Les volailles en conservation

Les anciennes races de volailles originaires de Midi-Pyrénées, gallinacés et palmipèdes, ont failli disparaître car la génétique utilisée par l’aviculture industrielle s’est rapidement tournée vers des souches hybrides produisant des animaux à croissance rapide et à indice de consommation très bas.

Néanmoins dans le Sud-Ouest, et plus particulièrement dans le Gers, département de forte tradition avicole, on a pu conserver à ce jour trois races de volailles ancrées dans le territoire :

  • la Poule Gasconne qui se développe rapidement dans le créneau des produits de haute qualité,
  • le Dindon Noir du Gers n’est plus conservé que par quelques amateurs,
  • l’Oie de Toulouse dont la population, aujourd’hui en déclin, pourrait renaître en sélectionnant des souches plus fertiles.

Enfin, une autre race de gallinacés : la Poule Noire de Caussade commence à intéresser quelques producteurs au nord de la Garonne, souvent associée à un mode d’élevage biologique.