L’action européenne et internationale de la Région

Coopérations européennes et internationales

La Région développe une véritable « diplomatie régionale » qui offre des opportunités d’échanges et de collaboration entre acteurs économiques, touristiques, universitaires, culturels et sportifs d’Occitanie avec ses partenaires européens et internationaux.

Coopération avec les territoires

La Région Occitanie entretient des relations privilégiées avec des territoires stratégiques en Europe et à l’international principalement en Méditerranée, en Afrique et en Asie. Ces accords de coopération permettent de mener des actions qui mobilisent les acteurs de la région.

Allemagne

Première puissance économique européenne, l’Allemagne est le premier partenaire de l’Occitanie avec lequel elle entretient des relations régulières notamment dans les domaines de l’aéronautique, l’économie, l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche, la R&D, l’apprentissage, la culture, le sport et le tourisme.

Ces relations ont été mises à l’honneur, en 2019, lors du 830ème anniversaire du port de Hambourg, évènement majeur pour lequel l’Occitanie a participé activement.

Une représentation régionale en Allemagne

Pour consolider et développer ses relations avec l’Allemagne, la Région Occitanie a ouvert, en 2020, un bureau de représentation régional à Hambourg. Son rôle est d’être un point d’ancrage pour le développement de l’action internationale de la Région et des acteurs de l’Occitanie en Allemagne.

La représentante régionale permet non seulement d’accompagner les entreprises régionales en Allemagne et de consolider l’attractivité régionale auprès de nos partenaires allemands, mais aussi de contribuer au développement de projets et partenariats structurants au service des citoyens d’Occitanie.

Les premiers axes de coopération

  • Hydrogène vert : La production et l’utilisation d’hydrogène vert pour les trains, sur des voies non électrifiées, constituent des défis dans lesquels la Région Occitanie s’engage. Le positionnement leader de l’Occitanie sur ce secteur et l’expérience de plusieurs Länder allemands nourrissent les liens de coopération Occitanie / Allemagne.
  • Formation-mobilité : La Région Occitanie aide et accompagne les établissements scolaires et universitaires à identifier des partenaires allemands dans le cadre de projets d’échanges ou de mobilité en Allemagne.
  • Lutte contre le racisme et l’antisémitisme La Ville-État de Hambourg a mis en œuvre un programme de prévention et de lutte contre les idéologies racistes, antisémites et toutes autres formes de discrimination. La Région Occitanie qui a adopté en mars 2020 un plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme échange avec son partenaire allemand pour bénéficier de leur expérience et partager les initiatives. Une coopération entre le mémorial de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et le site de mémoire Neuengamme, (ancien camp de concentration à Hambourg) est en cours.

La quinzaine franco-allemande d’Occitanie

Le dynamisme des relations franco-allemandes est mis en valeur dans le cadre de la Quinzaine Franco-Allemande d’Occitanie organisée depuis 2018. Cette manifestation unique , organisée chaque année alternativement en France et en Allemagne, a pour objectif de valoriser, renforcer et développer le lien franco-allemand sur l’ensemble du territoire régional dans les secteurs de l’économie, l’éducation, la formation, la mobilité des apprenants et la mobilité professionnelle, la culture et la citoyenneté.

Cambodge

Engagée en 2015, la coopération bilatérale solidaire avec la Province de Battambang au Cambodge vise à soutenir la francophonie, la santé publique, l’architecture et le patrimoine. Elle accompagne également le développement de filière d’élevage, les services publics en matière de soutien psychologique et psychiatrique mais aussi ceux relevant de la justice et de l’égalité.

La Région Occitanie a renouvelé cet accord en avril 2019 pour une durée de 3 ans. Ce nouvel accord porte sur les volets patrimoine (candidature de la ville de Battambang à l’UNESCO, inventaire du patrimoine), tourisme (formation des cadres), rénovation de marchés, justice (aides aux femmes victimes de violence, scolarisation d’enfants en difficulté, lutte contre la rage, formation aux métiers du cirque.

