AccueilMa régionIls sont l’OccitanieLoïc Rossignol : "En montagne, pastoralisme et milieux (...)

Loïc Rossignol : "En montagne, pastoralisme et milieux naturels font bon ménage"

Loïc Rossignol, éleveur de vaches à viande à Ginestous en Lozère, expert en prairies naturelles.

« Sans pastoralisme, l’Aubrac serait envahi par la forêt et les broussailles », explique Loïc Rossignol, éleveur de 85 vaches Aubrac, gagnant du concours 2017 des prairies fleuries de l’Aubrac.

Dans ma parcelle, on a compté 43 fleurs différentes.

Dans ces montagnes lozériennes où élevage de bovins et paysages sont indissociables, faire pousser des fleurs dans les prés fait partie du métier.

PNG - 541.4 ko

« Nous veillons à préserver la qualité des milieux. Les vaches sont nourries à l’herbe, et au foin en hiver. Des prairies diversifiées produisent du fourrage de qualité, c’est la garantie d’une viande de qualité. »

Les prairies fleuries profitent à tous.

C’est bon pour les abeilles et la biodiversité. Pour les paysages aussi, avec ces floraisons extraordinaires au printemps.

Loïc, avec d’autres éleveurs, s’est engagé à des pratiques agro-environnementales diminuant les impacts sur l’environnement : peu d’engrais, zéro pesticide, élevage extensif, périodes de fauche réglementées…

Des contraintes nécessaires pour sauvegarder des milieux précieux.

Le saviez-vous ?

1000 m d’altitude moyenne, peu d’habitants, mais des vaches, des brebis et des chèvres pour leurs fromages AOP (Laguiole, Roquefort, Pélardon). La Lozère a préservé sa forte tradition d’élevage… et ses châtaignes cévenoles.