AccueilJe m’informeLes actusÉcoles de la 2e chance : un partenariat gagnant-gagnant (...)

Écoles de la 2e chance : un partenariat gagnant-gagnant pour les jeunes et les entreprises

Des élèves des Écoles de la deuxième chance en Occitanie ont participé hier, à Toulouse, à une journée de simulations d’entretiens d’embauche et de coaching avec une vingtaine d’entreprises régionales partenaires. Ces opérations sont, parmi d’autres, un moyen pour des jeunes sans qualification de retrouver confiance en eux et d’envisager un avenir professionnel.

Les élèves de l'École de la 2e chance de Toulouse ont réalisé un robot-guide autonome pour Continental
Les élèves de l’École de la 2e chance de Toulouse ont réalisé un robot-guide autonome pour Continental

La journée a été dense pour 70 jeunes des « Écoles de la 2e chance régionales ».

Mardi 24/09, 23 entreprises partenaires ont mené des simulations d'entretiens avec 70 jeunes des Écoles de la 2e chance en Occitanie
Mardi 24/09, 23 entreprises partenaires ont mené des simulations d’entretiens avec 70 jeunes des Écoles de la 2e chance en Occitanie

Ils étaient venus des quatre coins de l’Occitanie pour s’immerger toute la journée dans les conditions réelles de recherche d’emploi avec 23 entreprises régionales partenaires. Entre chaque simulation de recrutement, des ateliers de coaching ont permis à ces élèves sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification de travailler sur la confiance en soi et sur les codes et les règles de l’entretien d’embauche. En fin de journée, une présentation a été donnée du robot réalisé par les élèves de l’École de la 2e chance de Toulouse dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise Continental.

À l’instar d’autres opérations, ce type de rendez-vous favorise les sorties positives pour les jeunes. 65 % des élèves issus des Écoles de la 2e chance régionales poursuivent une formation qualifiante ou s’insèrent dans l’emploi.

Ils relèvent les défis lancés par l’entreprise

C’est le cas de Mulenda, qui vient tout juste de commencer son contrat de professionnalisation chez Continental à Toulouse. En avril 2017, elle participait à une semaine d’immersion dans l’entreprise, dans le cadre de sa formation à l’École de la 2e chance.

Les élèves de l'École de la 2e chance de Toulouse ont relevé les 2 défis lancés par Continental
Les élèves de l’École de la 2e chance de Toulouse ont relevé les 2 défis lancés par Continental

Une semaine pendant laquelle les jeunes de l‘école avaient participé à la création d’un bras articulé qui sert le café, et impressionné les salariés de Continental tant pour leur créativité que pour leur capacité à travailler en groupe. «  Plusieurs stages se sont déclenchés suite à cette semaine  », explique le responsable RH de Continental France, Arnaud Lebeugle. « Des rencontres se font, il y a ce qu’on appelle un « feeling » et des personnes avec qui on a envie de travailler ». A l’issue de cette semaine en immersion à Continental, Mulenda a décroché son contrat et trois autres jeunes de l’École de la 2e chance de Toulouse ont été recrutés en stage, dont un de longue durée.

JPEG - 169.1 ko

Face au succès de cette première opération, une réplique a été organisée, toujours avec Continental. Objectif cette fois : réaliser un robot capable de mener une visite autonome du site de production. Là encore, le défi a été relevé par les élèves. Une sacrée fierté pour ces jeunes qui prennent ou retrouvent là une confiance en eux primordiale pour avancer, et le goût pour des métiers qu’ils ne connaissaient pas forcément.
Une présentation de ces deux opérations a été donnée à l’issue des simulations d’entretiens de ce mardi 25 septembre.

"Il y a une vraie fierté des salariés de l'entreprise d'accompagner ces jeunes"
"Il y a une vraie fierté des salariés de l’entreprise d’accompagner ces jeunes"

Pour l’entreprise partenaire aussi, c’est un atout de s’ouvrir à des profils comme ceux des jeunes en formation dans les Écoles de la 2e chance. «  Il y a une vraie fierté des salariés d’accompagner les jeunes et de voir ce qu’ils arrivent à réaliser  », relève le responsable RH de Continental.
L’occasion aussi, de dénicher des talents, de rencontrer des profils prometteurs.
 
L’Occitanie compte 11 Écoles de la 2e chance régionales : plusieurs antennes à Toulouse et Montpellier, une antenne à Nîmes, Alès, Béziers, Perpignan, Carcassonne, Narbonne, Lunel et Onet-le-Château.

Le partenariat de l’ER2C de Toulouse avec Continental
Si l’entreprise s’impliquait déjà sur des actions ponctuelles avec l’Ecole de la 2e chance de Toulouse, un partenariat a été officialisé en avril 2018 pour une durée de trois ans. Il prévoit notamment des entretiens faits par les élèves auprès des différents métiers de l’entreprise, des simulations de recrutement avec un membre des Ressources Humaines et des parrainages élèves/ salariés en binômes. Le référent accompage le jeune, répond à ses questions, le guide dans son orientation, ses recherches d’emploi…