Le Parlement de la Mer

Le Parlement de la Mer a été créé en 2013, sous l’impulsion de Christian Bourquin alors président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon. Cette instance a pour but de fédérer la communauté maritime, de la représenter, de permettre la concertation et le travail collaboratif entre les différents acteurs de la mer et du littoral et de faire émerger des projets innovants.

Ancien palais consulaire de Séte, Maison de la mer, siège du Parlement de la Mer
Ancien palais consulaire de Séte, Maison de la mer, siège du Parlement de la Mer
Crédits : Antoine Darnaud

Avec ses 215 kilomètres de côtes, 70 ports de plaisance dont la plus grande marina d’Europe à Port-Camargue et 20 stations balnéaires, la Mer est un atout économique de choix pour la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Le Parlement de la Mer se compose de trois entités interdépendantes les unes des autres :

  • Un forum ouvert à tous ceux qui veulent faire partie de la communauté maritime régionale. Il y a aujourd’hui près de 2000 membres au sein de ce forum.
  • Une assemblée composée de représentants des collectivités, des socioprofessionnels et de la société civile qui compte près de 200 membres. Le périmètre d’action de l’assemblée est défini selon 4 commissions :
    • Filières émergentes, innovation et économie de la mer ;
    • Culture, patrimoine maritime ;
    • Attractivité du littoral, des ports de plaisance et ports de commerce, tourisme bleu ;
    • Relations internationales, coopération.
  • Un Bureau composé de 12 membres (socioprofessionnels et élus) réunis autour de Didier Codorniou, président du Parlement de la Mer. Le Président et les membres du bureau ont été élus lors de la première assemblée du Parlement de la Mer.

Ces trois antichambres du Parlement de la Mer constituent un processus démocratique nouveau qui permet de travailler plus efficacement. L’assemblée et le Bureau permettent un lien permanent avec le Conseil Régional, l’organe décisionnel du territoire.

Plusieurs problématiques sont abordées durant ces séances de travail : le schéma régional de dragage, l’écoconception, la mise en œuvre du projet des fermes pilotes de l’éolien offshore flottant, la qualité de l’eau, le dispositif Plan Littoral 21, etc.

Que ce soit en assemblée ou via le forum, le Parlement de la Mer permet le dialogue entre marins, pêcheurs, ostréiculteurs et conchyliculteur, élus, professionnels des ports et plaisanciers, acteurs du tourisme, associations environnementales ou sportives, chercheurs.

Depuis le mois d’avril 2016, le Parlement a pris ses quartiers à la Maison de la Mer. Ainsi, Sète devient le nouveau siège maritime de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.