AccueilMa régionIls sont l’OccitanieFlorent Roque : "Nous sommes dépositaires d’un (...)

Florent Roque : "Nous sommes dépositaires d’un savoir-faire à valoriser et transmettre"

Frère, soeur, neveux, nièces, parents… Trois générations de « Roque », soit une dizaine de personnes, font vivre à ce jour l’entreprise créée en 1870. Ici Florent Roque.

La maison Roque a été créée en 1870 par mon arrière-grand-père. On comptait alors trente maisons de salaison à Collioure. Aujourd’hui, il n’en reste que deux

Florent Roque dirige la société familiale aux côtés de son frère et de sa soeur.

Il se félicite de perpétuer cette activité en voie de disparition, et en dépit d’un contexte environnemental difficile.

La pénurie d’anchois en Méditerranée nous force à diversifier nos sources d’approvisionnement.
Il faut aller chercher les poissons du côté du Golfe de Gascogne, voire dans l’Atlantique Sud.

Le savoir-faire exceptionnel reste quant à lui inchangé depuis le Moyen-Âge.

Salage, maturation, filetage, conditionnement… les différentes étapes de préparation de l’anchois sont exécutées manuellement dans le respect de la tradition.

PNG - 555.2 ko

L’évolution de l’entreprise est à chercher ailleurs, du côté de la distribution, avec l’ouverture d’un drive en
2013, et surtout la création d’une gamme de produits à destination des circuits bio…l’enjeu étant à court terme de proposer des produits issus de la pêche durable.

Le saviez-vous

Aidées par le soleil, les Pyrénées- Orientales font pousser en abondance pêches et nectarines (premier département de France), abricots (AOP), légumes primeurs. 21,9% de ses surfaces agricoles sont certifiées “bio“, soit le deuxième rang en France.