3 - Permis de se détendre

Fertiliser le désir d’apprendre par des lieux agréables et adaptés aux attentes des lycéen·ne·s.

Un gestionnaire d’un lycée

Profiter davantage des moments de pause

Si l’orientation est une source de stress pour les lycéen·ne·s, comme évoqué précédemment, le rythme de chaque journée en est une autre.
Nous avons rencontré des lycéen·ne·s qui commencent souvent tôt leur journée et enchaînent les cours. Les moments de pause sont donc très appréciés.

Le « foyer » ou « maison des lycéen·ne·s » est le principal lieu de détente. Il permet de se retrouver entre copains pour décompresser autour du babyfoot, jouer aux cartes ou encore déjeuner, lorsqu’une offre de repas existe ou que des micro-ondes sont à disposition.
Mais nous avons constaté des modalités de gestion hétérogènes de ces lieux les rendant plus ou moins attractifs selon les cas.

La détente serait possible dans d’autres lieux, mais leurs aménagements et leurs règles d’utilisation le permettent rarement.

Nous avons par exemple observé à de nombreuses reprises des lycéen·ne·s assis sur le sol, dans des espaces tels que des couloirs, préaux, cours ou espaces verts, pendant leurs pauses.

Pour s’asseoir, il est possible de se rendre au CDI ou en salle d’étude, mais les places sont limitées et les règles d’usage de ces lieux autorisent rarement la détente et les discussions, car ils sont estampillés « lieux de travail ».
De plus, les horaires d’ouverture ne permettent pas toujours de s’y retrouver.

Ce besoin existe également à l’internat, où il n’existe pas toujours des lieux chaleureux dans lesquels se retrouver en dehors des chambres, avant d’aller à la cantine le soir par exemple.

Dès lors, comment pourrions-nous permettre aux lycéen·ne·s de profiter davantage de leurs moments de pause ?

Peut-être en commençant par leur accorder l’autorisation de se détendre. Et pour cela, leur mettre à disposition des lieux qui prévoient cet usage dans leurs aménagements, leurs règles d’utilisation et leurs horaires d’ouverture.
Des lieux existants, à faire évoluer, ou de nouveaux lieux à créer.

En résumé les besoins sont :

  1. Proposer des lieux, des équipements, permettant la détente des élèves.
  2. Proposer des lieux, des équipements, favorisant les rencontres et la convivialité.
  3. Les lieux en question peuvent être des nouveaux lieux à créer pour cet usage, ou des lieux existants dont on ferait évoluer les règles d’usage.

La cour d'un lycée qui ne possède aucun banc
La cour d’un lycée qui ne possède aucun banc
Crédits : Région Occitanie

C’est bien de permettre aux personnes qui le souhaitent de travailler dans d’autres positions. Par exemple, allongée je me concentre mieux.

Une contribution au débat pendant la consultation numérique


Des espaces de détente disponibles dans un lycée
Des espaces de détente disponibles dans un lycée
Crédits : Région Occitanie

Les espaces de vie au lycée ne sont pas que des espaces de cours et permettent de développer la convivialité et de faire baisser les tensions.

Maya, 17 ans


Le foyer d'un lycée
Le foyer d’un lycée
Crédits : Région Occitanie

Vouloir penser le lycée de demain c’est aussi organiser en cohérence le temps de travail et les temps de vie sociale dans le lycée.

Une contribution au débat pendant la consultation numérique


#3 Le lycée de demain… Permis de se détendre