Filières en transition : les métiers d’avenir

L’écologie

Énergie, économie circulaire et biodiversité : 3 leviers essentiels du développement durable à regarder de près si vous voulez relever le défi de la transition écologique en Occitanie.

Les emplois de demain

Dans le domaine de l’énergie

L’Occitanie, 2e région française en production d’énergies renouvelables, veut devenir en 2050 la 1re région à énergie positive d’Europe. Les métiers de météorologue, chef ou cheffe de projet éolien, ingénieur ou ingénieure en énergie solaire, géophysicien ou géophysicienne, économe de flux… ont donc le vent en poupe.
Le secteur de la construction et de la rénovation a aussi son rôle à jouer pour rendre les bâtiments économes en énergie. Tous les corps de métiers du BTP apportent leur pierre à l’édifice de la transition écologique et énergétique : architecture, maçonnerie, zinguerie, électricité…

Dans l’économie circulaire

« Tous les métiers sont concernés par la transition écologique […] ! On change d’approche, les métiers en lien avec la production se transforment dans tous les domaines. Ainsi les agents employés dans les déchèteries deviennent-ils des valoristes. Leur rôle ? Vérifier l’état de tout objet qui arrive sur le site pour évaluer s’il est réparable, remployable ou réutilisable, et l’orienter vers la filière adaptée. On répare plutôt que de jeter », souligne Prisca Giraudo, chargée de projets économie circulaire pour la Région Occitanie.
De même, la valorisation des matières organiques a donné naissance au métier de maître composteur.

Dans la protection de la biodiversité

De plus en plus de jeunes en quête de sens dans leur travail sont interpellés par cette filière en développement : gestion de sites protégés, conduction d’opérations de dépollution, soin animalier… les débouchés sont nombreux.

Des formations à tous les niveaux

Du CAP aux projets de recherche, diverses formations offrent sur l’ensemble du territoire des parcours variés dans ces 3 domaines.
Les Campus Terre & Nature à Narbonne, Carcassonne et Limoux forment notamment à différents métiers de l’agronomie et de la gestion et protection de la nature.
Les Campus des métiers et des qualifications Habitat, énergies renouvelables et éco-construction (HEREC) à Nîmes et Transition énergétique à Tarbes regroupent des établissements de formation dans ces domaines, en lien étroit avec des entreprises du territoire.

Zoom sur l’École de la transition écologique (ETRE)
Former des jeunes de 15 à 25 ans, en décrochage scolaire ou éloignés de l’emploi, à des métiers porteurs de sens : cette école a tout bon ! Après un premier établissement implanté en Haute-Garonne, d’autres ont vu le jour en Occitanie… et dans toute la France !