https://www.laregion.fr/Sarah-Sanchez-le-sens-du-service

Sarah Sanchez, le sens du service !

Service civique au Centre Information Jeunesse, Angoulême

Sarah Sanchez

Age : 25 ans
Diplôme en cours : Master 2 Art&Com
Passions : journalisme, médias, écriture et voyages

Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté ton service civique ?

Je l’ai effectué au service communication du CIJ d’Angoulême – l’équivalent du CRIJ de Toulouse à plus petite échelle – en juillet 2013. Cela m’a permis de participer à l’élaboration d’un guide appelé "Je m’active en agglo", qui recense les associations du département, ou encore d’effectuer des déplacements, notamment pour des forums, afin de présenter aux jeunes les choix qui s’offrent à eux s’ils souhaitent partir à l’étranger, tels que les programmes qu’ils peuvent suivre. J’ai aussi fait de l’accueil, simple ou plus poussé en recevant, par exemple, des jeunes en difficultés qui cherchent des solutions pour s’en sortir mais sont seuls et ne savent pas comment procéder. Je ne regrette absolument pas cette expérience !

Qu’est-ce qui t’a amenée à te lancer dans un service civique ?

Le CIJ fait sans cesse appel à des volontaires pour des services civiques. Je ne connaissais pas du tout ce type de "poste" et l’ai découvert lors de mon stage dans cette structure quelques mois plus tôt. Je savais que l’un des contrats terminait fin juin : c’est donc tout naturellement que j’ai postulé.

Comment envisages-tu l’avenir ?

Dès la fin juin, j’aurai fini mon M2 et cela marquera la fin de sept années d’études après le bac (BTS + Master). Je vais entrer dans la vie active pour la première fois, outre des jobs d’été et étudiants. C’est à la fois stressant et excitant, mais j’ai hâte de quitter le statut étudiant. Et si j’entends beaucoup dire autour de moi que la situation de l’emploi est critique ou que je vais être surdiplômée… Je préfère ne pas y prêter attention car je ne veux pas commencer ma vie d’un point de vue négatif. J’ai l’avantage d’avoir fait mes études dans un domaine présent partout : la communication et suis, toutefois, également très intéressée par les métiers en rapport avec le journalisme : c’est ce vers quoi j’aimerais me tourner.