AccueilJe m’informeLes actusEngagements tenus pour la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerran

Engagements tenus pour la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

Journée chargée pour les élus régionaux ce vendredi 30 juin, qui ont inscrit 100 M€ de plus au budget 2017 pour doper l’emploi et l’attractivité du territoire. La Région a aussi adopté ses schémas régionaux du tourisme et des loisirs, des formations sanitaires et sociales, sa feuille de route pour l’Europe, et précisé la nouvelle génération des contrats territoriaux.

JPEG - 108.7 ko
Crédits : Antoine Darnaud

La session plénière du 30 juin a permis d’adopter des délibérations majeures, dont l’inscription de 100 M€ supplémentaires au budget 2017. Sont confirmées les quatre priorités du budget adopté en février : égalité des chances et accès à l’emploi, développement économique et progrès social, égalité des territoires et préservation de l’environnement, renforcement des solidarités.

Depuis 18 mois, la Région avance et progresse ! Nous continuerons d’avancer avec la même énergie pour tenir nos engagements en faveur de l’emploi, de l’attractivité et l’aménagement du territoire. La Région est plus que jamais la région de France qui investit le plus par habitant, affirme Carole Delga.Je rencontrerai bientôt le président de la République pour faire avancer les dossiers d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

Des conventions d’exploitation TER prolongées jusqu’à fin 2017

56 000 voyageurs empruntent chaque jour les TER. Organisatrice des trains du quotidien, la Région décide de prolonger jusqu’à fin 2017 les conventions d’exploitation existantes du service TER, car la négociation avec la SNCF reste ouverte sur le futur contrat d’exploitation jusqu’en 2024. « Nous voulons une offre de qualité, le maintien des trains, une ponctualité largement améliorée et une transparence financière complète », lance Carole Delga, qui a reçu le président de la SNCF mi-avril. Un projet de convention actualisée devrait être présenté fin 2017. Actuellement, la Région verse 260 M€ par an à la SNCF.

Cap sur l’innovation avec le Schéma régional du tourisme et des loisirs

Le tourisme apporte 10% au PIB régional. Après la concertation clôturée le 26 juin aux Assises régionales du tourisme à Toulouse, les élus ont adopté le Schéma régional du tourisme et des loisirs. Une stratégie conquérante qui veut faire entrer l’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée dans le Top 10 des régions touristiques européennes en 2021. Ses fils conducteurs sont la qualité et l’innovation.

Cap emploi pour le Schéma régional des formations sanitaires et sociales

Les métiers de la santé et du social sont un domaine porteur, dans lequel travaillent 260 000 salariés et se forment 15 000 apprentis. Le schéma adapte l’offre de formation et anticipe les besoins d’emploi jusqu’en 2021. Parmi les décisions : la revalorisation pour 2,2 M€ des bourses étudiantes à la rentrée, et le versement d’une rémunération aux demandeurs d’emploi en formation de niveau V (aide-soignant) non indemnisés par Pôle Emploi.

Des aides régionales « éco-conditionnées »

La Région instaure l’éco-conditionnalité de ses aides (subventions, avances remboursables) aux collectivités et entreprises, à partir du 1er juillet. Des principes de réduction de l’empreinte environnementale, de sobriété énergétique, de lutte contre les discriminations, d’amélioration des conditions de travail, d’évolution professionnelle des salariés, d’éthique financière vont guider l’attribution des financements régionaux.

JPEG - 58.9 ko
Crédits : Antoine Darnaud

Des fonds pour soutenir les entreprises et l’innovation

La Région intervient pour les jeunes entreprises innovantes en injectant 5 M€ dans le fonds d’amorçage IRDInov2 et 4 M€ dans le fonds de capital-innovation AELIS. Elle veut créer un effet « levier » sur les fonds privés pour appuyer les projets, particulièrement dans la transition énergétique, l’usine du futur, l’économie circulaire, la silver économie, la mobilité…

Des contrats avec les territoires

La nouvelle génération des politiques contractuelles territoriales 2018-2021 concernera les métropoles, communautés urbaines ou d’agglomérations, les territoires ruraux et de montagne via les PETR et pays et, s’ils le souhaitent, les départements. La Région signera avec chacun un contrat unique, bâti sur-mesure à partir d’un territoire de projet. Objectifs : attractivité, cohésion sociale, croissance durable et emploi.

Une « feuille de route » pour l’Europe

La Région, qui gère 2,8 milliards d’euros de fonds européens qui irriguent le développement économique, l’agriculture, la pêche, l’insertion et la jeunesse, a adopté sa « feuille de route Europe » pour porter la voix de la région à l’international. Pour Carole Delga, « il faut faire de notre région une Région ouverte, innovante et connectée au monde ».

2016, une année d’actions

Le taux de réalisation du budget 2016 atteint un taux remarquable de 92,5 %, reflet d’une gestion rigoureuse et d’un fort volontarisme politique. Avec des dépenses totales de 2,53 milliards d’euros, 2016 a été une année d’actions, d’organisation de l’administration régionale et de réflexion sur l’harmonisation des politiques publiques. Lancé au printemps, le Plan régional de soutien à l’emploi et au BTP a vu l’affectation de près de 723 M€ fin 2016. Sur les lycées, 34 opérations de constructions, restructurations et agrandissements ont été décidées, dont la construction de 5 lycées neufs.