AccueilPratiqueEspace presseCommuniqués de presseCommuniqué de presse : Carole Delga s’oppose à (...)

Communiqué de presse : Carole Delga s’oppose à l’ouverture à la concurrence de la gestion des centrales hydro-électriques en Occitanie

Actuellement les barrages hydro-électriques sont gérés pour l’essentiel par Engie et EDF, sur mise en concession de l’Etat. La Commission européenne exige désormais que la France ouvre systématiquement ces concessions à la concurrence à l’échéance des contrats en cours. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, s’exprime face à cette décision de la Commission européenne, et revient sur les enjeux nationaux et territoriaux qui s’attachent sur l’avenir de ces concessions hydroélectriques.

L’Occitanie est actuellement la 2ème région française en production d’énergie d’origine hydro-électrique. Notre parc est essentiel pour le système électrique français et joue un rôle majeur pour le développement durable de notre territoire, que j’ai souhaité amplifier dès le début de mon mandat à travers la démarche « Région à énergie positive ». […] Ma conviction est que la mise en concurrence n’est pas en mesure d’assurer la pérennité de ces partenariats, fondés sur la confiance entre nos territoires et les opérateurs des barrages. Elle nuirait en outre à l’engagement rapide de grands investissements nécessaires à l’accompagnement de la transition énergétique de notre pays. Pour toutes ces raisons, il me semble essentiel que les prolongations des concessions hydro-électriques soient maintenues, au bénéfice de nos territoires ruraux et de la transition énergétique de la France, a déclaré Carole Delga.