AccueilPratiqueEspace presseCommuniqués de presseCommuniqué de presse : Carole Delga se félicite de (...)

Communiqué de presse : Carole Delga se félicite de l’introduction de sociétés de financements dans le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM)

Alors que le Sénat a introduit hier soir le principe de sociétés de financements dans le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, s’est félicitée de cet amendement présenté par les sénateurs de la région et qu’elle défendait depuis plusieurs mois auprès de la présidence de la République et du gouvernement.

Nous sommes plus que jamais mobilisés pour accueillir la grande vitesse en Occitanie, indispensable pour améliorer les transports de nos concitoyens, pour mieux relier et desservir notre territoire. Cet amendement est une première étape qui permet de fixer comme priorité nationale la possibilité de mise en œuvre de sociétés de financements pour accélérer la réalisation de grandes infrastructures, notamment en Occitanie avec la ligne Bordeaux-Toulouse (GPSO) et la ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP).

Concrètement, a ajouté Carole Delga, ces sociétés permettront l’identification de ressources territoriales nouvelles et de financements innovants. C’est ce que nous préconisons et défendons depuis 18 mois. Je l’ai indiqué à plusieurs reprises au président de la République et à Elisabeth Borne, ministre des transports. Ce projet de loi peut et doit être amélioré pour mieux répondre aux défis de la mobilité de nos concitoyens demain, et en particulier en Occitanie. Je salue le travail des sénateurs. Il revient maintenant aux députés de notre région de confirmer cette avancée à l’Assemblée Nationale dans les prochaines semaines.

Je veux donc que nous continuions à travailler, avec le ministère des transports et les collectivités partenaires, pour que deux sociétés de financements, l’une pour le GPSO et l’autre pour la LNMP voient le jour en 2019, afin d’accélérer les études et travaux. Parce que je crois à 100% au bien-fondé de ces deux lignes, tant pour l’attractivité des territoires que pour les déplacements quotidiens.