Les Gorges d’Héric

Au pied du massif du Caroux s’ouvrent les gorges d’Héric, havre de fraîcheur niché au creux des parois.

JPEG - 378.8 ko
Crédits : Antoine Darnaud

Au menu, baignades dans les vasques et cascades creusées dans le granit, balade vers le hameau inhabité d’Héric, randonnées. Les gorges étant interdites à la circulation, se garer au parking d’Héric à proximité de Mons-la-Trivalle et emprunter l’ancienne petite route qui remonte les gorges au ras du torrent. Compter 1h30 de marche tranquille jusqu’au hameau de Héric, bel exemple de l’architecture traditionnelle, avec ses maisons en pierre aux toits de lauzes et aux charpentes en châtaignier, les ruelles étroites caladées (buvette). Tôt le matin ou le soir, il n’est pas rare d’apercevoir des mouflons à peine farouches évoluant au-dessus des gorges.

En savoir plus
À voir à proximité.
  • Le village médiéval d’Olargues, classé « Les Plus Beaux Villages de France“, l’ancien donjon du château médiéval, le Pont du Diable ;
  • Colombières, ses gorges sauvages parcourues par une voie romaine caladée ;
  • Roquebrun et son jardin méditerranéen.