http://www.laregion.fr/Du-concret-pour-le-Plan-Littoral-21

Du concret pour le Plan Littoral 21

L’ambition portée par Carole Delga pour le littoral de la région se consolide un peu plus. Aujourd’hui à Montpellier, la présidente a signé avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve et la Caisse des dépôts et consignation (CDC), un accord-cadre qui pose les fondations d’une stratégie, accompagnée d’un plan d’actions.

Un accord-cadre pour concrétiser les ambitions du Plan Littoral 21 © Laurent Boutonnet
Un accord-cadre pour concrétiser les ambitions du Plan Littoral 21 © Laurent Boutonnet

Ce premier accord-cadre vient concrétiser les ambitions portées par la présidente de Région pour la mer et le littoral d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Aujourd’hui à Montpellier, Carole Delga a co-signé, avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), un texte qui fixe les trois orientations stratégiques du Plan littoral 21 d’ici à 2050, avec pour chacune, un plan d’actions.

Écologie, économie et attractivité sont les trois piliers de la stratégie. Les actions à réaliser prendront en compte les grandes problématiques adossées à ces fondamentaux, comme l’érosion du trait de côte, la production d’énergies renouvelables -par le biais notamment, de l’éolien flottant en Méditerranée, la qualité des eaux marines et lagunaires, les trafics portuaires et l’offre touristique, avec la montée en gamme des établissements d’accueil et un développement équilibré des stations littorales.

"Un chapitre majeur de la croissance bleue européenne s’écrit ici" , a déclaré la présidente.

Côté financement, sur la période 2017-2020, l’investissement prévisionnel du Plan littoral 21 sera de près de 1 milliard d’euros, dont 300 millions mobilisés par la Région.

Cet accord-cadre pour le Plan littoral 21 sera suivi, en 2018, d’un contrat territorial littoral qui sera intégré au CPER (Contrat de plan État-Région).

Inauguration de deux équipements structurants

Plus tôt dans la journée, Carole Delga et Bernard Cazeneuve ont inauguré ensemble deux équipements structurants pour le territoire régional.

Les canadaires de Marignane ont été rapatriés à Nîmes © Laurent Boutonnet
Les canadaires de Marignane ont été rapatriés à Nîmes © Laurent Boutonnet

La base de sécurité civile de l’aéroport de Nîmes-Garons, dans le Gard, accueillera désormais les canadaires et le personnel de la sécurité civile auparavant basés à Marignane. La Région, aux côtés d’autres collectivités (Département, Ville et Métropole de Nîmes), vont financer les aménagements intérieurs tandis que L’État, maître d’ouvrage, a réalisé la construction des bâtiments administratifs. Ce projet est une excellente nouvelle pour la création d’emplois sur le territoire et la notoriété du site, pôle d’excellence européen de la sécurité incendie.

Carole Delga accueillait le Premier ministre Bernard Cazeneuve vendredi 10 mars © Laurent Boutonnet
Carole Delga accueillait le Premier ministre Bernard Cazeneuve vendredi 10 mars © Laurent Boutonnet
La création d’un pôle de sécurité civile est un levier pour la constitution d’un écosystème innovant sur les risques à Nîmes, une réelle opportunité de développement économique et d’emplois. Lieu de prototypage, de test, de démonstration, d’accueil d’entreprises et de centre de R&D, il peut devenir la vitrine internationale de nos savoir-faire dans ce domaine, a déclaré Carole Delga.

La présidente de Région et le Premier ministre ont ensuite inauguré la déviation de l’autoroute A9. Le doublement de cet axe autoroutier sur 25 km devrait désengorger le trafic très dense de l’agglomération montpelliéraine. Un axe qui accueille 140 000 véhicules par jour, chaque été. L’une des deux voies sera réservée à une la circulation sur autoroute, l’autre sera reconvertie en périphérique urbain qui desservira différents quartiers de Montpellier. La Région a soutenu ce projet d’envergure, majeur pour l’une des deux métropoles régionales.

En qualité d’aménageur, la Région se doit de relier les hommes et rapprocher les territoires, de réduire les temps de trajets de nos concitoyens, a souligné la présidente.

Pour ce faire, la présidente ne mise pas sur le « tout voiture ». Elle a engagé, par le biais des États généraux du rail et de l’intermodalité (EGRIM), des chantiers pour moderniser et développer la mobilité par le rail et les transports en commun, suite à une large consultation des usagers.

Le littoral d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, c’est :

  • 215 km de côte
  • 4 départements littoraux : le Gard, l’Hérault, l’Aude et les Pyrénées-Orientales
  • Une biodiversité exceptionnelle, avec 40 000 hectares d’étangs et lagunes
  • 20 stations balnéaires
  • 8 millions de touristes par an
  • 1,3 million d’habitants permanents
  • 60 millions de nuitées de touristes
  • 70 ports de plaisance dont la plus grande marina d’Europe à Port-Camargue
  • 52 pavillons bleus.