https://www.laregion.fr/Elian-porteur-de-projet-au-Festiv

Elian, porteur de projet au Festiv’

Comme tes autres collègues du lycée Jacques Ruffié de Limoux, tu étais au Festiv’ pour présenter votre projet de start-up autour des circuits courts. Concrètement, quel a été le résultat ?

Le résultat, c’est avant tout un site (NDR : terroir-limouxin.com) qui permet de lier les producteurs et les consommateurs du bassin de Limoux. Sur le site, ils peuvent acheter des produits de saison, des fruits et légumes frais, composer leurs paniers comme ils le souhaitent et les retirer dans un magasin partenaire proche de chez eux. Dans les paniers, on joint également des idées de recettes pour tirer profit au maximum des produits de saison, en apprenant à les cuisiner si certaines personnes ne savent pas.

Cet été, Paul, notre camarade à l’origine du projet, va faire un stage dans ces enseignes auprès de M. Bonnemort pour développer un système de livraison en partenariat avec les comités d’entreprises. C’est en tout cas notre objectif pour la suite !

Côté producteurs et distributeurs, tout le monde s’est pris au jeu ?

Complètement ! Après avoir gagné le concours “Start-up Lycées”, c’est M. Bonnemort qui a voulu développer le projet auprès de ses enseignes. Et toutes les semaines, nous publions une newsletter qui met en avant un producteur de la région par un portrait. Cela le rend visible et donne l’occasion de présenter ses produits et son savoir-faire. Cela permet aussi de montrer un visage aux clients, de renforcer ce lien social et d’assurer
une traçabilité maximale. L’idée de départ est bien celle-là : un réseau social de circuits courts !

Et comment s’est passée cette journée au Festiv ?

Super bien ! C’était l’occasion de défendre notre projet et de voir ce que les autres ont fait, ça permet l’échange… Et ça permet aussi de récupérer de précieux contacts après le passage de personnes importantes au stand. Il y a des débouchés positifs et c’est très intéressant pour la suite !

Elian Maugard, 17 ans -Terminale ES Lycée Jacques Ruffié, Limoux