De nombreux projets ont été soutenus par la Région Occitanie au Cambodge. Parmi eux, un projet visant à aider les familles de Battambang à renouer avec le système économique et social à travers une action de coopération autour du Cirque.

Coopération internationale autour du Cirque

Photo trapezistes - Cambodge
Crédits : PPS

Battambang est l’une des villes cambodgiennes où de nombreuses familles vivent dans des conditions difficiles et dans lesquelles des enfants peuvent, très jeunes, être conduits à abandonner l’école et être livrés à eux-mêmes.

Phare Ponleu Selpak (PPSA) est une association qui œuvre à l’amélioration de la vie d’enfants, de jeunes adultes et leur famille, par le biais d’écoles d’art, de programmes éducatifs et de soutien social. L’étroite collaboration qu’elle entretient avec son organisation sœur à Battambang, au Cambodge, lui permet de former chaque année plus de 1 000 étudiants en arts de la scène, arts visuels et appliqués. Elle assure également de la formation professionnelle pour aider et accompagner les enfants et les jeunes adultes à développer leur créativité, leurs compétences en communication, à accéder à une carrière artistique durable tout en promouvant et préservant les arts et la culture cambodgienne.

La Région Occitanie soutient un programme d’accompagnement de Phare Ponleu Selpak Cambodge dans son enseignement auprès des jeunes cambodgiens. Ce projet vise à renforcer les compétences pédagogiques dans une logique d’ouverture culturelle et de partage Il est mis en œuvre par l’ESACTO (école supérieure des arts du cirque Toulouse-Occitanie), une des trois écoles en France habilitée à délivrer un diplôme qualifiant le métier d’artiste de cirque.

Chine

La Région Occitanie a conclu un accord de coopération avec la Province du Sichuan, située au centre ouest de la Chine, voisine du Tibet. Comptant 80 millions d’habitants, dont 14 millions pour sa ville-centre Chengdu, cette province concentre des universités d’excellence et des entreprises incontournables dont le centre spatial de Xichang (4ème de Chine).

Les priorités thématiques et axes de travail de cette coopération portent sur les secteurs de l’économie, de l’éducation, du tourisme et de la recherche.

Ces échanges permettent :

  • D’affirmer la place de la Région Occitanie dans la coopération avec la Chine ;
  • D’asseoir la position de la Région auprès des décideurs chinois et français en tant qu’acteur-clé de la relation France-Chine ;
  • De mettre en avant les atouts de la région, ses produits de qualité et la destination Occitanie auprès d’acteurs économiques.

La Région Occitanie a accueilli en décembre 2018, à Toulouse, les 6e Assises de la coopération décentralisée franco-chinoise, au cours desquelles la province du Sichuan était mise à l’honneur.

Afin de développer les relations avec ses Régions partenaires, la Province du Sichuan organise, depuis 2017, un camp international d’été pour les jeunes, permettant une découverte touristique et culturelle de la région. Grâce au soutien de la Région Occitanie, 10 jeunes lycéens d’Occitanie ont ainsi pu participer à ce programme en juillet 2018.

La Région Occitanie a participé en octobre 2019 au 1er forum « Belt and road – Les nouvelles routes de la soie » pour le développement de la coopération internationale du Sichuan, organisé à Chengdu, capitale de la province.

Côte d’Ivoire

Deux accords de coopération sont en cours de signature avec deux régions de Côte d’Ivoire : Les Grands Ponts et Sud Comoé, toutes deux limitrophes d’Abidjan et bordées par l’Océan Atlantique sur leur frontière sud. Dotées d’un patrimoine naturel maritime remarquable : plages et lagunes, richesses agricoles telles que le manioc, l’hévéa, le palmier à huile, le café et le cacao, leur économie est aussi alimentée par une importante activité aquacole issue de leurs ressources halieutiques.

