Les actus

À Montauban, la ferme du Ramier ou le plaisir de partager

La ferme du Ramier à Montauban produit des fromages, commercialisés en vente directe, et reçoit du public. Un élevage exemplaire où Hélène et Édith transmettent la passion de leur métier d’exploitantes agricoles.

Édith et Hélène sont à la tête de la ferme du Ramier et perpétuent un savoir-faire familial.
Édith et Hélène sont à la tête de la ferme du Ramier et perpétuent un savoir-faire familial.
Crédits : La ferme du Ramier

Deux bus attendent les élèves venus la visiter. Début d’après-midi tout à fait classique à la ferme du Ramier. Cet élevage laitier s’est ouvert au public, devenant une ferme pédagogique. « Cette ouverture nous a permis de nous faire connaître. Mais, pour nous, c’est aussi un merveilleux moyen d’expliquer notre métier et de défendre notre passion  », explique Hélène, quatrième génération de la famille Maraval à la tête de l’exploitation.

Vaches chouchoutées

Le troupeau de la ferme du Ramier compte 120 vaches, chouchoutées par Édith et Hélène.
Le troupeau de la ferme du Ramier compte 120 vaches, chouchoutées par Édith et Hélène.
Crédits : La ferme du Ramier

Si chaque année, la ferme du Ramier accueille, en moyenne, 22 000 personnes, il ne faut pas s’y tromper : cette exploitation, qui emploie huit salariés, est d’abord et avant tout un élevage laitier. « Notre troupeau compte 120 vaches et nous avons fait le choix de le garder à un moment difficile pour les éleveurs. Voilà pourquoi nous sommes également devenues productrices de fromages fermiers  », ajoute Hélène.
Ici, les vaches sont chouchoutées. Pour qu’elles ne souffrent pas de la chaleur, des brumisateurs et des ventilateurs ont été installés. La traite est automatisée. La production s’en ressent. Chaque année, 60 tonnes de fromage sont produites, dont la moitié est commercialisée en vente directe. Des produits frais sont également proposés.

Deux sœurs aux commandes

À la ferme du Ramier, les enfants partagent un mode de vie lié à une passion.
À la ferme du Ramier, les enfants partagent un mode de vie lié à une passion.
Crédits : La ferme du Ramier

Hélène a repris l’exploitation en 1995. Édith, sa cadette, l’a rejointe en 2005. « Nous avons vécu une enfance merveilleuse dans cette ferme. Le choix de perpétuer l’héritage était donc naturel. C’est notre mode de vie.  » Elles se partagent les responsabilités et font face ensemble. Lors de la crise sanitaire de 2020, les deux sœurs ne se sont pas laissé abattre. « Grâce à notre expérience de la vente directe, nous avons pu lancer en quelques jours le Drive de nos fermes avec 40 autres producteurs locaux », souligne Hélène. Au début, elles ont fait appel au système D, puis un site web a vu le jour. Désormais, le drive compte cinq points de distribution. Lors du premier confinement, jusqu’à 400 personnes s’y sont ravitaillées. Des casiers automatiques en libre-serviceles casiers de nos fermes - ont ensuite été lancés, au Domaine de Monteils, et d’autres doivent être implantés notamment dans des villages dépourvus de commerce. Parallèlement, l’accueil à la ferme s’est poursuivi au travers de visites privées ou sur rendez-vous.

Le Pass Rebond pour l’agrovalorisation
La ferme du Ramier cherche à diversifier ses activités, pour renforcer son offre. Déguster une glace au lait de la ferme, ou encore tartiner son beurre sur vos biscottes… c’est pour bientôt ! Via le Pass Rebond de la Région Occitanie, la ferme du Ramier a sollicité 40 000 € pour l’achat d’équipements : machine à glace, thermoscelleuse, écrémeuse et baratte, frigo et chambre froide. Une aide de 20 000€ a aussi été demandée au titre de l’agrotourisme. La ferme souhaite rénover sa signalétique, les abris pour animaux et installer des jeux d’enfants.

Découvrir les trésors du Tarn-et-Garonne et le Grand Site de Montauban

Le Pont Vieux et le musée Ingres-Bourdel font partie des trésors de Montauban.
Le Pont Vieux et le musée Ingres-Bourdel font partie des trésors de Montauban.

Passionnées par leur métier, Hélène et Édith sont aussi des ambassadrices de leur territoire. Elles en font la promotion, ce d’autant plus que leur ferme labellisée Qualité Tourisme Occitanie Sud de France est le trait d’union parfait entre Montauban et les trésors alentour, qu’il s’agisse des gorges de l’Aveyron, des villages médiévaux et de leurs châteaux de Bruniquel à Saint-Antonin.
À Montauban, arts et architecture se mêlent. Le pont Vieux et la Place Nationale trônent majestueusement. L’ancien palais épiscopal en briques héberge le Musée Ingres-Bourdelle, en hommage aux deux célèbres artistes locaux.
Les hôtels particuliers des drapiers qui ont enrichi la ville s’étirent au bord du Tarn, où l’on peut flâner, de même que le long du canal de Montech, où l’on peut admirer les vergers, qui s’étendent à perte de vue.