Les actus

De nouveaux moyens pour le musée Soulages à Rodez

Afin de garantir la mise en valeur de l’œuvre de Pierre Soulages, peintre contemporain célébré internationalement, la Région Occitanie, l’Etat, le Département de l’Aveyron et l’Agglomération du Grand Rodez ont approuvé la création d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC).

Fort d’une collection exceptionnelle de 500 œuvres, le musée Soulages, inauguré le 30 mai 2014 à Rodez, a totalisé depuis cette date près de 900 000 visiteurs. Pour conforter ce développement, un EPCC [1] a été créé le 1er juillet 2019. Cette nouvelle structure officialise le partenariat entre l’Etat, la Région Occitanie, le Département de l’Aveyron et l’Agglomération du Grand Rodez pour offrir au musée les moyens d’un rayonnement national et international.

Moteur pour l’économie touristique et l’emploi de la ville de Rodez, l’EPCC « Musée Soulages Rodez » a plusieurs missions d’importance. Outre, la présentation au public des œuvres de Pierre Soulages, le musée s’attache à organiser des manifestations visant à approfondir la connaissance de l’œuvre de l’artiste et de son courant artistique (voir encadré). Le musée a également pour objectif d’encourager la création artistique contemporaine, les échanges entre créateurs français et étrangers ainsi que l’enrichissement des collections du musée.

La création d’un EPCC c’est la preuve de l’attachement de la Région à l’œuvre d’une vie, à la collection Soulages, affirme Carole Delga

Pierre Soulages, la lumière vibre dans le noir

Pierre Soulages, devant un "outrenoir"
Pierre Soulages, devant un "outrenoir"

Figure majeure de l’abstraction, Pierre Soulages, dont c’est le 100e anniversaire cette année est un des plus grands peintres de la scène française. Né à Rodez en 1919, l’artiste est une des dernières grandes figures de l’art moderne. Son œuvre prolifique, plus de 1550 toiles, est exposée à travers le monde.

Pierre Soulages, maître incontesté de la peinture au noir (qu’il qualifie d’Outrenoir), cherche dans ses œuvres mono-pigmentaires à faire surgir la lumière. Ses créations, parfois proches de la sculpture, utilisent la matière afin de créer des reliefs. Ainsi Soulages va faire ressortir un mouvement et des contrastes au grès des déplacements du spectateur. La lumière, en se réfléchissant sur la surface, joue une place prédominante dans son travail. Adoptant un geste assez expressionniste, la manière de peindre de Soulages, avec vigueur, est inimitable.

Le Bleu Klein rend visite à l’Outrenoir

Yves Klein, Relief Eponge bleu sans titre (RE 39), 1960
Yves Klein, Relief Eponge bleu sans titre (RE 39), 1960

Le musée Soulages organise, du 21 juin au 3 novembre 2019, une exposition consacrée à l’une des figures majeures de l’art moderne, Yves Klein (1928-1962). Bien que mort prématurément, l’influence d’Yves Klein est considérable pour les arts plastiques. Inventeur du fameux bleu IKB (International Blue Klein) déclaré à l’I.N.P.I., il scelle avec sa pratique monochromatique une marque de fabrique et un état d’esprit.

Le musée Soulages propose ici une rétrospective solide d’une cinquantaine de pièces représentative de l’œuvre de Klein. Une riche programmation culturelle est proposée avec des visites guidées, l’édition d’un petit journal ainsi que des ateliers et documents pour les enfants. Un programme de conférences et des événements dédiés accompagneront également l’exposition.

[1Etablissement Public de Coopération Culturelle