Le plan d’action de ces accords s’oriente sur des actions en termes d’agriculture durable (transformation du manioc), de pêche durable en lagune et de sauvegarde du patrimoine naturel.

Ces actions visent à favoriser l’autonomie des femmes et l’emploi des jeunes qui sont des priorités du gouvernement ivoirien.

Espagne

La Région Occitanie entretient des relations privilégiées avec l’Espagne et plus particulièrement avec la Catalogne et l’Aragon et dans le cadre de l’Eurorégion.

Les priorités thématiques et axes de travail de ces coopérations sont avec :

  • la Generalitat de Catalogne : les transports, l’enseignement supérieur et la recherche, la mobilité, le tourisme, l’environnement, l’agro-industrie, la mémoire historique, les langues catalane et occitane, la jeunesse, les réfugiés ;
  • Le Gouvernement de l’Aragon : les transports, le développement durable, la culture et le tourisme, l’enseignement supérieur, l’éducation et la formation professionnelle, l’appui aux entreprises, les activités agricoles et pastorales, la recherche et innovation et la prévention de gestion des risques.

Bon à savoir

Plus d’une cinquantaine de projets de collaboration ont été menés conjointement entre des acteurs de la région Occitanie et ceux de la Catalogne dans le cadre du programme européen POCTEFA.

Quelques exemples de projets :

  • Le projet COOPEREM vise la mise en œuvre opérationnelle d’une politique partagée en matière de prévention des urgences et gestion des incendies.
  • Le projet CONNECT entre la Région, le Département des Pyrénées Orientales et le gouvernement catalan vise à développer la mobilité sur le territoire transfrontalier par la structuration d’une offre de transport public durable, performante, adaptée sans rupture de service public ni contrainte liée à la frontière.

En savoir plus

Japon

Troisième puissance économique mondiale, le Japon offre des opportunités pour tous les acteurs de la région (étudiants, entreprises, artistes, établissement d’enseignement supérieur etc.)

L’Occitanie noue des relations de travail et de coopération dans tous les domaines : l’économie ( aérospatial, robotique, Energies renouvelables), l’export ( vins, agroalimentaire, santé/bien-être), l’enseignement et la recherche (accueil à Montpellier du premier symposium sur la science des polymères, aides aux étudiants de la région pour étudier au Japon), la culture (coopération entre les sites Unesco Chemins de St jacques de Compostelle et chemins de Kumano Kodo), le tourisme (premier vol direct en province Tokyo – Toulouse), le sport (coupe du monde de rugby : accueil à Toulouse de 2 matchs du Japon, accueil d’équipes sportives en préparation à Font Romeu, le FISE de Montpellier et le Défi Wind exportent leurs savoir- faire au japon.

La Région partenaire de Provinces japonaises

La Région a développé des partenariats avec deux Provinces japonaises : Kyoto et Aichi.

  • Préfecture de Kyoto : Capitale historique et culturelle, Kyoto concentre des universités d’excellence et des entreprises incontournables (Nintendo) et dont certaines sont présentes sur notre territoire (Horiba). Les priorités thématiques et axes de travail de cette coopération sont : échanges universitaires et recherche, jeunesse et sport, culture, agroalimentaire, technologies du futur.

De nouvelles opportunités pour les artistes : la Région Occitanie, la Préfecture de Kyoto et la Villa Kujoyama (établissement artistique) mettent en commun leurs moyens afin d’élaborer des projets et des actions artistiques et culturelles réciproques encourageant l’expérimentation, la création, la diffusion, la transmission et la formation. A cet effet la Région Occitanie a signé en 2020 le premier protocole d’accord culturel avec la Préfecture de Kyoto. Des résidences artistiques croisées de trois mois ont été mises en place entre l’Occitanie et le Japon, en collaboration avec la Villa Kujoyama.

