AccueilMon Conseil RégionalLes politiques régionalesMontagne, RuralitéPlan Montagnes d’Occitanie, Terres de vie 2018-2025

Plan Montagnes d’Occitanie, Terres de vie 2018-2025

L’Assemblée plénière de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, sous la présidence de Carole Delga, a adopté jeudi 20 décembre 2018 le plan régional dédié aux territoires de montagne.

Fruit d’une concertation conduite dans le cadre du Parlement de la Montagne par Aurélie Maillols, vice-présidente de la Région, le plan « Montagnes d’Occitanie 2025, Terres de vie », porté conjointement avec l’Etat, formalise l’ambition de la Région pour accompagner et soutenir le développement des territoires de massif.

Le plan régional « Montagnes d’Occitanie, Terres de vie » s’articule autour de 4 enjeux identifiés lors de la concertation : une montagne attractive, une montagne multi-usages, une montagne ouverte et une montagne innovante, en articulation avec la préoccupation transversale de la transition écologique et énergétique.

Décliné en 8 axes stratégiques et 40 mesures opérationnelles, il permettra d’accompagner plus de 800 M€ d’investissements spécifiquement dédiés aux territoires de montagne sur la période 2018-2025, financés en partenariat par la Région, l’Etat, la Caisse des dépôts, l’Europe, les Conseils départementaux et l’ensemble des collectivités.

Télécharger les pièces jointes

Télécharger le Plan Montagnes d’Occitanie, Terres de vie 2018-2025

Axes d’intervention et exemples d’actions du plan régional « Montagnes d’Occitanie, terres de vie »

Une montagne fière de sa culture, accueillante et inclusive

Exemple d’actions : bonification des aides régionales en zone de montagne en matière de création ou de réhabilitation de logements communaux à vocation sociale ou encore de création de maisons et centres de santé ; expérimentations d’équipements de médecine préventive itinérants…

Une montagne qui éduque, forme et emploie

Exemple d’actions : soutien aux sites d’équilibre pour l’accès aux filières d’enseignement supérieur dans les territoires, ouverture de formations, projets pédagogiques innovants ; approche intégrée de l’emploi et de la formation professionnelle avec la prise en compte de l’ensemble des composantes de l’emploi saisonnier et de la pluri-activité.

Une montagne qui produit

Exemple d’actions : bonification du contrat « Transmission-Reprise » en zone de massif ; structuration et redynamisation des filières pierre, bois…

Une montagne qui protège et valorise les ressources

Exemple d’actions : en lien avec la stratégie « Région à énergie positive », renforcement de l’intégration des projets d’énergies renouvelables dans les projets de territoires, véritables leviers de développement.

Une montagne qui encourage la mobilité et ses connexions

Exemple d’actions : maintenir et renouveler les infrastructures ferroviaires ; expérimentation de nouvelles énergies dans le ferroviaire (train hydrogène) ; développement de plateformes de covoiturage et autopartage locales ; soutien aux initiatives et expérimentations publiques et privées favorisant l’itinérance pour l’amélioration de l’accès à la téléphonie mobile.

Une montagne qui conforte son potentiel et son attractivité touristiques

Exemple d’actions : développement de l’ingénierie technique et financière en s’appuyant sur le fonds régional dédié à l’investissement touristique ; création de produits et circuits saisonniers permettant de favoriser le maillage entre les sites touristiques sur toutes les saisons.

Une montagne qui rayonne, ouverte au monde

Exemple d’actions : organisation d’une fête de la montagne ; développement de filières sportives autour de nouvelles disciplines (VTT descente, ski freestyle, snow-kite, airboard…).

Une montagne qui s’appuie sur ses territoires pour l’innovation

Exemple d’actions : Encourager et soutenir les expérimentations pour imaginer des solutions innovantes dans les territoires.

Un plan stratégique inédit et concerté

Instance de concertation unique en France, le Parlement de la Montagne, installé par la Région en janvier 2018, rassemble et fédère les forces vives des territoires de massif. Avec plus de 50% du territoire situé en zone de montagne, représentant 20% de la population, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a décidé d’engager avec les élus et acteurs locaux, les citoyens, les représentants associatifs et professionnels, une dynamique collective visant à imaginer la montagne de demain.

A la fois instance force de proposition, catalyseur de projets et caisse de résonance, le Parlement de la Montagne compte à ce jour plus de 620 membres, réunis sous forme de sessions plénières ou d’ateliers thématiques.

Cette première année était notamment consacrée à la consultation portant sur la définition du plan Montagne. Ainsi, la Région a pu s’appuyer sur les contributions et propositions formulées par les participants lors des réunions des groupes projets ou via la plateforme numérique dédiée.

Elaboré conjointement par la Région et l’Etat, ce plan a également fait l’objet d’une concertation approfondie avec les partenaires institutionnels, Départements, collectivités, Caisse des Dépôts et Ceser.
Il a par ailleurs été enrichi des travaux d’une équipe de recherche pluridisciplinaire coordonnée par l’Université Toulouse - Jean Jaurès en réseau avec l’ensemble des universités compétentes en la matière.

Cette dynamique de concertation et de construction collective sera pérennisée tout au long de la mise en œuvre du plan.