Les actus

Les jeunes formés à sauver des vies en Occitanie

Depuis le 1er février, tous les bénéficiaires de la Carte Jeune Occitanie peuvent se former gratuitement aux gestes de premiers secours. Un dispositif de santé publique, financé à 100 % par la Région.

Grâce à la Carte Jeune Région, les lycéens, élèves des Ecoles de la Deuxième Chance Régionales et jeunes apprenants en formation DECLIC pourront se former gratuitement aux premiers secours
Grâce à la Carte Jeune Région, les lycéens, élèves des Ecoles de la Deuxième Chance Régionales et jeunes apprenants en formation DECLIC pourront se former gratuitement aux premiers secours

En France, on estime que moins de 20 % des témoins d’un arrêt cardiaque connaissent les gestes de premiers secours [1]. Or, face à une personne en danger, les bons réflexes peuvent parfois sauver une vie. La Région se mobilise donc sur cet enjeu de santé publique et de civisme, en permettant à un maximum de jeunes de se former aux premiers secours. Pris en charge par la Région, ce dispositif est gratuit pour tous les détenteurs de la Carte Jeune.

C’est un moyen de sauver des vies. Il s’agit également de faciliter l’engagement des jeunes dans une démarche de responsabilisation en leur permettant de devenir des citoyens-sauveteurs.

Vincent Bounes, Vice-président en charge de la Santé à la Région Occitanie

7 heures de formation pour porter secours

Près de 1 500 lycéens ont suivi la formation aux premiers secours en OccitanieLa formation PSC1 (Prévention et secours civique de niveau 1) permet à toute personne de réagir à des situations de la vie quotidienne : malaise, étouffement, brûlure, accident de la route…
D’une durée totale de sept heures, cette formation peut se dérouler en journée, demi-journée, soirée, ou le week-end, hors temps scolaire.
Aucun prérequis n’est nécessaire. À partir de dix ans, tout le monde peut suivre cette formation. Tout est basé sur l’apprentissage des gestes de premiers secours et la pratique de ceux-ci au cours de mises en situation où les formateurs simulent des accidents.
Un certificat de compétences, reconnu par l’Etat, est enfin délivré aux participants.

Bon à savoir

Comment en bénéficier ?

Pour se former près de chez soi, c’est simple. Le dispositif est accessible dans l’espace personnel de la Carte Jeune. Dans la liste des aides, sélectionnez formation PSC1, et indiquez votre commune pour choisir un organisme de formation. L’inscription à une session se fait directement dans l’espace personnel ou sur le site de l’organisme.

La formation est gratuite pour les détenteurs de la Carte Jeune Région, et aucune avance de frais ne sera demandée.

En cas de difficultés, une assistance dédiée est disponible au 05 32 30 00 40.

Une inscription utile à tous

En France, le délai moyen d'intervention des secours est de neuf minutes en zone urbaine
En France, le délai moyen d’intervention des secours est de neuf minutes en zone urbaine

Se former peut sauver une vie. Cette phrase prend tout son sens quand on sait qu’un adulte en arrêt cardiorespiratoire a seulement 10 % de chance de survie s’il n’est pas pris en charge immédiatement.
Pour Clément Marragou, Président de la Croix-Rouge de l’Hérault, la volonté politique de la Région de former les jeunes au PSC1 est «  une véritable révolution à l’échelle des formations aux gestes qui sauvent . » De plus, grâce à l’appui de l’Occitanie, les organismes formateurs n’auront plus à supporter le poids financier de la formation des jeunes scolarisés en Occitanie.

Une santé de qualité et de proximité

La Région continue de se mobiliser pour la santé de ses habitants, avec la promesse de la santé du quart d’heure. « Il s’agit d’apporter une offre de soins complémentaire quand elle est nécessaire, ou, dans les cas critiques, de la rétablir pour garantir un accès à une santé de qualité, sur tout le territoire », précise Carole Delga.
Concrètement, pour lutter contre les déserts médicaux, la Région prévoit de recruter 200 professionnels de santé, et renouvelle son appui à la création de maisons de santé. Enfin, autre action forte, la création de 147 places de formations sanitaires et sociales, dès la rentrée 2022. Ces priorités sont inscrites dans le Pacte Vert pour l’Occitanie, pour protéger les citoyens d’Occitanie.

[1Selon le ministère de la Santé, la France est très en retard en matière de secourisme. En Allemagne, en Norvège ou encore au Danemark, ils sont 80 % à connaître les gestes qui sauvent