Un projet d’échange autour de la céramique scelle l’amitié entre la Préfecture de Kyoto et la Région Occitanie :

Un projet collaboratif visant à redynamiser l’artisanat de la céramique a été présenté le 9 mars 2021 à l’occasion du 5ème anniversaire du pacte d’amitié entre la Préfecture de Kyoto et la Région Occitanie.

Cet échange partenarial unique regroupant des céramistes des deux territoires (Préfecture de Kyoto / St Quentin la Poterie dans le Gard) permet de combiner, pour la première fois, deux artisanats à l’histoire et aux techniques de créations différentes. Cette nouvelle collaboration qui s’articule autour de la mise en place de séminaires d’apprentissage, de visites d’ateliers, de ventes communes mais aussi d’expositions, dénote un véritable dynamisme partenarial entre la Préfecture de Kyoto et la Région Occitanie.

  • Préfecture de Aichi : Centre de l’aéronautique et de l’automobile au Japon, un accord de coopération et d’amitié a été signé en juin 2018. Les priorités thématiques et axes de travail de cette coopération sont : l’aéronautique, l’agroalimentaire, les transports du futur, l’énergie, les échanges universitaires et la recherche.
    Deux accords ont été ainsi également été signés entre des établissements d’enseignement supérieur et de recherche des deux territoires favorisant la mobilité des étudiants et des chercheurs. Pour favoriser les échanges économiques des rencontres entre professionnels lors de salons (exemple AEROMART) ou des missions collectives sont organisées chaque année par l’agence AD’OCC .

Une représentation régionale à Tokyo

Pour consolider et développer ses relations avec le Japon, la Région Occitanie a mis en place une représentation Occitanie, intégré au sein de l’équipe de Business France à Tokyo.

Parlant couramment japonais, le représentant permet non seulement d’accompagner les entreprises régionales au Japon en lien avec la Team France Export et de consolider l’attractivité régionale auprès d’investisseurs japonais à fort potentiel, mais aussi de contribuer au développement de projets et partenariats structurants au service des citoyens d’Occitanie.

La Région Occitanie milite pour la paix en solidarité avec les victimes de Hiroshima et Nagasaki

La Région Occitanie est membre de l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix. Ce réseau international dépasse les 6 200 collectivités membres dans 160 pays, sa branche française regroupant maintenant 150 membres. Ce programme insiste sur la nécessité de mettre en commun les efforts des collectivités pour parvenir à une véritable culture de la paix à l’échelle mondiale et dans laquelle les armes nucléaires n’ont pas leur place.

Maroc

La Région Occitanie développe des actions de coopération avec trois Régions marocaines portant sur des priorités thématiques distinctes :

  • Fès-Meknès : agriculture, sport, tourisme et valorisation du patrimoine, enseignement supérieur et recherche ;
  • Casablanca-Settat : aéronautique, agro-industries, développement durable, culture, jeunesse et sport ;
  • L’Oriental : économie bleue, économie sociale et solidaire.

Exemples d’actions menées avec les Régions marocaines dans le cadre de l’accord de coopération :

Le développement et l’échange de formations techniques aux métiers de l’agro-alimentaire et de l’agro-industrie en particulier : ce nouveau projet de coopération entre la Région Occitanie et la Région de Casablanca-Settat vise à créer des échanges de bonnes pratiques entre les professionnels du secteur. Ce projet pilote doit contribuer, dans les deux régions, à : favoriser l’emploi des jeunes en milieu rural, renforcer la compétitivité et l’attractivité du secteur agro-alimentaire, et encourager une gestion durable des terres agricoles.

La saison Culturelle Occitanie à Casablanca : avec l’appui de l’Institut Français de Casablanca une programmation culturelle dédiée à l’Occitanie a été organisée entre avril et août 2019 . Intitulée “la part de l’Autre”, une quinzaine d’évènements artistiques ont été tenus dans les différentes disciplines (musique, littérature, BD, cinéma, danse, arts visuels) sous différents formats (concerts, spectacles, ateliers, rencontres professionnelles, résidences, projections, débats…). Une saison "retour" dédiée au Maroc est prévue en 2021 en Occitanie.

