AccueilJe m’informeLes actusEn Lozère, la Région met l’accent sur la formation, la (...)

En Lozère, la Région met l’accent sur la formation, la croissance et la mobilité

La présidente de la Région a affirmé le 9 mai son engagement pour la jeunesse au lycée Théophile Roussel de Saint-Chély d’Apcher, et pour la croissance à la nouvelle antenne de l’agence Madeeli à Mende. La Région pousse aussi la mobilité en soutenant la RN88 et les lignes ferroviaires.

La rénovation du lycée Théophile Roussel à Saint-Chély-d'Apcher (Lozère) bénéficie à 330 élèves dont 100 internes.
La rénovation du lycée Théophile Roussel à Saint-Chély-d’Apcher (Lozère) bénéficie à 330 élèves dont 100 internes.
Crédits : Laurent Boutonnet

Stratège et proche des territoires, la Région accompagne et stimule l’emploi et la croissance en Lozère. Mardi 9 mai, après avoir échangé avec les élus de la communauté de communes, la présidente Carole Delga a inauguré des travaux de rénovation de 3,2 M€ au lycée Théophile Roussel de Saint-Chély d’Apcher, où se forment 330 élèves dont 100 internes. Une nouvelle opération de restructuration de 5 M€ a été approuvée mi-2016.

Donner aux jeunes les meilleurs atouts pour construire leur avenir est l’un de mes principaux engagements, a affirmé Carole Delga. C’est pourquoi la Région consacre près de 440 M€ à l’éducation en 2017.

Seconde étape à Mende avec le coup d’envoi du chantier de la RN88 (rocade ouest), auquel la Région contribue pour 5,7 M€, et l’inauguration de l’antenne de l’agence régionale de développement économique Madeeli, installée au Pôle lozérien d’économie numérique (POLeN).

Grâce à l’antenne Madeeli, nous proposons un outil de développement au plus près des créateurs et des entreprises, a souligné Carole Delga. Nous voulons les aider à vivre, prospérer et grandir. J’ai souhaité que ces antennes soient présentes sur les 13 départements, en s’adaptant à leurs spécificités.

Complémentaire de l’antenne Madeeli, la Maison de la Région de Mende informera sur la formation professionnelle, l’orientation et à terme les transports. Des transports facteurs de mobilité et d’attractivité sur lesquels la Région s’implique fortement en Lozère : elle assumera la moitié du déficit d’exploitation de la ligne « Aubrac » reliant Béziers et Clermont-Ferrand, soit 2,3 M€ par an durant deux ans, pour assurer son maintien comme Train d’équilibre du territoire (TET). Elle veut aussi engager 3,5 M€ de travaux d’ici à la fin 2018, avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Etat et SNCF Réseau, pour sauver la desserte fret Saint-Chély d’Apcher-Clermont-Ferrand, utilisée par le premier employeur industriel privé de Lozère, l’usine Arcelor Mittal (200 emplois) pour transporter ses bobines d’acier. De plus, 4 M€ seront nécessaires pour rénover la gare de Saint-Chély d’Apcher d’ici à 2021.