AccueilMon Conseil RégionalAvec l’aide de la RégionEn actionVendanges : La qualité est là, pas la quantité

Vendanges : La qualité est là, pas la quantité

La chaleur printanière, un gel dévastateur et la sécheresse estivale ont accéléré la maturité et réduit les rendements.

La Région est la première productrice et exportatrice de vin en France.
La Région est la première productrice et exportatrice de vin en France.

Même si de grandes disparités apparaissent en fonction des terroirs qui composent le vignoble régional, le premier au monde en surface dédiée aux vins d’appellation d’origine. La qualité devrait être au rendez-vous, mais la récolte historiquement basse devrait s’élever à 11,4 Millions d’hectolitres (Mhl) pour le bassin Languedoc-Roussillon (- 7,8 % par rapport à 2016) et à 2,39 Mhl pour Midi-Pyrénées contre 2,85 Mhl l’an dernier. Soit un total de 13,8 Mhl. En cause également les gels d’avril qui ont impacté plus de 50 000 ha en Occitanie.
Vu l’ampleur du sinistre, la Région envisage un dispositif collectif et non des aides individuelles comme pour les grêles qui avaient touché en 2016 les vignobles du Pic Saint-Loup et de l’Est montpelliérain. La Région avait alors versé 451 581 €, dont 443 256 € d’avances remboursables, pour assurer le maintien de l’emploi et des marchés. Au-delà du soutien apporté à la filière viticole, lors de ces aléas climatiques, la Région déploie tout un éventail d’outils pour accompagner ses viticulteurs, du développement de l’irrigation aux aides à la plantation en passant par les actions de promotion avec sa marque Sud de France, en partenariat avec l’interprofession.