Les actus

Agriculteurs, la Région vous facilite l’accès au foncier !

Les jeunes agriculteurs peuvent compter sur la Région pour faciliter leur installation. Grâce à la Foncière agricole d’Occitanie, ils ont accès à des terres agricoles pour un loyer modéré.

Au domaine Fontales à Montréal (11), l'exploitation bio d'Ahmed a bénéficié de l'aide de la Foncière agricole pour son installation.
Au domaine Fontales à Montréal (11), l’exploitation bio d’Ahmed a bénéficié de l’aide de la Foncière agricole pour son installation.

L’accès au foncier est un frein majeur à l’installation des agriculteurs. Afin de faciliter le renouvellement des générations et de permettre aux agriculteurs de bien vivre de leurs métiers, la Région a créé la Foncière agricole Occitanie [1]. Un dispositif expérimenté en 2021 et étendu à toute la région pour soutenir les porteurs de projet. Concrètement, la Région se porte acquéreur de terres agricoles auprès des organismes bancaires et les jeunes agriculteurs peuvent investir dans leurs exploitations.

Faciliter les installations

Grâce à la foncière agricole, l'agriculteur, locataire des terres, peut investir dans son exploitation.
Grâce à la foncière agricole, l’agriculteur, locataire des terres, peut investir dans son exploitation.

Lancée par la Région et la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie, la Foncière agricole Occitanie donne la possibilité aux agriculteurs de louer des terres qu’ils ne peuvent acheter. Dans les faits, la Foncière reste propriétaire des terrains pendant une durée de portage de 4 à 9 ans, et l’agriculteur, locataire, peut acquérir les terres à la fin de cette période, sans subir l’inflation. Stéphanie et Ahmed, agriculteurs à Montréal (Aude), ont bénéficié du dispositif grâce à la SAFER de l’Aude (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural). « C’est un vrai plus, affirment-ils. Quand nous nous sommes mis à rechercher des terres pour nous installer en bio, nous n’avions aucune aide. C’est difficile quand on n’a ni foncier ni financement, les banques sont frileuses. » Première structure de ce type en France, la Foncière agricole d’Occitanie accompagne les porteurs de projet dans l’agriculture durable, viable et rentable, qui ne passent pas par les circuits bancaires classiques.

Optimiser les investissements

L'exploitation d'Ahmed et Stéphanie fournit une quinzaine de magasins bio dans l'Aude.
L’exploitation d’Ahmed et Stéphanie fournit une quinzaine de magasins bio dans l’Aude.

En décalant l’accès au foncier, la Région permet aux agriculteurs d’investir dans leurs exploitations dès les premières années, et de sécuriser leur installation. Pour Stéphanie et Ahmed, la Foncière agricole d’Occitanie a nourri de nouveaux projets comme des terres en maraîchage et en céréales, des écuries, un bâtiment pour l’élevage de poules pondeuses, de la forêt, des parcelles de noyers… De quoi envisager également un avenir plus serein. « Nous avons un salarié et notre fille va travailler avec nous l’an prochain  », ajoutent Stéphanie et Ahmed. « Nous fournissons entre 15 et 17 magasins bio entre Narbonne, Carcassonne, Toulouse, l’Ariège… Il y a beaucoup de travail mais on est contents d’avoir eu accès à cette solution. »

La Région cultive le goût pour l’agriculture durable

Avec 117 M€ accordés à l’agriculture, le budget 2021 de la Région dans ce secteur est en hausse. Cette volonté se traduit par le développement des circuits courts vers les consommateurs et dans les cantines scolaires [2], le soutien à la transition vers le bio, et l’accompagnement des agriculteurs dans leurs projets d’installation. La Région accompagne ainsi les producteurs vers un modèle de développement durable, plus juste, et plus respectueux de l’environnement, suivant les lignes de son Pacte Vert.

[1La Foncière agricole Occitanie réunit l’ARAC (l’Agence Régionale pour l’Aménagement et la Construction), la SAFER (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural Occitanie), la chambre régionale d’agriculture Occitanie, la Coopération Agricole Occitanie, les caisses régionales du Crédit Agricole Languedoc, Sud Méditerranée, Nord Midi Pyrénées, Toulouse 31 et Pyrénées Gascogne, les Banques Populaires Occitane et Sud, et la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées.

[2La plateforme pour la restauration collective Occit’Alim valorise les produits bio, locaux et de qualité dans les lycées publics d’Occitanie depuis 2020.