AccueilJe m’informeLe KiosqueLes publicationsAssemblée des sites de l’enseignement supérieur et de la (...)

Assemblée des sites de l’enseignement supérieur et de la recherche d’Occitanie (ASESRO)

Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

PNG - 2.5 Mo

Présentation

L’obtention d’un diplôme de l’enseignement supérieur est cruciale pour l’avenir de notre jeunesse et pour le développement économique de l’Occitanie. C’est pourquoi, la Région mène une politique ambitieuse en faveur de l’enseignement supérieur dans le cadre du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI) voté en 2017, véritable feuille de route de la politique régionale en la matière pour cinq ans. Une des 4 orientations stratégiques de ce schéma est de réduire les inégalités, favoriser la réussite et l’accès à l’emploi.

Il s’agit là de relever le double défi de l’excellence et de la proximité de l’enseignement sur l’ensemble du territoire régional, afin que chaque étudiant puisse accéder au meilleur niveau de formation et de diplôme quels que soient son origine sociale et son lieu de résidence. Pour répondre à cet objectif, la Région développe l’offre de formation en dehors des métropoles de Montpellier et Toulouse en votant des dispositifs spécifiques aux villes universitaires d’équilibre. Elle finance ainsi l’ouverture de nouvelles formations dans ces territoires et des projets pédagogiques innovants dans les IUT en lien avec la transition numérique. Par ailleurs, dans ces territoires, les taux d’intervention de certains dispositifs sont bonifiés afin d’inciter et soutenir le développement des activités de recherche qui permettent aux sites universitaires de s’ancrer dans l’écosystème socio-économique de leur territoire. C’est le cas des Allocations de recherche doctorales, de l’accompagnement des plateformes de recherche et d’innovation, du dispositif Pile-Cifre…

J’ai souhaité aller encore plus loin pour lutter contre la fracture territoriale et le déterminisme social, en proposant à l’État de développer une nouvelle offre de formation dans les territoires éloignés, au plus près des jeunes, en s’appuyant sur un modèle hybride associant formation à distance et formation en présentiel. Une première expérimentation Campus connecté doit être réalisée à la rentrée 2019 dans les villes de Cahors, Carcassonne et Le Vigan. Pour se donner toutes les chances de réussite, l’implication de tous les acteurs est nécessaire et la Région a impulsé sur chaque site universitaire d’équilibre, en lien avec les COMUEs (Languedoc-Roussillon Universités et Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées), une politique de développement cohérente et mutualisée associant les collectivités locales, les établissements d’enseignement supérieur, les acteurs socio-économiques.

L’Assemblée des Sites de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche d’Occitanie (ASESRO), a été installée pour amplifier cette dynamique et renforcer une approche collective et partagée à l’échelle de l’Occitanie. Je souhaite que l’ASESRO poursuive son travail d’animation, d’échange et de réflexion pour déployer le SRESRI sur l’ensemble des territoires et développer des projets communs au service de notre jeunesse.

Carole DELGA
Présidente de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

L’ASESRO

  • L’Assemblée des Sites de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche d’Occitanie (ASESRO) a été installée le 18 décembre 2017. Elle est co-présidée par la Région et les deux COMUEs. Rappel du rôle de l’ASESRO : lieu d’échanges de bonnes pratiques, d’animation et de travail de prospection collectif « apolitique », qui permet le déploiement du SRESRI sur l’ensemble des territoires et le développement de projets ambitieux au service des étudiants.
  • Le maillage des Villes Universitaires d’Equilibre (VUE) permet d’offrir un accès à des formations supérieures de proximité et de qualité en levant des freins matériels (coût du logement, du transport, …) et/ou des freins psychologiques (autocensure, appréhension de la vie métropolitaine). Cette offre de formation permet de lutter contre les fractures territoriales et le déterminisme social.
  • Le soutien aux VUE, dans un double objectif d’excellence et de proximité, permet de dynamiser les territoires en développant la Formation et la Recherche, en augmentant les effectifs étudiants (d’après « l’Etudiant », un étudiant dépense 600 €/mois), et en renforçant les liens avec les entreprises.

Composition de l’ASESRO :

Sont membres :

  • Région :
    • Nadia PELLEFIGUE, Vice-présidente en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur.
    • Bertrand MONTHUBERT, Conseiller régional délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche
    • Marie-France BARTHET, Conseillère régionale, Présidente de la Commission sectorielle Enseignement supérieur, Recherche et Innovation
  • Les 18 binômes de référents (collectivité locale et enseignement supérieur - personnes ressources sans mandat électif) qui animent les comités opérationnels des 18 Villes Universitaires d’Equilibre (VUE) qui maillent le territoire : Albi, Auch, Cahors, Castres-Mazamet, Figeac, Foix et Ariège, Millau-Saint Affrique, Montauban et Tarn-et-Garonne, Rodez et Ouest Aveyron, Tarbes, Nîmes-Alès, Béziers, Carcassonne, Florac-Mende, Narbonne, Perpignan, Sète, Font Romeu.
  • Les 12 membres désignés par les COMUEs ,
  • Les services de l’Etat (Rectorat, DRRT, DRAAF),
  • Le CCRRDT

Sont invités :

  • Les Présidents et Présidentes d’Universités, les Rectrices et les Métropoles

Fonctionnement :

  • Les Comités opérationnels de l’ASESRO : sur chacun des 18 sites, un comité est animé par les 2 référents (référent collectivité locale et référent enseignement supérieur - personnes ressources sans mandat électif).
  • 15 réunions mises en place en 2018 et de nombreux groupes de travail (santé, mobilité, vie étudiante, évolution de l’offre de formation), séminaires, forums et autres nuits des chercheurs.

Soutien de la Région :

  • En 2017 et 2018, les VUE ont bénéficié de 16 M€ d’aides régionales (hors CPER)
  • La Région soutient le développement des VUE avec des dispositifs spécifiques :
    • l’ouverture de nouvelles formations : 26 nouvelles formations en 2017-2018,
    • l’accompagnement de projets pédagogiques numériques dans les IUT (yc en métropoles) : 21 projets soutenus dans les VUE
    • la promotion des formations de BTS
  • La Région soutient également le développement de la Recherche et de l’Innovation en bonifiant le taux d’intervention de certains dispositifs :
    • Allocations de recherche doctorales, PILE-CIFRE, PRIME, Plateformes Régionales de Recherche et d’Innovation,…
    • 126 allocations doctorales financées se déroulent dans les VUE
  • Par ailleurs, plus de 30% des crédits régionaux CPER sont fléchés sur les VUE

Télécharger la plaquette consacrée à l’ASESRO

Télécharger les pièces jointes
PDF - 45.4 Mo
PDF - 45.4 Mo

Lire la plaquette consacrée à l’ASESRO en ligne