La Région aux côtés de ses territoires et de ses habitants : focus sur les dernières aides en faveur de l’Ariège

Lors de la commission permanente réunie sous la présidence de Carole Delga, les élus régionaux ont voté des aides concrètes dans les 13 départements d’Occitanie.

Zoom sur les principaux projets ariégeois (liste non exhaustive) qui font vivre ce territoire et ses habitants.

Tourisme

Ax-les-Thermes : Ski Club Ax, le ski à la portée de tous

Ski Club Ax, l’association de promotion de la pratique du ski de loisir et de compétition, s’ouvre depuis 2018 à tous les types de handicaps, son affiliation à la fédération handisport en témoigne, avec une dizaine de licenciés en situation de handicap. Pour une meilleure qualité de ses prestations, l’association acquiert un tandem-ski (le skieur assis fait tandem avec le skieur debout qui pilote). La Région dit oui, avec une aide de 3 000€.

En octobre 2020, la Région a décidé de soutenir en Ariège 7 projets handisport, pour un montant de près de 17 000€. Autres communes bénéficiaires : Pamiers, Lavelanet, Saverdun, La Tour-du-Crieu, Mercus-Garrabet.

Ascou, Gouiller, Beille : tout shuss vers les stations de l’Ariège

Dans les vallées de la Haute Ariège, l’amélioration de la qualité des services des stations de ski se poursuit. En 2020, au tour des stations de Beille, Goulier-Neige et Ascou-Pailheres de bénéficier du programme d’investissements, avec une aide régionale de 88 000€ : travaux de terrassement des pistes d’Ascou, amélioration du chalet de l’école de ski, rénovation du local de l’usine à neige à Goulier, etc. Les skieurs vont apprécier !

Le « + » : Tarascon-sur-Ariège : une sortie en extérieur avec Cro-Magnon

Vivre une expérience de la vie de chasseur-cueilleur en se mettant dans la peau d’une tribu de Cro-Magnons, c’était la promesse de Pré-histoloft, nouvel atelier immersif mis en place en 2014 par le Parc de la Préhistoire. Le concept a tellement bien marché que l’idée a fait son chemin. Depuis, le Parc revisite son offre sous l’angle de l’immersion.
Après les travaux en intérieur en 2019, la métamorphose touche cette fois les ateliers extérieurs : des bâtiments sont créés pour accueillir le laboratoire d’archéologie et l’atelier d’initiation à la fouille. Le campement préhistorique s’agrandit et prend place dans un fond de grotte semi-ouvert. Il mettra en scène les médiateurs, costumés en Cro-Magnons et occupés à leurs tâches : cueillette, découpe de la viande après la chasse, taille des outils en silex, etc. Réalisés pendant la fermeture du site (de novembre à avril 2021), les travaux reçoivent une aide de la Région de près de 91 000€.

En octobre 2020, la Région a décidé de soutenir en Ariège 2 chantiers dans le cadre des Grands Sites d’Occitanie, pour un montant de 136 000€. Autre commune bénéficiaire : Alliat.

Aménagement du territoire

Pamiers : piétons protégés, véhicules au pas

Très passantes, l’avenue Irénée Cros et son prolongement l’avenue de Foix n’étaient pas sécurisées. La Région apporte un soutien de 120 000€ pour l’aménagement de cette liaison vers le centre-ville : pose d’un enrobé phonique sur la chaussée, création d’une voie verte sécurisée pour les vélos et les piétons, aménagement d’un giratoire au croisement du collège privé Jean XXIII et de l’avenue de la Paix. Les travaux devraient être finalisés en septembre 2021.

Saint-Pierre-de-Rivière : Foyer Mille-Clubs, ouverture imminente

Au cœur de la vallée de la Barguillère, la vie associative est intense à Saint-Pierre-de-Rivière avec 10 associations œuvrant dans les domaines du sport, de la culture et un comité des fêtes dynamique. On trépigne d’impatience pour retrouver l’usage du foyer communal Mille-Clubs. Sa rénovation énergétique a été finalisée cet été avec l’aide de la Région (50 000€). La visite de sécurité préalable à la réouverture du site est imminente.

En octobre 2020, la Région a décidé de soutenir en Ariège 2 chantiers de rénovation énergétique de bâtiments publics, pour un montant de 51 500€. Autre commune bénéficiaire : Labatut.

Culture et patrimoine

Villeneuve-d’Olmes : un joyau à réhabiliter

Son emplacement au bord du canal de Villeneuve et un fort taux d’humidité avaient entraîné d’importantes dégradations de l’église Notre Dame de l’Assomption et de son baldaquin monumental, inscrit au titre des Monuments Historiques. Après les travaux de zinguerie de la toiture, la tranche 2 commence avec l’aide de la Région (21 000 €) : traitement des bois, réfection des sols pour y poser un plancher. En attendant fin 2021, la réhabilitation du baldaquin.

En octobre 2020, la Région a décidé de soutenir en Ariège 3 projets au titre du fonds régional d’intervention, pour un montant de 28 500€. Autres communes bénéficiaires : Brie, Lissac.

Saint-Lizier : la restauration des remparts se poursuit

Saint-Lizier, son palais des Evêques et sa cité haute inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle… Les remparts du IVe siècle, conservés dans toute leur longueur (700 mètres), se refont une beauté avec la réalisation de la tranche 2 en partie haute : reprise des structures et décroutage des enduits à l’intérieur de l’enceinte devraient être réalisés début 2021. La Région apporte sa pierre : 65 500€.

En octobre 2020, la Région a décidé de soutenir en Ariège 3 chantiers de restauration du patrimoine, pour un montant de près de 81 000€. Autres communes bénéficiaires : Le Mas d’Azil, Foix.

Actions pour l’économie et l’emploi

Pamiers : HUC déménage

Sous-traitant spécialisé dans la maintenance industrielle, agricole et le BTP, la TPE de 8 salariés manquait de visibilité à Teilhet, un bourg de 120 habitants difficile d’accès pour les camions. HUC s’implante sur la zone d’activités Gabrielat à Pamiers. L’acquisition du terrain, en mars 2020, va permettre la construction d’un atelier de mécanique de précision de 1 200 m2. Il sera livré en novembre, le déménagement est prévu en décembre. La Région soutient ce projet à hauteur de 84 000€.

Transition écologique

Pyrénées Centrales : pour la préservation des forêts, l’observatoire veille

L’observatoire des forêts des Pyrénées Centrales (Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Gers et Ariège) poursuit sa mission de reconnaissance et de préservation des forêts à forts enjeux écologiques : sensibilisation des propriétaires forestiers, meilleure prise en compte de la biodiversité dans la gestion forestière, veille écologique. En 2020-2021, La Région apporte son soutien (40 000€) aux actions de l’association Nature en Occitanie.