AccueilJe m’informeLes actusÉcole de la 2e chance en Occitanie : une formation de (...)

École de la 2e chance en Occitanie : une formation de proximité pour favoriser l’accès à l’emploi

Elles sont désormais onze à mailler le territoire régional. La dernière-née des « Écoles de la 2e chance régionales » a été inaugurée hier après-midi à Onet-le-château par la présidente de Région Carole Delga. Ces formations ont pour but de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes sans qualification.

L'École de la 2e chance s'appuie sur une pédagogie individualisée

La présidente de Région Carole Delga a échangé avec les stagiaires de l'École de la 2e chance
La présidente de Région Carole Delga a échangé avec les stagiaires de l’École de la 2e chance

Installée dans le quartier des « Quatre Saisons », la nouvelle antenne de l’« École de la 2e chance régionale » d’Onet-le-Château, dans l’Aveyron, accueille sa première promotion de stagiaires depuis le 16 octobre. Cette École financée à 45% par la Région a été inaugurée hier lundi 30 octobre après-midi par la présidente Carole Delga. Douze jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification, vont y suivre un parcours de formation d’une durée de 9 mois. Objectif : leur donner les moyens de trouver un emploi.

L’ouverture de l’Ecole de la 2ème chance régionale à Onet-le-Château s’inscrit dans l’ambition que je porte de déployer, sur tous nos territoires, une offre de formation de proximité contribuant à l’égalité des chances.

En parallèle de cette inauguration se tiennent les Assises régionales de la 2e chance impulsées par Occitanie, en présence, notamment, de Lionnel Astier, parrain de l’École de la 2e chance régionale d’Alès dans le Gard.

65% de sorties positives
L'École de la 2e chance s'appuie sur une pédagogie individualisée
L’École de la 2e chance s’appuie sur une pédagogie individualisée

Les Écoles de la 2e chance en Occitanie s’appuient sur une pédagogie adaptée à chacun et le système de l’alternance, grâce à des partenariats avec les entreprises du territoire. Durant leur formation, les stagiaires passent 40% de leur temps en entreprise, afin de leur permettre de découvrir et d’expérimenter un nouveau métier. Les modules d’apprentissage se basent sur des remises à niveau (mathématiques, français), du renforcement de savoirs (dans la pratique du numérique par exemple), des projets collectifs et des techniques de recherche d’emploi (élaboration de CV, simulation d’entretiens d’embauches…).

Ces méthodes pédagogiques portent leurs fruits : en 2016, plus de 65% des jeunes sortis d’une « École de la 2e chance régionale » ont pu accéder à l’emploi, notamment par le biais de contrats de professionnalisation ou d’apprentissage.

Occitanie compte désormais 11 « École de la 2e chance régionales » : plusieurs antennes à Toulouse et Montpellier, une antenne à Nîmes, Alès, Béziers, Perpignan, Carcassonne, Narbonne, Lunel et Onet-le-Château.

La Région consacre près de la moitié de son budget annuel à l’éducation, la formation et l’enseignement supérieur.