Les actus

Dans le Gard, le temps de la solidarité après les inondations

Après les violents orages et crues qui ont touché les Cévennes les 19 et 20 septembre, la Région va mobiliser les fonds de solidarité « catastrophes naturelles » et L’Occal, ainsi que des aides aux agriculteurs. Ce vendredi 23 octobre à Val-d’Aigoual, elle a abordé le programme de reconstruction avec les élus et les acteurs économiques du Gard.

Crédits : Laurent Boutonnet

C’est à la mairie, puis dans un commerce et une exploitation agricole de Val-d’Aigoual [1] dans le Gard, que la présidente de la Région Carole Delga, les élus du Gard et la sous-préfète du Vigan se sont retrouvés ce vendredi 23 octobre pour programmer la réparation des dégâts causés par les orages et crues des 19 et 20 septembre. Dans plusieurs communes cévenoles, des dizaines de kilomètres de voirie et d’ouvrages d’art ont été́ endommagés, les entreprises locales vont subir des millions d’euros de manque à̀ gagner et une centaine d’agriculteurs a subi des pertes de cultures.

Les commerçants de Valleraugue pourront solliciter le fonds L'Occal pour soutenir leur trésorerie ou financer leurs investissements.
Les commerçants de Valleraugue pourront solliciter le fonds L’Occal pour soutenir leur trésorerie ou financer leurs investissements.
Crédits : Laurent Boutonnet

La Région va mobiliser à la fois son ingénierie et son soutien financier. Son Fonds de Solidarité Catastrophes Naturelles sera débloqué pour les acteurs économiques et les communes, afin de réparer des dégâts sur les biens non assurables. Le fonds L’Occal soutiendra les établissements touristiques, commerces et artisans. Enfin, des aides régionales permettront aux agriculteurs, notamment les producteurs d’oignons doux des Cévennes, d’acheter du matériel, réparer les réseaux d’irrigation, redémarrer leur activité. La Région prévoit une enveloppe globale de 3 M€, qui sera révisée selon l’inventaire des dégâts.

La solidarité est l’une des valeurs premières de la Région. Nous répondons présents lorsque les catastrophes naturelles touchent les habitants du territoire. Comme pour l’Aude en 2018, la Région accompagnera les projets de reconstruction et de réaménagement du Gard, affirme Carole Delga.

Inondations : un risque important en Occitanie

Le chantier de rénovation des digues du Gardon à Anduze (30).
Le chantier de rénovation des digues du Gardon à Anduze (30).

L’Occitanie est fortement exposée aux risques d’inondations. C’est pourquoi la Région contribue depuis des années à en réduire l’impact matériel et humain : elle soutient les actions de surveillance et prévision des crues, d’alerte et de gestion de crise, de sensibilisation des populations au risque… Elle a aussi fixé dans son Schéma régional d’aménagement du territoire (SRADDET) des principes d’urbanisme prenant en compte ces risques. En outre, bien que cela ne soit pas sa responsabilité, la Région finance les Programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) déployés à l’échelle des bassins versants. Elle a engagé 27 M€ depuis 2016 dans 26 PAPI, pour des équipements de prévention des crues et entretien des cours d’eau. À Anduze, des travaux menés en 2019 ont permis de rendre moins vulnérables plusieurs bâtiments publics. Le confortement de la digue, achevé début 2020, a bénéficié d’une aide régionale et européenne de 2,4 M€. Il a permis mi-septembre d’éviter de plus lourds dégâts matériels et humains.

[1nom de la fusion en 2019 des villages de Valleraugue et Notre-Dame-de-la-Rouvière