, formation, apprentissage », et/ou innovantes.
Bénéficiaires
  • Associations loi 1901,
  • communes,
  • EPCI,
  • établissements publics,
  • bailleurs,
  • SCIC (oeuvrant dans le cadre des contrats de ville signés par la Région)
Montant

Le dispositif prend la forme d’une subvention forfaitaire.

  • Subvention minimale : 2 000 € par action
  • Plafond de subvention : 20 000 € extensible à 30 000 € si :
    • Action à envergure départementale / régionale ou actions structurantes ou actions mutualisées,
    • Action s’inscrivant dans la thématique « emploi, formation, apprentissage » considérée comme prioritaire par la Région
    • Action innovante
Conditions d’éligibilité
  • Thématiques d’intervention : emploi, formation, développement économique, lutte contre l’illettrisme, soutien à la scolarité et parentalité, lutte contre le décrochage scolaire, jeunesse, insertion par la culture et par le sport, santé, lutte contre les discriminations…
  • Périmètre : intervention dans les quartiers et/ou majoritairement en faveur des habitants des quartiers.
  • L’implication des habitants autour de l’action proposée : modalités de mobilisation des bénéficiaires de l’action, association au montage du projet, prise en compte des attentes des usagers…
  • La mobilisation des partenaires locaux afin d’inciter les bénéficiaires à travailler le plus en réseau possible avec les autres forces vives du territoire.
  • L’intervention de l’Etat est souhaitée (des cas spécifiques pourront être examinés au regard de l’intérêt du dossier, la non-participation de l’Etat devra être dument justifiée.)
  • Le caractère structurant du projet : échelle d’intervention large, complémentarité avec l’offre existante, mise en réseau avec d’autres actions conduites dans le quartier ou des actions similaires menées sur d’autres territoires. La Région souhaite encourager le développement d’actions identiques de niveau régional sur l’ensemble des 105 quartiers prioritaires et soutenir des actions de niveau local, spécifiques, adaptées à chaque quartier prioritaire.
  • Le caractère innovant de l’action proposée
Contact

Direction de l’Action Territoriale, de la Ruralité et de la Montagne

  • Madame Zeina ASSI,
  • Madame Laura MONTY,