AccueilJe m’informeDécryptageL’apprentissage, ça change la vie !

L’apprentissage, ça change la vie !

La Région engage l’offensive pour la formation et l’emploi avec un plan de développement de l’apprentissage qui renforce les aides aux apprentis et à leurs employeurs. Son ambition : porter à 40 000 le nombre d’apprentis, améliorer la réussite des parcours et la qualité des formations.

L’apprentissage est l’une des grandes compétences de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, qui consacre à cette formation par alternance 143 M€ dans son budget 2017.
Convaincue qu’il s’agit d’une voie d’excellence et d’une voie « royale » vers un métier et un emploi pour les jeunes de 15 à 26 ans, la Région lance un ambitieux « Plan Apprentissage ».

La Région passe à l’offensive pour donner un nouvel élan à l’apprentissage et à l’alternance, voie de formation d’avenir et vraie aventure humaine, sociale et professionnelle, souligne la présidente Carole Delga. Ma priorité absolue, c’est l’emploi.

Objectif : 40 000 apprenti.e.s d’ici 5 ans

Déjà, l’apprentissage apporte à 35 000 jeunes d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée une formation recherchée, de l’expérience professionnelle et un premier salaire synonyme de plus d’autonomie. La Région veut augmenter ce chiffre de 1 200 jeunes supplémentaires par an, sur 5 ans.

Pour réussir cet objectif, le « Plan Apprentissage » engage 9 M€ supplémentaires. Il est bâti sur trois piliers : l’accompagnement des apprentis, l’amélioration de l’offre et des parcours de formation, la mobilisation des employeurs.

L’apprentissage, une voie royale vers l’emploi

Olivier Marc, Boulanger, maître d'apprentissage à CastresDans les six mois suivant la fin de leur contrat d’apprentissage (qui peut durer de 1 à 3 ans), 70 % des apprentis décrochent un emploi.

« L’apprentissage c’est un avantage énorme sur le marché du travail pour trouver plus facilement un emploi  », témoigne le boulanger Olivier Marc (ci-contre). Ce maître d’apprentissage castrais a déjà transmis son beau métier à une douzaine d’apprentis.

La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée donne l’exemple

La Région recrutera six fois plus d’apprentis dans ses propres services, pour passer de 20 à 120 d’ici 5 ans. En outre, elle expérimentera l’ouverture de l’apprentissage aux jeunes adultes de 26 à 30 ans.
La Région va généraliser les clauses favorisant l’apprentissage dans sa commande publique.

450 métiers peuvent s’apprendre via l’apprentissage

L’apprentissage ouvre les portes d’un très grand nombre de métiers qui embauchent dans l’artisanat et le commerce, l’industrie, le bâtiment et les services, mais aussi dans le numérique, l’aéronautique ou les énergies renouvelables. Les 103 Centres de formation d’apprentis (CFA) répartis en région préparent à des formations allant du CAP au diplôme d’ingénieur.

JPEG - 51.3 koUn quart des apprentis étudient dans l’enseignement supérieur, comme Cyril Sabourin (ci-contre), élève à l’Ecole nationale d’ingénieurs de Tarbes et apprenti-ingénieur en alternance chez l’équipementier automobile Bosch à Rodez : « Je voulais découvrir le métier plus rapidement qu’avec un cursus classique. C’est plus facile d’apprendre un métier quand il y a un côté pratique. »

Des aides nouvelles pour les apprentis

Dès la rentrée 2017, les apprentis bénéficieront des mêmes aides que les lycéens pour l’acquisition d’un ordinateur portable, l’accès à la lecture et au sport.

La Région accorde aussi aux apprentis des aides spécifiques au premier équipement, aux frais de déplacement, d’hébergement et de restauration. Les apprentis en dernière année de CAP et Bac Pro peuvent obtenir un coup de pouce de 500 € pour passer le permis de conduire. Toutes ces mesures sont intégrées dans un nouveau « sésame », la Carte Jeune Région.

Des actions « qualité » ciblées

L’accent est mis sur les modules « entrepreneuriat » pour insuffler l’esprit d’entreprise. La mobilité internationale est encouragée. L’objectif est de doubler le nombre d’apprentis bénéficiant d’une expérience professionnelle à l’étranger.

Par ailleurs, l’accompagnement des apprentis en situation de handicap sera renforcé.

Un soutien accru aux employeurs d’apprentis

JPEG - 55.8 koPas d’apprenti sans maître d’apprentissage et employeur (entreprise, association, organisme public ou collectivité). Pour inciter les employeurs à embaucher, la Région étend la prime à l’apprentissage de 1 000 € aux sociétés de moins de 20 salariés (moins de 10 au niveau national).

Résultat : cette prime touche potentiellement 98 % des entreprises régionales. La Région met aussi l’accent sur la qualité de l’accompagnement : elle majore les aides pour la formation des maîtres d’apprentissage.

De nouvelles formations ouvrent à la rentrée

C’est la Région qui autorise la création ou le renouvellement des CFA, et décide des formations en accord avec les partenaires sociaux, les branches professionnelles et les chambres consulaires.

Pour adapter la carte des formations aux besoins des entreprises et des territoires, pour pourvoir aux métiers d’avenir, 128 nouvelles formations en apprentissage ont été approuvées par la Région en février. Elles ouvriront à la rentrée 2017.

Et toujours : la Région investit dans les CFA

La Région investit fortement dans la construction et la rénovation des bâtiments, les équipements et les solutions d’hébergement. À Nîmes, elle a mis 10 M€ dans l’Institut Régional de Formation aux Métiers de l’Artisanat, inauguré début mars. Il accueillera 800 apprentis et stagiaires de la formation professionnelle.

Retrouvez l’inauguration de l’IRFMA en vidéo :

À Muret près de Toulouse, la Région a investi 58 M€ pour la modernisation et l’agrandissement de l’École Supérieure des Métiers. Tout savoir sur ce projet


Actualités

73 résultats

Jeunesse : la concertation avance

Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne, Education formation, Formation professionnelle – apprentissage , Education-Jeunesse , Enseignement supérieur – recherche

En 2017, la Région a lancé une grande concertation autour de la jeunesse, avec les jeunes eux-mêmes, notamment. Le but : se doter d’une feuille de route innovante pour mieux définir les politiques régionales en faveur de la jeunesse de (...)

L’École régionale du numérique présente sur les 13 départements d’Occitanie

Education formation, Formation professionnelle – apprentissage , Education-Jeunesse

Promesses tenues ! Avec une dernière antenne inaugurée aujourd’hui à Rodez, l’École régionale du numérique maille désormais l’ensemble des territoires de l’Occitanie, comme la présidente de Région Carole Delga s’y était engagée. Avec 80 % de (...)

Choisir son avenir avec le salon Infosup à Toulouse

Haute-Garonne, Développement économique, Emploi, Education formation, Formation professionnelle – apprentissage , Education-Jeunesse , Enseignement supérieur – recherche, Ne manquez pas

Du 6 au 9 décembre, le salon de l’information et de l’orientation après le bac - Infosup - donne rendez-vous aux lycéens au Parc des expositions de Toulouse. Les offres de formation pour s’orienter après le bac seront présentées, ainsi que (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 25 |