AccueilMa régionIls sont l’OccitanieCoralie Balmy : « Fière de porter les couleurs de mon (...)

Coralie Balmy : « Fière de porter les couleurs de mon pays aux JO de Rio »

Licenciée au 3M UC natation de Montpellier, Coralie Balmy nous livre ses impressions, à moins d’un mois du début des Jeux de Rio (du 5 au 21 août).

A moins de 25 jours de la cérémonie d’ouverture, à quoi pensez-vous à l’évocation des Jeux olympiques de Rio ?
Coralie Balmy : Je suis vraiment fière de porter les couleurs de mon pays. Rio, ça représente beaucoup pour moi. Ce sont mes troisièmes Jeux, je suis la doyenne de l’équipe. Quand j’étais petite, mon objectif était d’être en équipe de France, puis de faire les championnats d’Europe et peut-être les JO, une fois. Là, me dire que ça va être la troisième fois, c’est un rêve de gosse qui se réalise.

Vous avez longtemps été licenciée à Toulouse. En 2015, après un passage par Mulhouse, vous avez rejoint le 3M UC natation de Montpellier. Pour quelles raisons ?
C. B. : J’ai été contactée, l’année dernière, par l’entraîneur Philippe Lucas qui cherchait des nageuses d’expérience pour le club de Montpellier. J’ai rencontré le président du 3M UC natation dont l’objectif est de rentrer dans les cinq premiers clubs français. Il a su me convaincre et je me suis lancée dans cette nouvelle aventure.

Coralie Balmy en 5 dates :
  • 2 juin 1987 : naissance à La Trinité (Martinique)
  • 2003 : premier titre de championne de France
  • 2006 : sélection en équipe de France senior
  • 2012 : médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres
  • Mars 2016 : qualification pour les JO de Rio lors des championnats de France à Montpellier

Quels sont les liens que vous entretenez avec notre nouvelle grande région ?
C. B. : J’ai vécu à Toulouse de 2002 à 2012. Je suis très attachée à cette ville. J’allais souvent me promener sur les bords de la Garonne. Je connais moins bien Montpellier, mais j’apprécie l’ambiance qui y règne, le côté méditerranéen.

C’est votre dernière saison dans les bassins. Comment envisagez-vous votre vie après la natation ?
C. B. : Je sais que je vais terminer ma carrière d’athlète sur les Jeux, donc je suis contente. Après, j’espère me lancer dans la protection des animaux marins. Je suis, notamment, en contact avec le centre de protection des tortues marines du Grau-du-Roi. Et pourquoi pas, un jour, créer ce genre de structure en Martinique, mon île natale.

Les athlètes sélectionnés :

Cette liste des sportifs licenciés dans notre région et sélectionnés pour les JO de Rio est arrêtée à la date du 24 juin. Compte tenu des délais d’impression et de distribution de notre journal, elle ne peut être complète car les listes définitives peuvent être communiquées au Comité international olympique (CIO) jusqu’au 18 juillet (hors délais de bouclage).

Boxe : Sofiane Oumiha - Boxing Toulouse Bagatelle (Haute-Garonne)

Cyclisme : Victor Koretzky - VC Narbonne (Aude)

Haltérophilie : Jean Baptiste Bardis - Clermontl’Hérault Haltéro (Hérault), Gaëlle Nayo Ketchanke - Clermont-l’Hérault Haltéro (Hérault)

Water polo : Billy Noyon - Sète Natation EDD (Hérault), Mathieu Peisson - Sète Natation EDD (Hérault)

Natation : Lorys Bourelly - Les Dauphins du TOEC (Haute-Garonne) et Nicolas d’Oriano - Les Dauphins du TOEC (Haute-Garonne), Coralie Balmy - 3M UC natation (Hérault), Fanny Deberghes - ASPTT Montpellier (Hérault), Margaux Fabre - Aqualove (Hérault)

Pentathlon moderne : Elodie Clouvel - Perpignan PM (Pyrénées-Orientales), Valentin Belaud - Lézignan PM (Aude)

Taekwondo : Yasmina Aziez - Montpellier Métropole Taekwondo (Hérault)

Tir à l’arc : Pierre Plihon - Arc club de Nîmes (Gard)

Triathlon : Pierre Le Corre - Montpellier Triathlon (Hérault)

Tir : Valerian Sauveplane - STC Millavoise (Aveyron)

Voile : Aude Compan - CV Marseillan (Hérault)