Les actus

De nouvelles actions pour booster la formation et l’emploi, la mobilité et la santé

Près de 270 dossiers ont été traités par la commission permanente de la Région ce vendredi 11 octobre. Plusieurs font avancer l’aménagement équilibré du territoire en améliorant la mobilité, ou l’accès aux soins, des habitants d’Occitanie. Parallèlement, la Région poursuit son effort pour le développement économique et l’emploi, et décide de nouveaux investissements pour l’enseignement supérieur.

Les élus régionaux n’ont pas chômé lors de la session de la commission permanente ce vendredi 11 octobre à Montpellier : ils ont traité les 266 dossiers présentés par les 20 commissions de la Région. Beaucoup traduisent la mobilisation de la Région pour le développement équilibré du territoire, par exemple en matière de mobilité, d’enseignement supérieur et d’accès aux soins. Parallèlement, la Région déploie le service public régional de l’orientation et innove pour faciliter l’emploi dans les métiers en tension. Enfin, elle appuie le développement économique avec un nouveau plan « Industrie du futur ».

Série d’investissements dans les campus d’Occitanie

Institut national universitaire Champollion à Albi (81)
Institut national universitaire Champollion à Albi (81)

Engagée pour la jeunesse et des formations d’excellence, la Région investit partout sur le territoire pour l’enseignement supérieur. Elle versera 1,9 M€ pour les équipements de la future Maison de la Formation Jacqueline Auriol de l’Université de Toulouse Paul Sabatier, qui recevra 1200 à 1400 étudiants du secteur aéronautique et spatial. Elle aidera l’École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT) pour ses équipements de recherche et le CNRS à moderniser la station d’écologie expérimentale de Moulis en Ariège.
Au contrat de plan Etat-Région 2015-2020, la Région ajoute 3,4 M€ pour la restructuration du centre universitaire de Montauban et 1,4 M€ pour l’aménagement du campus d’Albi. Du côté de l’Académie de Montpellier, elle mobilisera 11 M€ pour le projet Hydropolis de l’I-Site MUSE de l’Irstea et l’université de Montpellier, qui doit rassembler sur deux sites les chercheurs et les équipements scientifiques majeurs sur l’eau.

Orienter les jeunes, former les demandeurs d’emploi, aider les secteurs qui recrutent

Maison de l'orientation de Bellefontaine à Toulouse
Maison de l’orientation de Bellefontaine à Toulouse

Pilote du Service public régional de l’orientation, la Région a validé des partenariats avec l’Onisep Occitanie, le CHEOPS [1] Occitanie et l’association On Passe à l’Acte, animatrice de la Maison de l’Orientation de Montpellier. Elle a validé son adhésion à l’outil en ligne « Ouiform », qui permet aux acteurs de l’orientation de positionner directement des demandeurs d’emploi sur des formations collectives financées par la Région.
Côté emploi, la Région innove avec l’expérimentation de « contrats de fidélisation » dans les métiers les plus en tension. Première application : l’aide au recrutement de jeunes diplômés aides-soignants dans les zones rurales. 41 maisons de retraite (Ehpad) souhaitent s’engager avec la Région.

Mobilité : des moyens pour les trains, gares et aéroports

La commission permanente a traité de nombreux dossiers ferroviaires. Elle nourrit le plan d’urgence pour les lignes de desserte fine du territoire, avec le renforcement des études de modernisation et d’ouverture au transport de voyageurs de la section Pont-Saint-Esprit-Nîmes, et le vote de 1 M€ de travaux sur la ligne Perpignan-Vernet-les-Bains d’ici fin 2022.

Ligne touristique du TER "Train jaune"
Ligne touristique du TER "Train jaune"

Côté matériel, le Train Jaune bénéficiera de 7,4 M€ HT pour la maintenance des rames jusqu’à fin 2020. Pour améliorer le service aux voyageurs, la Région décide aussi 3,3 M€ pour réhabiliter les halls et espaces de vente des gares d’Auterive, Saverdun, Pamiers, Foix, Lunel et Marvejols.
Parallèlement, la Région déploie sa stratégie aéroportuaire : 9,8 M€ vont augmenter le capital de la société publique locale aéroportuaire régionale (créée en juillet) qui va exploiter l’aéroport de Carcassonne, et 4,2 M€ renforceront le Syndicat mixte de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes. La Région accorde 200 000 € à l’aéroport de Nîmes pour ses actions de promotion touristique et entrera en janvier 2020 dans le syndicat mixte de l’aéroport Rodez-Aveyron, en prenant 15% des parts.

Santé : améliorer l’accès aux soins avec les maisons de santé

Maison de santé de Cerbère
Maison de santé de Cerbère

Pour lutter contre la désertification médicale, quatre maisons de santé pluri-professionnelles obtiennent une aide globale de plus de 454 000 €. Deux seront créées à Capdenac-Gare (Aveyron) et Mazamet (Tarn) où l’aide régionale est bonifiée par le Plan Montagne. De leur côté, la commune tarnaise de Blaye-les-Mines et la communauté de communes lotoise du Causse de Labastide-Murat mènent deux agrandissements. Depuis début 2019, la Région a soutenu 20 maisons de santé, pour plus de 2,5 M€.

Un nouveau plan pour accompagner l’Industrie du futur

Mécanuméric, fabricant français de machine de découpe à commande numérique, Marssac-sur-Tarn (81)
Mécanuméric, fabricant français de machine de découpe à commande numérique, Marssac-sur-Tarn (81)

Soutenir l’industrie du futur - celle qui marie nouvelles technologies et responsabilité environnementale et sociale - est une priorité pour la Région, comme l’a montré le plan régional « Usine du futur 2015-2017 » de 36 M€. A l’avenir, la Région mènera des actions collectives avec la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie, l’agence Ad’Occ, les pôles de compétitivité, les clusters et Bpifrance, en particulier dans les 10 « Territoires d’Industrie » labellisés. Elle accompagnera la transformation des entreprises industrielles, via un Appel régional à manifestation d’intérêt entre 2020 et 2022, et en participant au programme du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas).

Reconquérir les friches : près de 40 projets accompagnés

Le programme régional de reconquête des friches (industrielles, ferroviaires…) accompagne déjà 31 projets dans tous les départements. Les élus ont retenu 8 nouveaux dossiers, comme les créations d’un centre original (restaurant, soins, espaces coworking et associatifs, jardin thérapeutique) à Labastide sur l’Hers en Ariège, d’un programme de logements sociaux sur une friche ferroviaire à Mende, ou la reconversion des abattoirs, du château d’eau et de la halle aux bestiaux du Marché Gare à Nîmes.

Faire de l’Occitanie une région ouverte sur le monde

Dans le cadre de l’action internationale de la Région, près de 177 000 € vont aux 6 lauréats de l’appel à projets Coopération en Méditerranée 2019, qui encourage les associations, établissements d’enseignement et de recherche, établissements publics et collectivités d’Occitanie à collaborer avec des acteurs du Maghreb. Agropolis International est ainsi partenaire du Pôle Agrinova de la région marocaine de Fès-Meknès, et les communes de Ramonville Saint-Agne et Melloulèche (Tunisie) échangent sur la qualité des services publics.
Militante d’une citoyenneté active, la Région lance un nouveau budget participatif citoyen, baptisé « Cultivons la Citoyenneté Mondiale ». Les propositions sont à déposer entre le 1er novembre et fin 2019 et le vote citoyen décidera des lauréats en février-mars 2020.

[1Conseil national Handicap et Emploi des Organismes de Placement Spécialisés