AccueilJe m’informeEspace presseCommuniqués de presseCommuniqué de presse - « Grand débat national » : Carole (...)

Communiqué de presse - « Grand débat national » : Carole Delga appelle à une procédure

Notre pays a besoin d’un grand débat. Au contact de nos concitoyens chaque jour, les élus locaux que nous sommes, le savent mieux que quiconque. Emploi, éducation, mobilités, transition énergétique, logement, qualité de vie, alimentation… Il y a une volonté d’être écoutés, entendus, mais aussi une volonté de co-construire les décisions qui impactent leur vie quotidienne, et de fait, l’avenir du pays.

Les contours du « Grand débat national » commencent à se dessiner. Il ne peut être pensé comme une action du haut vers le bas, se réduisant à remplir en à peine un mois des cahiers de doléances que les maires enverraient ensuite à Paris, ou pire, comme un simple exutoire pour calmer le mouvement des Gilets jaunes, majoritairement soutenu par les Français. Ce serait une faute grave de la part du gouvernement et du Président de la République de mettre en place une organisation qui, au final, laisserait à penser que tout cela était un simulacre de démocratie.

Ce débat ne doit pas être une promesse sans lendemains. Mais bien l’occasion, ensemble, d’élaborer un nouveau Pacte républicain afin de retrouver la nécessaire unité du pays.

En ce sens, j’appelle le gouvernement à créer, parce que les sujets sont vastes, les conditions d’une consultation plus longue, garantissant, dans le temps, une organisation transparente, avec une première phase permettant, en toute transparence, l’échange, l’écoute, puis une autre phase de co-élaboration de mesures concrètes, débouchant ensuite sur un vote des Français. Le tout, sous le contrôle d’une autorité indépendante.

L’expérience que nous avons en la matière en Région Occitanie, aujourd’hui reconnue nationalement, avec plusieurs concertations marquantes sur le nom de la Région, les Etats Généraux du Rail et de l’Intermodalité, la récente concertation sur l’alimentation, la création de la plateforme « laregioncitoyenne.fr », le démontre : tout débat citoyen nécessite du temps, de l’expertise partagée, de la pédagogie, la mise en place de ce que l’on nomme aujourd’hui avec raison « l’intelligence collective ». Mais cette expérience, riche et passionnante qui permet de régénérer la démocratie représentative, ne prend toute sa force que si les gens participent réellement à la création puis au vote sur ces politiques publiques.