AccueilMa Région UtileJeunesseL’école, les études des enfants, ça coûte cher. Comment on (...)

L’école, les études des enfants, ça coûte cher. Comment on s’en sort ?

La Région agit pour aider les jeunes à se réaliser, personnellement, professionnellement et en tant que citoyen-ne

Exemple d'économies pour un lycéen en seconde grâce aux aides régionales de sa Carte Jeune Région, le lycéen.ne a économisé 590 €

  • La construction de 5 nouveaux lycées, de 2016 à 2018, 5 autres prévus d’ici 2022, 200 restructurations en cours ou terminées.
  • Des transports scolaires réorganisés qui reviennent à 90€ par an maximum sur le budget des familles.
  • L’accompagnement à la carte pour les jeunes sans qualification
  • Le déploiement d’une offre d’enseignement supérieur complémentaire
  • 400 sections d’apprentissage ouvertes dans les 100 CFA d’Occitanie. La Région s’est portée candidate pour expérimenter le relèvement à 30 ans (au lieu de 26) de l’âge maximum d’entrée en apprentissage.
  • La Carte Jeune Région, c’est :
    • des manuels scolaires et un ordinateur gratuit [1]
    • une aide à l’achat du 1er équipement, participation à la restauration, à l’hébergement, et au permis de conduire des apprentis
    • une licence sportive moins chère
    • une aide à la mobilité internationale
PNG - 2.7 ko

Vos témoignages

Mon baccalauréat en poche, je viens d’intégrer l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Béziers, à quelques km du domicile de mes parents. La bourse de la Région, qui m’est versée chaque mois (364€), me permet de poursuivre mes études.

Léa (34)

Ma fille est entrée cette année en seconde pro en filière Cuisine au lycée Jean de Prades à Castelsarrasin . Avec la Carte Jeune, nous avons économisé 772 €.”

Sylvie (82)

400€ d’aide minimum avec la carte jeune.
Pour les familles, la rentrée la moins chère de France, c’est en Occitanie !

Kamel Chibli
Vice-président de la Région chargé de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports

PNG - 1.1 ko

Pour aller plus loin en un clic

[1loRdi = ordinateur gratuit pour les élèves de seconde scolarisés dans les établissements labelisés « lycées numériques ». Pour les autres lycéens, des aides régionales permettent d’acquérir loRdi pour un coût réduit.