https://www.laregion.fr/Maruani-un-talent-qui-s-anime

Maruani, un talent qui s’anime !

2ème prix Claude Nougaro 2014, section scénario

Maruani Landa

Age : 26 ans
Diplôme en cours : master 2 ESAV, Toulouse
Passions : cinéma, peinture, dessin et tout ce qui est lié à l’image

Depuis combien de temps écris-tu des scénarios ?

Depuis que je suis à l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse, où j’ai commencé à prendre des cours de cinéma. Avant l’ESAV, je faisais les Beaux-arts ; j’étais dans une démarche plus expérimentale par rapport à l’image et à l’écriture. Avec le scénario, je voulais tenter une approche plus cadrée, avec pour objectif de réussir à faire comprendre plus fidèlement mes idées.

Pour toi, quelles sont les différences entre un scénariste et un écrivain ?

Pour un scénariste, le travail d’écriture est essentiellement visuel. A chaque fois que je travaille sur un scénario, je vois ce que j’écris : il est primordial de donner à voir à la personne qui va lire l’histoire. Bien sûr, l’écrivain aussi propose des images mais il accorde une liberté plus grande au lecteur pour stimuler son imagination, là où le scénariste dirige davantage cette visualisation. Dans l’écriture scénaristique, les mots sont choisis pour orienter la perception du lecteur.

Dernière question : comment vois-tu l’avenir ?

Plutôt que scénariste, je me positionne en tant que réalisatrice pour l’avenir. J’ai d’ailleurs fait un film du scénario qui m’a valu le 2ème prix Claude Nougaro en 2014, et celui-ci a été retenu à plusieurs sélections de festivals internationaux de courts-métrages : en Bulgarie, à Edimbourg ou encore en Andorre. C’est vraiment ce que je veux faire. Je ne sais pas quelle est l’approche des autres mais pour moi, c’est important d’écrire un scénario quand on veut réaliser car cela permet d’assumer tous ses partis-pris. Si inquiétude il y a, c’est celle de porter un projet à bout de bras mais je ferai tout pour y arriver, de préférence en restant dans la région. Dire des choses avec ce que je fais, c’est cela qui me plaît et je sens que c’est ma vocation !