AccueilMa régionIls sont l’OccitanieThierry Meynier de Salinelles : "Le partenariat avec (...)

Thierry Meynier de Salinelles : "Le partenariat avec Saint Mamet offre un modèle économique pertinent"

La coopérative Conserve Gard présidé par Thierry Meynier de Salinelles, fournit chaque année, entre 7000 et 17 000 tonnes de poires, pêches, cerises et autres fruits à Saint Mamet.

PNG - 617.5 ko

Créée en 1959, l’entreprise Saint Mamet emploie près de 600 salariés à Vauvert dans le Gard dont 135 salariés permanents.

Alors qu’elle vient d’inaugurer son unité de transformation nouvelle génération, avec le concours de la Région, dans le cadre d’un plan d’investissements total de 8 millions d’euros sur trois ans, l’entreprise s’apprête à renforcer son partenariat avec la coopérative Conserve Gard « La coopérative Conserve
Gard rassemble 120 exploitations arboricoles : c’est un verger qui s’étend sur le Gard et ses cinq départements limitrophes », explique Thierry Meynier de Salinelles, président de Conserve Gard.

La coopérative a depuis des années un contrat de commercialisation quasi exclusif avec Saint Mamet.

Ce partenariat est un modèle économique pertinent, argumente Thierry Meynier de Salinelles.

« Les deux parties y gagnent car il y a une meilleure répartition des marges. Les agriculteurs ont la garantie
de vendre leurs récoltes dans des conditions rentables. Et pour Saint Mamet, la traçabilité du produit est totale : 100 % de l’approvisionnement se fait à moins de 70 kilomètres du point de transformation. ».

En privilégiant l’ancrage territorial, le projet de développement de Saint-Mamet devrait permettre la création de 31 emplois permanents supplémentaires sur le site de Vauvert.

Le saviez-vous

Connu pour ses abricots, ses amandes, son riz ou ses asperges, le Gard est aussi le premier producteur français de courgettes, potirons et courges.

On y aime les circuits courts, c’est le champion régional de la vente de légumes en circuits courts.