Le programme de formation des élus et cadres marocains « Régions 2021 »

La Région Occitanie s’est engagée, en partenariat avec l’Association des Régions du Maroc et avec le soutien de l’association Régions de France, à accompagner le processus de décentralisation marocain, en pilotant un programme de formation et de renforcement de compétences destiné aux élu.e.s et cadres des Régions marocaines, favorisant également les échanges avec les élus régionaux français.

Cette action favorise les échanges entre les élus régionaux français et marocains sur des sujets communs dont la participation et la concertation citoyenne, l’économie sociale et solidaire, la transition numérique et les usages des TIC, la résilience au changement climatique et les énergies renouvelables …

Principauté d’Andorre

La Région Occitanie est étroitement associée, depuis 2017, au dialogue qu’entretiennent régulièrement les Etats français et andorrans. Ces rencontres annuelles ont donné lieu à la mise en place d’une feuille de route et d’un plan d’actions sur les thématiques suivantes :

  • Economie circulaire/ changement climatique : échange et partage d’expériences sur la gestion et le recyclage des déchets du BTP et textile ; l’adaptation au changement climatique des stations de ski…
  • Agriculture : mise en place de coopérations spécifiques dans le domaine du développement territorial et valorisation des produits locaux, de la formation auprès des producteurs et des éleveurs andorrans et de la coopération dans le domaine vétérinaire ;
  • Tourisme : création de circuits de randonnées communs ; participation conjointe à des évènements. A titre d’illustration, la Région Occitanie a participé, en janvier 2020, au Congrès de la Neige et de la Montagne qui s’est tenu en Andorre et les représentants du tourisme ont été présents au Campus de l’Innovation Touristique en décembre 2020.

Le lien fort qui unit la Région Occitanie et la Principauté d’Andorre les a conduits à accompagner des projets de coopération engagés par les acteurs de ces territoires dans le cadre du programme de coopération transfrontalière POCTEFA.

De nombreux projets de coopération entre les acteurs d’Occitanie et de l’Andorre se sont réalisés dans le cadre du programme de coopération transfrontalière POCTEFA.

Exemple de coopération Occitanie-Andorre :

  • Le projet POCTFEA ENTREPYR II Initié en 2017 ce projet avait pour objectif de fournir à une centaine de refuges des Pyrénées des ouvelles technologies visant à promouvoir leur activité et de cibler une clientèle internationale.

En savoir plus

Territoires de Palestine

Les conditions de vie des habitants du Gouvernorat de Tubas et des Vallées du Nord (Nord de la Cisjordanie) sont précaires et méritent un élan de solidarité internationale pour permettre aux populations palestiniennes d’améliorer leurs conditions de vie et en particulier ceux qui résident dans les territoires occupés. La Région Occitanie accompagne, depuis plusieurs années, les organisations dans l’aide aux populations les plus démunies.

Renouvelé en juillet 2019, pour une durée de 3 ans, l’accord de coopération bilatéral avec le Gouvernorat de Tubas et des Vallées du Nord porte sur diverses thématiques consacrées à la santé publique, l’éducation, la culture et la citoyenneté, le développement de l’agriculture durable, et aux préceptes du principe de gouvernance des politiques et des services publics dans le domaine de l’environnement (eau, énergies renouvelables, assainissement …).

