Communiqué de presse : Agression / Transports routiers liO -Patrick Cases : « Je condamne fermement tout acte de violence contre les agents du réseau liO »

Mardi, en fin de service de transports dans le département des Pyrénées-Orientales, une conductrice de car liO a été agressée par un homme qui souhaitait descendre à proximité de son domicile, alors que deux enfants étaient encore à bord. Patrick Cases, président de la Régie régionale des transports publics des Pyrénées-Orientales, tient à réagir fermement en dénonçant ces actes et à remercier la conductrice pour son sang-froid et son professionnalisme.

Je suis scandalisé que, pour gagner quelques minutes de marche, un homme soit capable d’acte de violence envers un conducteur, une femme et devant des enfants. Une plainte a été déposée et je souhaite que la gendarmerie agisse rapidement et fermement pour retrouver cet irresponsable.

Les conducteurs liO n’ont pas le droit, par mesure de sécurité, de s’arrêter en dehors des points d’arrêt autorisés. L’agent en service mardi soir a donc assumé toutes ses responsabilités en ne mettant pas en danger la vie d’autrui pour le confort de son passager. Qu’il ne l’est ni compris, ni supporter, jusqu’à en devenir violent est inacceptable. Jamais la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée n’acceptera un tel comportement sans réagir.
En matière de transports, la sécurité de chacun est notre priorité. Nous portons notamment une attention particulière sur la coordination entre le transporteur, les forces de l’ordre et la Région.

Je tiens à féliciter chaleureusement la conductrice et lui souhaite de retrouver rapidement la plus grande sérénité. Elle a fait preuve de courage, d’un grand professionnalisme, pour protéger cet homme contre lui-même, les automobilistes, et surtout pour protéger les deux enfants qu’elle transportait jusqu’à leur commune de Montferrer, a déclaré Patrick Cases, président de la Régie régionale des transports publics des Pyrénées-Orientales.