Tous les appels à projets

Appel à projets - Dispositif régional d’accompagnement des jeunes volontaires en service civique

La Région Occitanie souhaite renforcer l’accès des jeunes à l’engagement civique et leur garantir un accompagnement pédagogique de qualité.

Contexte et objectifs

Le Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lance un appel à projets auprès des structures d’Éducation Populaire afin de renforcer la formation et l’accompagnement des jeunes volontaires au cours de leurs missions de service civique.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée souhaite ainsi renforcer l’accès des jeunes à l’engagement civique et leur garantir un accompagnement pédagogique de qualité.

Objectifs :

  • Démocratiser et valoriser l’engagement citoyen des jeunes
  • Favoriser la formation préprofessionnelle des jeunes
  • Garantir la qualité de l’expérience de service civique et sa cohérence dans le parcours des jeunes
Bénéficiaires

Les Associations régionales du territoire Occitanie agréées Education Populaire et ayant obtenu l’agrément Service Civique.

Les deux agréments devront être fournis, impérativement, au moment de la candidature de l’association.

Conditions d’éligibilité

Conformément à l’agrément donné par l’Agence du Service Civique, le préfet de région ou les préfets de département, les structures d’accueil des jeunes seront des associations d’intérêt général favorisant la solidarité et la citoyenneté, et notamment : la Solidarité, la Santé, l’Education pour Tous, la Culture et Loisirs, le Sport, l’Environnement, la Mémoire et Citoyenneté, le Développement international et l’Action Humanitaire, l’Intervention d’urgence.

La structure d’accueil doit :

  1. Proposer aux jeunes un accompagnement dans le cadre d’une mission continue de 6 mois dans une même structure d’accueil agréée par l’Agence du service civique.
  2. Favoriser l’accès à l’engagement des jeunes, en accompagnant prioritairement des jeunes en difficulté, présentant notamment un bas niveau de qualification ou se trouvant en situation de décrochage scolaire.
    Cibler en priorité un public des quartiers prioritaires et les zones rurales.
  3. S’assurer du contenu de la mission du jeune, laquelle doit présenter les caractéristiques suivantes :
    • la non-substitution du service civique à un emploi
    • une expérience pré-professionnelle cohérente avec le parcours global du jeune
    • des tâches en concordance avec les objectifs de la mission.
  4. Assurer un accompagnement individualisé des jeunes, qui devra se décliner en au moins un entretien préalable, un entretien mensuel et un entretien bilan.
  5. S’engager à communiquer sur la participation de la Région au dispositif Service Civique.

A l’entrée du jeune dans la structure et tout au long de la mission :

  • Définition des objectifs spécifiques dans sa mission de service civique
  • Identification avec le jeune de son besoin de formation pour accomplir sa mission
  • Offre de ces modules de formation
  • Analyse des difficultés rencontrées pendant sa mission et proposition de solutions
  • Restitution de l’expérience du jeune dans son parcours initial et professionnel
  • Rédaction d’un bilan final de son expérience et réflexion sur la sortie du service civique

L’organisation de manifestations, rassemblements ou séminaires en lien avec le dispositif régional est fortement encouragée par la Région : ces temps d’échanges et de rencontres doivent permettre aux acteurs locaux et aux jeunes de valoriser leur engagement citoyen et leur implication dans une mission d’intérêt général.

De plus, conformément aux dispositions de la loi du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et la citoyenneté, les tuteurs de volontaires du Service Civique doivent être formés à la fonction spécifique de tuteur du Service Civique. Une offre de formation est proposée par l’Agence du Service Civique en lien avec la DRAJES Occitanie, et accessible via la plate-forme d’inscription mise à disposition par les prestataires de formation. La formation des tuteurs des structures retenues dans le cadre de cet appel à projets, constituera un point de vigilance pour la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

Montant

Il s’agit d’une subvention de fonctionnement spécifique forfaitaire, versée à l’association, calculée sur la base de 150 € par mois et par jeune volontaire, bénéficiaire d’un accompagnement pour une durée de 6 mois maximum soit 900 € par jeune volontaire.

Il s’agit d’une subvention à versement proportionnel, c’est-à-dire, que son montant varie en fonction du nombre d’accompagnements réalisés.

La convention est établie du 1er septembre de l’année en cours et prend fin le 31 décembre de l’année N+1.

Modalité de versement

Le versement du financement régional intervient dans tous les cas sur la demande du bénéficiaire accompagnée des pièces justificatives prévues par le Règlement de Gestion des Financements Régionaux, demandées dans la convention :

  • Bilan d’activités,
  • Bilan financier,
  • Fiches de suivi,
  • RIB.

Types de versement :

  • Une avance représentant 50% maximum de la subvention attribuée
  • Le solde
  • Ou paiement unique.
Modalités de présentation des projets

Après instruction des projets, un jury composé du Vice-Président en charge de l’Education, de l’Orientation, des Sports et de la Jeunesse et d’élus régionaux, se réunit pour une présentation des projets retenus en vue de les présenter au vote en Commission Permanente.

Suivi et valorisation des projets

Une fiche de suivi permettra d’établir la réalisation de l’action demandée par des données quantitatives.
La Région devra être informée de toute manifestation en lien avec son financement.

Date limite de dépôt des dossiers

25 février 2022

Contact

Laurence RAMOND
Chargée de projet Jeunesse
Direction de l’Éducation et de la Jeunesse
Service Actions Éducatives Jeunesse
Tél : 05 61 39 64 63

Bon à savoir

Dans tous les cas, le Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée conserve son pouvoir d’appréciation discrétionnaire lors de la sélection des projets.

L’accompagnement devra être obligatoirement réalisé dans les conditions et les délais fixés dans la convention.

Les porteurs de projet seront informés de la réponse de la Région dans le courant du 2ème trimestre de l’année 2022.