Exemples d’actions soutenues par la Région

  • Domaine de la santé :
    • Équipement en matériels médical et de laboratoire du dispensaire du Tubas (radiologie, laboratoire, mammographie) ;
    • Création d’une unité mobile de soins pour les populations bédouines (zone C des accords d’Oslo) ;
    • Mise en service d’un appareil de cœlioscopie et équipement en laparoscopie à l’hôpital public de Tubas.
    • Acquisition d’un scanner pour l’hôpital public de Tubas
Vietnam

La coopération avec la Province du Lam Dong, dans le sud – Vietnam est en cours de signature

La ville de DaLat, capitale de la province, ayant constitué le lieu privilégié de villégiature des français installés à Saïgon présente un important patrimoine architectural d’inspiration française. La région, située sur les hauts-plateaux, jouit d’un climat tempéré favorable à la production de produits agro-alimentaires, avec un patrimoine naturel remarquable et des traditions ethniques parfaitement conservées et vivaces.

Le plan d’actions de cet accord porte sur les trois volets :

  • touristique et culturel : accompagnement à la valorisation du territoire et des traditions ethniques,
  • patrimonial : accompagnement à la réhabilitation du patrimoine bâti à la française,
  • agriculture durable : échange de savoir-faire au niveau de la conservation et de la transformation des produits issus de l’agriculture.

Réseaux et structures de coopération

La Région Occitanie développe des relations privilégiées avec des partenaires du massif des Pyrénées et du bassin méditerranéen en agissant activement au sein d’organismes et réseaux de coopération. Elle inscrit ainsi le territoire régional dans une dynamique de partenariats et de projets européens.

Logo CTP

La Communauté de travail des Pyrénées

Créée en 1983, sous l’impulsion du Conseil de l’Europe, la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) est composée des Régions Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Catalogne, Aragon, Navarre, Pays Basque et Principauté d’Andorre.

Acteur transfrontalier incontournable, la CTP a vocation à :

  • favoriser les échanges entre les territoires et les acteurs du massif pyrénéen,
  • trouver des solutions conjointes aux défis qui touchent le massif,
  • mettre en œuvre des actions partagées et structurante à dimension transfrontalière,

Pour atteindre ces objectifs, elle s’est dotée d’une Stratégie Pyrénéenne pour la période 2019/ 2024.

La CTP est également autorité de gestion du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre (POCTEFA).

A savoir

Logo observatoire Pyrénéen du changement climatique
La Communauté de Travail des Pyrénées, a créé, en 2010, l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique pour suivre et comprendre les évolutions du climat à l’échelle des Pyrénées. L’objectif est de définir des stratégies d’actions afin d’anticiper les effets du climat et de limiter leurs impacts sur les espaces naturels.

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée est une organisation de coopération politique entre la Région Occitanie, la Generalitat de Catalogne et le Gouvernement des Iles Baléares.

Basée à Perpignan, l’Eurorégion a vocation à former un espace de coopération basée sur : l’innovation, la culture, l’enseignement supérieur et la recherche, l’environnement / changement climatique et énergie et le tourisme.

L’Eurorégion agit pour :

  • créer au nord-ouest de la Méditerranée un pôle de développement durable se basant sur l’intégration sociale, environnementale, culturelle et économique du territoire ;
  • contribuer à la construction d’une Europe des régions, unie, solidaire et proche des citoyens.

Les grands défis de l’Eurorégion :

  • défendre d’une seule voix des projets essentiels pour le développement équilibré et durable de nos territoires, en préservant nos richesses naturelles ;
  • renforcer la compétitivité du territoire en situant les personnes au coeur de l’action ;
  • devenir un pôle européen et dans le bassin méditerranéen, de la croissance verte et bleue par le biais de l’innovation et des liens tissés entre nos centres universitaires, technologiques, scientifiques et culturels, ainsi qu’entre les acteurs économiques.

La présidence de l’Eurorégion est assurée à tour de rôle par les Présidents de Région. Depuis octobre 2020, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie préside l’Eurorégion pour une période de deux ans.

Les priorités politiques de la Présidence pour ce mandat sont les suivantes :

  • faire face au changement climatique et à la crise économique, sanitaire et sociale, pour ainsi devenir un territoire résilient ;
  • porter les changements sociétaux en donnant leur place aux citoyens ;
  • consolider l’Eurorégion avec une nouvelle feuille de route pour l’horizon 2030.

