Les actus

Une feuille de route commune pour le développement des Cévennes

Avec un « contrat territorial » nouvelle génération et la labellisation des Cévennes Grand Site Occitanie Sud de France, la Région propose un accompagnement sur-mesure aux projets cévenols. Attractivité, aides économiques et qualité de vie sont au cœur de la démarche.

Ville d'Alès dans le Gard © Laurent Boutonnet - Région Occitanie
Ville d’Alès dans le Gard © Laurent Boutonnet - Région Occitanie

À l’office de tourisme d’Alès, porte d’entrée du Grand Site Occitanie/Sud de France - Cévennes, un totem a été dévoilé ce mercredi 3 juillet par la présidente de Région. Les Cévennes, réputées « belles et rebelles » pour leurs paysages somptueux et leurs traditions, font partie de la collection de 40 Grands Sites touristiques mise en place par la Région. Dans la foulée, Carole Delga a signé à l’Atome d’Alès le Contrat territorial qui engage la Région et ses partenaires - Alès Agglomération, Département du Gard, syndicat mixte du Pays des Cévennes et communauté de communes de Cèze Cévennes - de 2018 à 2021 sur une « feuille de route » commune. Celle-ci se focalise sur les sujets prioritaires : l’emploi, l’activité économique, la croissance verte, la qualité de vie et les services de proximité.

Signature du contrat territorial Pays Cévennes-Département du Gard-Région Occitanie
Signature du contrat territorial Pays Cévennes-Département du Gard-Région Occitanie

L’action territoriale est une priorité de la Région, qui a un vrai projet collectif, partagé par les territoires, relève Carole Delga. Une région forte, c’est avant tout une région de territoires connectés, aménagés et équipés, proposant des services publics accessibles et de proximité.

Depuis 2018, le Contrat territorial alésien a déjà ciblé 12 opérations pour 14,5 M€ d’investissements en Cévennes, comme la requalification de la station thermale des Fumades, le soutien au Pôle National Cirque Occitanie ou l’aménagement du centre de Branoux-les-Taillades. La Région noue ce type de contrats avec les métropoles, agglomérations, Pays, parcs naturels régionaux et Pôles d’équilibre rural et territorial. En Occitanie, 53 Contrats territoriaux - sur 56 possibles - ont déjà été approuvés, tel celui de la métropole toulousaine mardi 2 juillet. En parallèle, la politique régionale Bourgs-Centres dynamise les petites villes : 3 communes cévenoles (Saint-Ambroix, Barjac et Molières-sur-Cèze) sont déjà engagées et 5 autres sont volontaires.

La Région se mobilise fortement pour les projets du Gard : elle a investi plus de 750 M€ entre 2016 et 2018 dans ce département, dont 95 M€ sur le bassin alésien. Elle engage en particulier 45 M€ pour le futur lycée de Sommières et 20 M€ pour le déploiement du Très Haut Débit par le conseil départemental. Par ailleurs, 30 M€ d’aides directes ont été votées pour 261 entreprises gardoises sur la même période.

En savoir plus