La Camargue gardoise

Surnommée la Petite Camargue, la Camargue Gardoise fait sans conteste l’unanimité auprès des amateurs de grands espaces.

JPEG - 103.4 ko

Les vastes marais infestés de moustiques qu’on y trouvait à l’origine ont aujourd’hui laissé place à des paysages sauvages à perte de vue, ponctués d’étangs et de lagunes, peuplés de chevaux, taureaux, flamants roses, hérons et autres oiseaux migrateurs. La Maison du Grand Site de la Camargue gardoise, à Aigues-Mortes, est un bon point de départ pour s’initier à l’histoire et aux beautés de cette région avant de partir à pied, à vélo, à cheval ou même en canoë voire en stand-up paddle à la rencontre de cette petite Camargue qui a tout d’une grande.

À voir à proximité
Cité médiévale royale créée par Saint-Louis, Aigues-Mortes et ses remparts remarquablement conservés méritent un crochet, ainsi que les salins ouverts au public. A un jet de pierre, la Tour Carbonnière, à Saint-Laurent-d’Aigouze, vaut également le détour, avant par exemple de visiter une manade traditionnelle et d’y rencontrer d’authentiques gardians.