Pour soutenir les principaux secteurs stratégiques, l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée lance régulièrement des appels à projets eurorégionaux.

Exemple de l’action en faveur des ports de plaisance :

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée a levé 2,4 millions d’euros de financements européens pour améliorer les capacités d’innovation et l’emploi des ports de plaisance : ce projet européen d’une durée de 3 ans met en relation deux secteurs fondamentaux de la « croissance bleue » en Méditerranée : les ports et le tourisme côtier et maritime.

Le projet comprend dix partenaires : Ports des Îles Baléares, Ports de la Generalitat de Catalogne, Port de Sète Sud de France, Port d’Héraklion, Pôle Mer Toulon Var Technologies, Athena R&I Center, IMTM Montenegro, l’université de Rijeka, SAS Noveltis et l’EPM.

Logo Conférence des Régions Périphériques et Maritimes d'Europe (CRPM)

Conférence des Régions Périphériques et Maritimes d’Europe (CRPM)

« Pour favoriser l’ouverture méditerranéenne de l’Occitanie, la Région s’implique dans des réseaux méditerranéens, moteurs de la coopération entre les territoires et de défense des spécificités propre à cette zone géographique. A ce titre, la Région est membre actif de la Commission Interméditerranéenne de la Conférence des Régions Périphériques et Maritimes d’Europe (CRPM), et contribue aux travaux de l’Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne (ARLEM).

Depuis 2017, la Région Occitanie co-préside, avec la Région du Latium (Italie), le Groupe de Travail « Cohésion économique et sociale » de la Commission Interméditerranéenne (CIM) de la CRPM. En 2019, le Groupe de Travail a adopté, à l’initiative de la Région Occitanie, une Déclaration politique commune des Régions méditerranéennes « Pour une Méditerranée sociale et solidaire »visant à souligner l’importance de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans le développement des territoires tout en sensibilisant les institutions européennes sur cette question. Le Groupe de Travail a également impulsé des actions pour favoriser l’engagement des jeunes dans la démocratie et la citoyenneté euro-méditerranéenne.

Les appels à projets visant à soutenir la coopération européenne et internationale

Des appels à projets sont régulièrement lancés dans le cadre de ses accords de coopération.

L’appel à projet « Coopération en Méditerranée » (Maroc, Tunisie, Algérie)

L’objectif est de soutenir les projets de coopération des acteurs d’Occitanie avec les régions du sud de la Méditerranée, dans les pays suivants : Maroc, Tunisie, Algérie. Les projets sélectionnés doivent répondre à une logique de co-construction, en impliquant les acteurs de la région et du territoire partenaire dans toutes les phases de l’élaboration et de la mise en œuvre.

Exemples de projets soutenus :

  • Filmer en Méditerranée, Cinémathèque Jean Vigo : ce projet vise à créer un réseau pérenne entre les cinémathèques méditerranéennes, en favorisant des créations communes, pour une meilleure compréhension entre les deux rives. Une fois ce réseau établi, le projet cherche à constituer un corpus de films sur la méditerranée et à élaborer un film de montage à partir des archives de plusieurs cinémathèques autour de la mémoire filmique commune en méditerranée.
  • DYSIAL (Dynamique de Soutien à l’Innovation Agricole et Agroalimentaire), Agropolis International : l’objectif du projet est de faciliter la dynamique d’innovation au sein du pôle AGRINOVA, cluster d’entreprises lancé par le ministère de l’agriculture Marocain, et Agropolis International, réseau d’établissements de recherche et d’innovation dans les champs thématiques de l’agriculture, de l’alimentation, de la biodiversité, et de l’environnement. Il vise à promouvoir la coopération et le réseautage entre les membres et les managers des deux rives de la Méditerranée.